Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

M. Lucien Blais décédé

Écrit par Thérèse Tardif le mercredi, 01 mai 2013. Publié dans Homage aux Apôtres décédés

M. et Mme Lucien Blais
M. et Mme Lucien Blais à notre congrès en 2010

Le 14 mai 2013 à l‘âge de 91 ans et 1 mois, est décédé M. Lucien Blais, de Saint-Léon de Val Racine, près de Lac Mégantic, grand apôtre et bienfaiteur de Vers Demain depuis des années avec son épouse. Les Pèlerins de saint Michel vous entourent de leur affection et s’unissent à vos prières pour le repos de l’âme de ce vaillant et fidèle créditiste que fut votre cher époux Lucien, avec qui vous avez partagé une vie d’apostolat, de sacrifices et de don de vous-même. Frappés tous les deux par la vérité du Crédit Social, vous vous en êtes fait les apôtres et le feu sacré ne s’est jamais éteint.  

Chère madame Lucien Blais, sûrement que nos fondateurs, M. Louis Even, Mme Côté-Mercier et M. Mercier étaient là, à la porte du Ciel, pour dire à saint Michel: «Celui-ci est l’un des nôtres, il a bien gagné sa couronne, ouvrez lui la porte du Ciel, comme il nous a ouvert la porte de sa maison pour nous recevoir à manger, pour nous donner à coucher, pour nous permettre de tenir les assemblées de Vers Demain à St-Léon.» Avec quelle bonté et douceur, votre époux nous recevait ! Que de mérites, il a gagnés à faire le porte en porte, à accompagner les Plein-Temps, à distribuer les circulaires !

Si l’Œuvre s’est perpétuée dans les régions, c’est grâce au grand dévouement de ces valeureux pères et mères de famille qui se sont donnés sans compter pour faire rayonner la lumière du Crédit Social dans leur milieu.

L’Œuvre de Vers Demain perd un grand apôtre, mais le Ciel gagne un saint qui sera toujours près de son épouse bien-aimée pour l’aider et la soutenir dans les moments difficiles de la vieillesse. Et ayant retrouvé sa jeunesse au Ciel, il pourra encore mieux épauler les Pèlerins de saint Michel dans leur dur combat pour établir le règne du Christ-Roi sur tous pays et pour abattre Mammon, le démon de l’argent, qui a réussi à enchaîner tous les peuples avec le système d’argent-dette des banquiers qui multiplie les pauvres par milliards sur la terre.

La séparation est toujours douloureuse, mais quel bonheur pour lui de pouvoir contempler Dieu face face, avec Marie, notre sainte Mère, tous les anges et les saints, chantant les plus beaux hymnes à la gloire du Père du Fils et du Saint-Esprit, éternellement...   

Madame Rita Pilon Salvail (Bernard Gaouette en deuxième noces) est décédée le 17 avril 2013, à l’âge de 91 ans, Domiciliée à Ville-Marie Témiscamingue, elle était l’épouse en premières noces de feu Gérard Salvail. Tous deux ont été de grands collaborateurs de l’œuvre de Vers Demain. Souvent, leur maison servait de salle pour les assemblées locales des Pèlerins de saint Michel. Malgré les lourdes tâches de la ferme et celles d’une belle famille de 9 enfants, madame Salvail trouvait encore le temps d’accompagner les Pèlerins au porte en porte. Avec son beau sourire, elle les accueillait chaleureusement à sa table et les hébergeait pour la nuit. Elle était aussi une grande priante, récitant souvent le très saint Rosaire. Une sainte mère de famille soucieuse d’accomplir son devoir d’état, tout en étant charitable envers le prochain et dévouée envers l’œuvre des Pèlerins de saint Michel. Une Messe a été célébrée à la chapelle de la Maison Saint-Michel samedi le 27 avril pour le repos de son âme.

Rhéal Doucette, de Collette, au Nouveau-Brunswick, est décédé le 17 avril, âgé de 79 ans. Il est né le 13 mai 1933, anniversaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima. M. et Mme Doucette portaient bien haut le flambeau de Vers Demain dans leur région. Les directeurs et les Plein-Temps pouvaient compter sur leur aide en tout temps. Éclairés par la grande lumière du Crédit Social, ils en étaient convaincus et ils s’en sont faits les fervents propagandistes. Ils organisaient les assemblées, allaient de porte en porte présenter Vers Demain aux familles, et recevaient nos Pèlerins pour les repas et coucher avec autant d’affection que les membres de leur famille. Éblouis par la lumière du Crédit Social qui offre une vraie solution au grave problème de la pauvreté, ils en étaient le porte-flambeau, apportant ainsi aux pauvres la bonne nouvelle d’un avenir meilleur. Samedi le 20 avril et dimanche le 28 avril à l’occasion de l’assemblée du mois des Pèlerins de saint Michel la Messe a été célébrée pour le cher défunt.

Noël Pelletier de St-Aubert de l’Islet est décédé à l’Hôpital de Montmagny, le 27 mai 2013, à l’âge de 72 ans et 5 mois. Il souffrait d’insuffisance rénale grave depuis plusieurs années. Il avait recourt à la dialyse.  Il était en phase terminale qui a nécessité une hospitalisation de 12 jours, avant sa mort.  M. et Mme Noël Pelletier ont eu une belle famille de 8 enfants à qui ils ont transmis leurs valeurs catholiques et créditistes. Pendant ces 12 jours le malade très serein s’est bien  préparé à la grande rencontre  avec son Créateur dans une atmosphère de piété. Il ne s’est jamais plaint, il était serein et toujours souriant. L’aumônier  lui a servi tous les soins spirituels, il  lui a administré le Sacrement des malades et le saint Viatique. Il a été très édifié par les dernières paroles de son pénitent.  Madame Pelletier et les huit enfants agenouillés autour du lit récitaient le Rosaire souvent à la demande  du cher Papa mourant. Il s’est éteint toujours serein et en souriant. Cela a bien impressionné le personnel, les infirmiers et infirmières de l’hôpital. «Le Rosaire est ma prière préférée.» Une famille qui prie est une famille unie» (Bx Jean-Paul II) La famille de Noël Pelletier fait partie de ce grand réseau  de familles créditistes plantées à travers toutes les régions du Canada, qui accueillent pour les repas, hébergement, assemblées régionales, par pure conviction, sans rémunération, les Pèlerins de saint Michel de passage dans leur région. Une messe pour le repos de l’âme de Noël Pelletier a été célébrée à la chapelle de la maison Saint-Michel, samedi le  8 juin à 8 heures et une deuxième messe sera célébrée à la Maison de l’Immaculée, dimanche le 23 juin à 17 heures, à l’occasion de l’assemblée du mois  des Pèlerins de saint Michel.

Gérard Tremblay, un fervent  propagandiste de Vers Demain, de Montréal, est décédé le 2 juin d’un infarctus. Il avait 89 ans. Ayant compris le Crédit Social dès sa jeunesse, dans les années 1950, il s’en est fait le propagandiste et un propagandiste bouillant, flamboyant d’enthousiasme pour une aussi grande vérité, une si belle lumière qu’est le Crédit Social qui avec la Puissance de Dieu, mettra fin au règne de Mammon le démon de l’argent. Ce démon pervers a réussi à enchaîner tous les peuples avec son système d’argent dette. Gérard Tremblay était là tous les mercredis soirs, au Buffet de Paris pour l’assemblée hebdomadaire tenue par les fondateurs Louis Even et Gilberte Côté-Mercier, avec les Provencher, les Benoit, les Lahaie, les Raymond, les Fournier, la famille Léonidas Lefebvre, et les autres apôtres de Vers Demain. On chantait le Crédit Social à plein poumon, ensuite, on récitait le chapelet, puis c’était le rapport des activités et suivaient les conférences. On emmagasinait assez de feu pour partir en équipe dès le vendredi soir dans les campagnes environnantes visiter les familles de porte en porte, en mendiant repas et coucher. Le dimanche matin, après avoir entendu la Messe, Gérard Tremblay se plantait sur le perron de l’église pour faire un discours sur le Crédit Social et invitait les gens à s’abonner au beau journal Vers Demain, puis on continuait la visite aux familles toute la journée. Il était père de deux garçons Serge et Michel. A Montréal, les dimanches matin avec ses deux fils, après chaque messe ils distribuaient des circulaires de Vers Demain aux gens sur le perron de l’église. Électricien de métier, il est venu aider bénévolement à l’installation de l’électricité à la maison Saint-Michel et à la maison de l’Immaculée et il nous a réglé bien des problèmes concernant ce secteur. Il est toujours resté fidèle à la cause. A Rougemont, la Messe sera célébrée pour le repos de son âme à la Maison Saint-Michel, samedi le 15 juin à 8 heures du matin et à la Maison de l’Immaculée, dimanche, le 23 juin, à 17 heures à l’occasion de l’assemblée mensuelle des Pèlerins de saint Michel.

Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés! (Mt 5,6.) On peut dire que cette parole de l’Évangile s’applique bien à ces bons Pèlerins de saint Michel envolés au Ciel pour l’éternité bienheureuse.

Cet article a été publié par

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif est la directrice du Journal Vers Demain depuis la mort de Mme Gilberte Côté-Mercier en 2002.