EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Le Rosaire et l’action

Par Melvin Sickler le vendredi, 01 octobre 2010. Dans Congrès

Melvin Sickler et Thérèse Tardif
M. Melvin Sickler, champion de l’abonnement parmi les Plein temps

M. Melvin Sickler, missionnaire à plein temps depuis 35 ans, dans l’Oeuvre de Vers Demain, est un apôtre incomparable de la Croisade du Rosaire de porte en porte. Cette année, il a recueilli 4015 abonnements. Nous publions ci-dessous une partie de sa conférence donnée au congrès.

Solution pour nourrir les affamés

Depuis que j’ai joint l’équipe des Pèlerins de saint Michel, il y a 35 ans, j’ai toujours essayé d’être un membre actif. J’ai compris que le temps est précieux. Les âmes ont besoin d’être évangélisées. Il est nécessaire d’apporter au monde la solution économique du Crédit Social qui est conforme à la Doctrine Sociale de l’Église. J’ai compris qu’en étant un apôtre actif, je travaillais pour la gloire de Dieu et par amour pour mon prochain, c’est Jésus lui-même que je servais dans la personne de mon prochain. En travaillant pour un système financier meilleur, j’ai réalisé que j’aidais à nourrir les affamés, à loger les sans-abris, à revêtir ceux qui sont nus…

Oui, nous devons y réfléchir. Avec toutes les grâces qui nous ont été données et dont nous devons faire bénéficier les autres, comment pouvons-nous nous asseoir dans le confort et ne rien faire ?

Vous avez raison d’être un apôtre. Il y en a qui diront: ‘Contentez-vous de prier, la prière est suffisante par elle-même’. Les financiers chérissent cette formule: seulement la prière; ne mélangez pas la religion à la politique, à l’économique; ne vous occupez pas de l’économie. Pour résumer on pourrait dire: ‘Ne vous souciez pas des injustices’. Il y a plusieurs groupes pieux qui pensent de cette manière.

Oui  ! nous devons prier et aussi être des apôtres. Comme Pèlerins de saint Michel, nous encourageons toujours les gens à prier, spécialement le chapelet quotidien en famille. En effet, un aspect majeur de notre apostolat est la Croisade du Rosaire de porte en porte où nous allons prier avec les familles pour les stimuler à reprendre la pratique du chapelet.

Victoire obtenue par le Rosaire

Durant son règne, le Pape saint Pie V demanda à tous les individus et les familles de prier le Rosaire quotidiennement, afin de sauver l’Europe chrétienne contre l’envahissement de l’islamisme. Par le Rosaire, la victoire décisive fut remportée à Lépante par la flotte chrétienne contre la flotte turque. Mais l’action devait être encore unie à la prière pour obtenir cette victoire: la foule priait pendant que l’armée chrétienne se battait contre les ennemis du christianisme.

Sainte Jeanne d’Arc a prié pour libérer la France et ses prières ont été exaucées. Mais elle a dû prendre les armes, livrer une bataille pour que cette victoire s’accomplisse.

Louis Even nous a initiés à être des apôtres, à combattre pour la justice. Il nous a dit une fois: “La guerre ne se fait pas avec des tampons d’ouate”. Nous combattons avec la vérité, la prière et nos sacrifices en nous consacrant totalement au Cœur immaculé de Marie, en travaillant pour l’amour de Dieu et notre prochain.

Aucun salaire, aucune position, aucune promotion, du pur apostolat avec le Rosaire d’une main et nos circulaires et journaux de l’autre main. Comme elle est magnifique l’Oeuvre de Vers Demain ! C’est un apostolat complet: nous propageons la Foi catholique et nous travaillons aussi pour mettre fin au scandale de la pauvreté.

À propos de

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut