EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Le diable existe, et nous devons le combattre

le mercredi, 01 octobre 2014. Dans Pape François

La vie chrétienne est un “combat” contre le démon, le monde et les passions de la chair. Voilà ce qu’a affirmé le Pape François durant la messe de ce jeudi matin célébrée en la chapelle de la Maison Sainte Marthe. Le Pape, en commentant le passage de l’épître de Saint Paul aux Éphésiens, a rappelé que le diable existe et que nous « devons lutter contre lui » avec « l’armature » de la vérité.

Le Pape François a centré son homélie sur les paroles de Saint Paul qui, en s’adressant aux Éphésiens, « développe sa pensée sur la vie chrétienne en un langage militaire ». Le Pape a souligné que « la vie en Dieu doit se défendre, il faut lutter pour la porter de l’avant ». Il nous faut donc faire preuve de force et de courage “pour résister et pour annoncer”. Pour «aller de l’avant dans la vie spirituelle », a ajouté le Pape, il faut combattre. Ce n’est pas un simple affrontement, non , c’est un combat continu ». Le Pape François a précisé alors que « les ennemis de la vie chrétienne sont au nombre de trois » : « le démon, le monde et la chair », autrement dit nos passions, « qui sont les blessures du péché originel ». Mais, a ajouté le Pape, « le salut que nous donne Jésus est gratuit », mais nous sommes appelés à le défendre :

« De quoi dois-je me défendre ? Que dois-je faire ? ‘Endosser l’armature de Dieu’, nous dit Saint Paul, car ce qui est de Dieu nous protège, pour résister aux tentations du diable. Est-ce clair ? On ne peut penser à une vie spirituelle, à une vie chrétienne, sans résister aux tentations, sans lutter contre le diable, sans endosser cette armature de Dieu, qui nous donne force et nous défend ».

« Mais à cette génération, et tant d’autres, on a fait croire que le diable est un mythe, une image, une idée, l’idée du mal. Mais le diable existe et nous devons lutter contre lui. C’est ce que dit Saint Paul, ce n’est pas moi qui le dis ! La Parole de Dieu le dit. Mais pourtant nous n’en sommes pas vraiment convaincus. Et puis Saint Paul nous dit quelles sont ces armatures qui font cette grande armature de Dieu. Et lui dit :’Soyez fermes, donc, soyez fermes, car une armature de Dieu est la vérité ».« Le diable, a déclaré le Pape, est un menteur, c’est le père des menteurs, le père du mensonge ». Et avec Saint Paul le Pape a rappelé « qu’il faut avoir à côté de la vérité, la cuirasse de la justice ». Et d’ajouter que « l’on ne peut être chrétien sans travailler continuellement à être justes. Ce n’est pas possible ». Une chose qui nous « aiderait tellement », a-t-il ajouté « serait de nous demander si « je crois ou si je ne crois pas ». « Si je crois un peu oui et un peu non. Suis-je un peu mondain et un peu croyant ? ». « Sans la foi on ne peut aller de l’avant, on ne peut défendre le salut de Jésus ».

 

Le Pape a alors précisé que « nous avons besoin de ce bouclier de la foi », parce que « le diable ne nous lance pas des fleurs mais bien des flèches enflammées » pour nous tuer. Le Pape François a donc exhorté son auditoire à prendre « le bouclier du salut et l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu ». Et il a invité à prier constamment, à veiller « dans la prière et les suppliques » :

“La vie chrétienne est une lutte, une très belle lutte, parce que quand le Seigneur est victorieux dans chaque pas de notre vie, il nous offre la joie et un grand bonheur: cette joie que le Seigneur a vaincu avec nous, avec son don gratuit du salut. Mais oui, tous nous sommes un peu paresseux, dans la lutte, et nous nous laissons entraîner par les passions, par certaines tentations. C’est pourquoi nous sommes pécheurs, tous ! Mais ne vous découragez pas. Courage et force, parce que le Seigneur est avec nous ».


Tiré d'un article de Radio Vatican

 

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut