EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Lettre à Dieu

le vendredi, 01 janvier 2016. Dans Euthanasie

Euthanasiesoins palliatifs

Le gouvernement canadien doit bientôt légiférer sur la question de l’euthanasie et du suicide assisté, suite au jugement de la Cour suprême du Canada en février 2015 qui décriminalisait le suicide assisté. En tant que chrétiens, nous savons que l’unique réponse morale pour les soins en fin de vie, ce sont les soins palliatifs. Voici un texte qui peut nous aider dans notre réflexion sur ce sujet, sous forme d’une «lettre adressée à Dieu»:

Cher Dieu,

Bonjour, c’est encore moi. Désolé de vous déranger. J’ai une question difficile à vous poser, qui m’empêche de dormir. Peut-être est-ce que parce que, au fond de moi, je connais déjà la réponse…

C’est au sujet de tout ce débat ici au Canada sur l‘aide médicale à mourir, ou suicide assisté. Plusieurs de mes amis chrétiens, musulmans et juifs et amis me disent que c’est mal, mais alors, pourquoi les gens ne pourraient-ils pas choisir quand mourir? Pourquoi avez-vous créé un monde avec tant de douleur et de souffrance?

J’imagine qu’il y a des médecins et des infirmières pour ça, et peut-être aussi des pharmaciens. Mais peut-être aussi peuvent-ils être blessés par cette décision. Je sais qu’il y en a beaucoup qui ne veulent pas réellement tuer ces personnes qui souffrent. Peut-être que si nous faisions une loi qui dit qu’ils doivent référer le cas à une autre personne qui commettra cet acte; cela pourrait-il fonctionner?

Mais que faire s’ils ne peuvent pas en conscience? Alors, nous sommes coincés. (Pourquoi nous avez-vous donné une conscience?) Est-ce que l’on doit leur retirer leur droit d’exercer la médecine? Cela ne fera que laisser davantage de Canadiens sans médecin de famille ou spécialiste. Et en bout de ligne, cela ne causerait-il pas tout simplement plus de douleur et de souffrance pour plus de Canadiens? Je ne sais pas quoi faire.

Et il y a mes amis qui sont policiers. Ils sont inquiets, ils pourraient avoir à pénétrer dans les maisons et utiliser la force physique pour retirer loin de la vue de parents terrifiés et en pleurs leur adolescent déprimé qui désire mourir. Ou bien arracher les personnes âgées des bras de leurs petits-enfants. Ces cris quitteront-ils jamais leur tête? Mes amis auront-ils besoin d’assistance psycho-sociologique pour livrer ces personnes à la mort? Je souhaite que mes trois enfants, lorsqu’ils seront adolescents, ne demandent jamais à mourir. Cela me briserait le cœur. Je ne sais pas si j’aurais même encore le goût de vivre.

Je me suis toujours demandé si une personne pouvait changer d’avis après sa mort. Comme par exemple si elle se suicide mais découvre par la suite qu’elle a pris une mauvaise décision. Je veux dire, quand ils arrivent au ciel – ils iront bien au paradis, n’est-ce pas? (Vous utilisez beaucoup le mot «enfer» dans la Bible, il doit bien y avoir une raison pour ça…) Peut-être qu’une fois rendus dans l’éternité — utilisons plutôt ce mot-là – ils pourraient changer d’avis?

M’en voudriez-vous?

Je sais que les personnes déprimées peuvent se sentir mieux. Mais que faire si ça n’arrive pas? N’avez-vous pas donné à l’homme la capacité de contrôler son propre destin comme il veut? J’ai appris dans mes cours de religion que l’homme a été créé à l’image de Dieu. Qu’est-ce que cela veut dire exactement? Et que, lorsqu’un moineau tombe sur le sol, vous êtes au courant. L’enseignant nous a dit que vous vous souciez plus de nous que des moineaux. C’est plutôt cool! Il nous a aussi dit que votre Esprit nous donne la vie. Est-il mal de prendre une vie? Seriez-vous fâché? Quand vous avez dit: «Tu ne tueras point» (ma Bible dit : «Tu ne commettras pas de meurtre»), vouliez-vous dire «tuer» dans le sens d’aller contre leur volonté? Ils ne m’ont pas expliqué cela à l’école. Mais la personne souffre. Il n’y a absolument rien que je puisse faire!

Eh bien ... ce n’est pas tout à fait vrai, je suppose. Plus de médecins, qui fournissent plus de soins de fin de vie, ça aiderait. Je pense que nous avons vraiment besoin de plus de médecins au Canada, n’est-ce pas?

Et puis il y a (l’acteur) Christopher Reeve. Paralysé à partir du cou (à la suite d’un accident). Quelle inspiration il a été pour des millions de personnes! Il obtenait une ovation debout presque partout où il allait. Il était courageux, et luttait pour vivre. Un vrai héros!

Mais les gens qui veulent mettre fin à leurs souffrances ne sont-ils pas des héros aussi? Si une personne paralysée veut mourir, n’est-ce pas son droit? Et que dire des courageux médecins qui administreront les médicaments mortels? Ne sont-ils pas aussi des héros? Tout cela est tellement confus pour moi. Je ne peux pas comprendre de façon logique, rien n’a de sens...

Ce qui est pire, je continue à avoir ces cauchemars. Je rêve que je sors du lit, me rends à la salle de bains, ouvre le robinet, et qu’il en sort du sang. Je cours à un autre robinet: même chose. Je fais couler la douche: du sang en sort. J’ouvre le lave-vaisselle: un flot de sang me frappe. Je cours à la porte pour sortir: l’entrée de ma cour est couverte de sang. Je regarde mes mains: du sang.

Je me réveille tout à coup, ayant peine à respirer. Je regarde mes mains: elles sont propres.

Je sais que vous êtes très occupé. Et je sais qu’il y a beaucoup de gens qui ont besoin de votre aide.

Mais j’ai vraiment besoin de votre aide à ce sujet.

Beaucoup de gens comptent sur moi.

Cordialement,

Justin T.

Source: http://cherdieulettre.ca/

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut