EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Le crédit social: une lumière sur le chemin de la République Démocratique du Congo

le vendredi, 01 mai 2009. Dans Développement

M. Vasco Mbuyi M. KalalaÀ l’heure où le monde est secoué par une crise financière dont les effets sur les citoyens sont désastreux, l’Afrique apparaît comme le continent le moins préparé à y faire face. Une des voies de sortie proposée dans ce climat global d’incertitude est la théorie du «Crédit Social» de Louis Even. En tournée en Afrique, M. Marcel Lefebvre a exposé quelques éléments centraux du Crédit Social perçus comme une mesure d’urgence pour sortir de la spirale des banquiers.

Le Pèlerin de Saint-Michel doit sa renommée mondiale à la qualité de ses enseignements sur le Crédit Social et l’application de l’enseignement de l’Église catholique romaine, pour promouvoir le développement d’un monde meilleur, une société plus chrétienne, et cette réputation, acquise de haute lutte, lui vaut aujourd’hui un rayonnement international, avec des membres dynamiques, déterminés et engagés dans la voie du changement du système monétaire décadent. Le dernier pays à embarquer dans cette logique créditiste est la République Démocratique du Congo, dont une frange importante des intellectuels a accueilli à bras ouverts l’œuvre des Pèlerins de Saint-Michel.

L’année 2009, marque ainsi le début de l’expansion effective de cette œuvre en Afrique, à travers la tournée de M. Marcel Lefebvre dans quelques pays représentatifs de ce continent, à savoir la Côte-D’Ivoire, le Togo et la république Démocratique du Congo.

Par M. Vasco Mbuyi M. Kalala
Directeur de la Radio TV Cocorico
www.rtvcocorico.com

Dernières circulaires

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Témoignages sessions d'étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut