EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Miracle pour la cause de S. Em. le Cardinal François-Xavier Van Thuan

le samedi, 01 janvier 2011. Dans Saints & Bienheureux

Cardinal François-Xavier Van ThuanEtats-Unis: Un séminariste déclaré mort est sorti du coma par l’intercession du cardinal Van Thuan.

Un séminariste d’origine vietnamienne, déclaré mort deux fois, est sorti du coma: un fait inexpliqué par la science, alors que son entourage avait invoqué l’intercession du cardinal vietnamien Francois-Xavier Nguyen Van Thuan (17 avril 1928-16 septembre 2002), dont la cause de béatification est en cours. Le fait est rapporté par l’agence missionnaire italienne «AsiaNews».

La famille de Joseph Nguyen, fils d’émigrés vietnamiens, était en effet amie du défunt archevêque. Les parents ont donc naturellement eu recours à son intercession pendant les 32 jours de coma de leur fils, en 2009.

Joseph Nguyen était en service à l’hôpital quand il s’est senti mal. On a cru qu’il avait la grippe. Il est revenu se soigner dans sa famille, mais la situation s’est aggravée. Le 1er octobre, il a éprouvé de graves difficultés respiratoires. Hospitalisé, il a subi une trachéotomie.

Joseph NguyenAprès 32 jours de coma, et en l’absence d’activité cardiaque ou cérébrale, les médecins ont rédigé le certificat de décès. Mais il est sorti du coma, de façon inexpliquée du point de vue de la science médicale actuelle. On lui avait annoncé comme diagnostic une pneumonie compliquée par le virus grippal H1N1.

Il a aujourd’hui repris ses études au séminaire. Il se souvient d’une «grande nuit de sommeil» pendant laquelle il aurait eu deux «visions» du cardinal Van Thuan, qu’il n’a jamais connu de son vivant. Il décrit son état d’alors comme «séparation du corps et de l’âme». Il ne se souvient pas des détails de ces «rencontres» mais c’est peu après la seconde «vision» qu’il est sorti du coma.

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut