Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 21 au 28 septembre 2017

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

  • Congrès des Pèlerins de saint Michel 2017

    Le congrès 2016 des Pèlerins de saint Michel se tiendra les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2017.

    Vous êtes cordialement invité à participer à la semaine d'étude du Crédit Social en français qui se tiendra du 21 au 28 septembre inclusivement.

    Bienvenue à tous!

La Vierge Marie et la crèche familiale

Écrit par Benoît XVI le dimanche, 01 janvier 2006. Publié dans Vierge Marie

Remèdes à la «pollution commerciale»

Avant l’Angelus, le 11 décembre 2005, le Pape Benoît XVI a mis les catholiques en garde contre «la pollution commerciale» qui obscurcit la préparation de la fête de Noël. Voici les paroles du Saint-Père:

Paroles du Pape Benoît XVI

Crèche«Après avoir célébré la solennité de l’Immaculée Conception de Marie, nous entrons ces jours-ci dans le climat suggestif de la préparation du Saint Noël, désormais proche. Dans la société de consommation actuelle, cette période subit hélas une sorte de «pollution commerciale» qui risque d’en altérer l’esprit authentique caractérisé par le recueillement, la sobriété, une joie non extérieure mais intime.

«Il est donc providentiel, quasi comme une porte d’entrée à Noël, qu’il y ait la fête de Celle qui est la Mère de Jésus et qui mieux que personne d’autre nous conduit à connaître, aimer, adorer le Fils de Dieu fait homme. Laissons-la donc nous accompagner, que ses sentiments nous animent, afin que nous nous prédisposions avec un cœur sincère et un esprit ouvert, à reconnaître dans l’Enfant de Bethléem le Fils de Dieu venu sur la terre pour notre Rédemption. Marchons avec elle dans la prière, et accueillons l’invitation répétée que la liturgie de l’Avent nous adresse, de rester dans l’attente, une attente vigilante et joyeuse afin que le Seigneur ne tarde pas: Il vient libérer son peuple du péché.

«Juste après la fête de l’Immaculée, dans de nombreuses familles, selon une belle et solide tradition, on commence à préparer la crèche, comme pour revivre avec Marie ces jours pleins de trépidation qui précédèrent la naissance de Jésus. Construire la crèche à la maison peut se révéler une façon simple mais efficace de représenter la foi pour la transmettre à ses enfants. La crèche nous aide à contempler le mystère de l’amour de Dieu qui s’est révélé dans la pauvreté et dans la simplicité de la grotte de Bethléem. Saint François d’Assise a été ainsi pris par le mystère de l’Incarnation qu'il a voulu proposer à Greccio dans la crèche vivante, en devenant l’initiateur d’une grande tradition populaire qui conserve aujourd’hui sa valeur pour l’évangélisation. La crèche peut en effet nous aider à comprendre le secret du véritable Noël, parce qu’elle parle de l’humilité et la bonté miséricordieuse du Christ, qui «de riche qu’il était s’est fait pauvre» (2 Co 8,9) pour nous. Sa pauvreté enrichit qui l’embrasse et Noël apporte la joie et la paix à ceux qui, comme les bergers de Bethléem, accueillent les paroles de l’ange: «Ce sera pour vous un signe: un enfant enveloppé de langes, couché dans une mangeoire» (Lc 2, 12). Cela reste le signe, pour nous aussi, hommes et femmes de l’an 2000. Il n’y a pas d’autre Noël… Que Marie nous aide à entrer dans le véritable esprit de Noël.»

Cet article a été publié par