EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

La guerre prédite à Fatima

Par Yvette Poirier le lundi, 01 mai 2006. Dans Mariage gai

Travesti

Je vois à l’époque de la
terrible punition des hommes
aux costumes efféminés...

Le 13 juillet 1917, à Fatima, au Portugal, la Sainte Vierge a montré aux trois voyants, Jacinthe, Lucie et François, l’enfer «où vont les âmes des pauvres pécheurs». Le même jour elle a prédit que si le monde en se convertissait pas le  bon Dieu allait le «punir par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père». Elle ajouta: “Les bons seront martyrisés. Le Saint-Père aura beaucoup à souffrir. Plusieurs nations seront anéanties”.

Le 19 août 1917, encore à Fatima, Notre-Dame a dit: «Il y a beaucoup d’âmes qui vont en enfer parce qu’il n’y a pas personne pour se sacrifier et prier pour elles.»

Jacinthe a dit sur son lit de mort:

«Les péchés qui conduisent le plus d’âmes en enfer sont les péchés d’impureté. Certaines modes s’introduiront qui offenseront beaucoup Notre-Seigneur. Les personnes qui suivent Notre-Seigneur ne doivent pas suivre ces modes. L’Église n’a pas de modes. Notre-Seigneur est toujours le même.

«Beaucoup de péchés, et de très graves, se commettent dans le monde. Si les hommes savaient ce qu’est l’éternité, ils essaieraient de changer de vie. La Sainte Vierge ne peut plus retenir les bras de son Fils suspendus sur le monde».

Le monde est loin de s’être converti après ces avertissements du Ciel en 1917. Nous sommes rendus à l’époque prédite par la Vénérable Anne de la Foi, en 1879:

«Je vois à l’époque de la terrible punition des hommes aux costumes efféminés et des femmes revêtues de livrées d’hommes.»

Convertissons-nous avant qu’il ne soit trop tard. Mettons en pratique les demandes de la Sainte Vierge à Fatima: un amendement personnel, des sacrifices pour la conversion des pécheurs, la récitation du Rosaire, la Communion réparatrice des premiers samedis du mois et la Consécration au Cœur Immaculé de Marie. Ce sont les conditions que nous devrions remplir pour être épargnés de grands fléaux. N’oublions pas que les guerres sont une punition pour les péchés des hommes. Connaîtrons-nous une troisième guerre mondiale nucléaire? Tout dépend du degré de conversion de l’humanité.

À propos de

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut