EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Dernières circulaires

Témoignages Sessions d'Étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Livres sur le Crédit Social

La démocratie économique

La démocratie économique expliquées en différentes leçons pour avoir une pleine connaissance de tout ce que le Crédit Social implique. Ce sont les propositions financières de l’ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas, connues tout d’abord sous le nom de démocratie économique (d’après le titre de son premier livre), et connues par la suite sous le nom de crédit social.

Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l’abondance — exprime assez bien qu’il s’agit d’une économie d’abondance, de l’accès rendu facile aux immenses possibilités de la production moderne.

Ce livre parle du Crédit Social, mais il est loin d’être une somme créditiste. Le Crédit Social, en effet, est toute une orientation de la civilisation et touche au social et au politique autant, sinon plus, qu’à l’économique.

Du régime de dettes à la prospérité

"Du régime de dettes à la prospérité" est à l’origine de la fondation de l’Œuvre des Pèlerins de saint Michel. C'est le livre qui fit s'écrier Louis Even; "Une lumière sur mon chemin!".

"On oublie, on ne voit pas, on ne veut pas voir qu’il y a des gens mal logés, des gens mal nourris, des salaires insuffisants, qu’il y a des pays tout entiers qui souffrent de la faim. Ce n’est pas chrétien de penser, à plus forte raison de dire; c’est leur faute..."

Son Eminence le Cardinal Jules-Géraud Saliège

Une lumière sur mon chemin

«Une lumière sur mon chemin. Il faut que tout le monde connaisse cela!» c'est écrié Louis Even en 1934 lorsqu'il découvrit le Crédit Social. Ce livre est un recueil des conférences données à la radio et télévision de 1958 à 1964.  

Homélie du Père Tryphon Bonga, samedi 26 juin 2010

le dimanche, 01 août 2010. Dans Homélies

Bien-aimés (ées) dans le Seigneur,

Les textes de la liturgie de ce matin sont riches d’enseignement pour nous. Dans la première lecture il est dit:

”Mes yeux sont ravagés par les larmes, mes entrailles frémissent, mon cœur défaille, à cause du désastre de la ville de mon peuple, car les enfants et les tout-petits s’effondrent dans les rues de la cité. Ils demandent à leur mère: où sont le blé et le vin ?

”Aujourd’hui encore dans le monde des milliers d’enfants, de personnes crient de même et vivent dans le dénuement complet, ils sont affamés. Pourquoi ? N’y aurait-il pas de quoi les nourrir, les vêtir ? Ce n’est pas la nourriture qui manque, mais c’est comme le disait Louis Even, les hommes ont créé une structure artificielle pour mettre un obstacle entre les biens et les besoins et pour que les deux ne se joignent pas. Et pourquoi les financiers se durcissent-ils dans une telle position ?

Parce que beaucoup de prophètes au lieu de dénoncer ce mal se montrent complaisants, proclament des visions trompeuses au lieu de dévoiler ces fautes qui font de l’être humain un vil jouet des puissants. Il nous appartient à nous chrétiens de nous montrer bons prophètes en levant les mains vers le Seigneur pour sauver les petits enfants et tous ceux qui meurent de faim.

D’où votre travail et œuvre sont très admirables et s’inscrivent en droite ligne de ce combat contre l’instrumentalisation de l’être humain. En insistant sur la confiance de vivre ensemble, vous montrez par là que Dieu a tout créé et nous a tout donné et chaque être humain doit jouir avec satisfaction de ce que Dieu nous a donné.

Mais dans cette lutte vous pourriez être tentés de vous sentir seuls et abandonnés; vous pourriez céder au découragement. Le texte de l’évangile de ce jour nous donne une réponse de foi:

”Aussi je vous le dis: Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du Royaume des cieux, et les héritiers du Royaume seront jetés dehors...”

En effet, le fait que votre œuvre attire de nombreux évêques et prêtres qui viennent d’Afrique et d’ailleurs me semble un signe d’espérance, car ils ont au loin perçu que votre travail est un travail de justice qui contribue à lutter contre les structures injustes du système d’argent. Il faut persévérer et tenir bon en comptant toujours sur la grâce du Seigneur pour le triomphe du Crédit Social. Que le Seigneur bénisse cette œuvre et toutes les personnes qui s’y consacrent pour sa plus grande gloire et le salut de nos frères et sœurs !

Abbé Tryphon Bonga
prêtre de RDC

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Faire un don

Faire un don

Haut