EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Explosion du Crédit Social en Afrique

Par Yvette Poirier le mardi, 01 janvier 2013. Dans Développement

Les activités en Afrique portent d’excellents fruits. M. Marcel Lefebvre est retourné en Afrique pour une période de deux mois et demi, du 8 janvier au 23 mars. Premièrement, il est allé au Gabon depuis le 8 janvier et il y restera jusqu’au 24 janvier; deuxièmement, il devait se rendre au Cameroun du 25 janvier au 11 février; troisièmement, il sera au Congo Brazzaville du 11 au 26 février; quatrièmement, il sera à Bangui, du 28 février au 12 mars; cinquièmement, il ira à Kinshasa, République démocratique du Congo, du 12 au 23 mars.

Grand succès au Gabon

Nos amis congolais au Congrès de 2012
Les représentants de la République démocratique du Congo à notre Congrès à Rougemont en 2012

Le 8 janvier, M. Lefebvre a été accueilli à Port-Gentil, au Gabon, par Mgr Mathieu Madega et une forte délégation de personnes. De l’aéroport, un corps policier a escorté M. Marcel Lefebvre et tout le bataillon jusqu’à l’évêché de Port-Gentil. Voici un rapport da la Conférence des Évêques catholiques du Gabon qui a diffusé la nouvelle suivante:

«Près de cinq cents personnes participent du 9 au 16 janvier 2013 au séminaire de formation organisé par la Commission Justice et Paix du diocèse de Port-Gentil, autour du thème: “Justice, paix et crédit social”. Prennent part à cette rencontre, aux côtés de Mgr Mathieu Madéga Lébouakéhan, Évêque de Port-Gentil, des personnalités telles que le vice-président de l’Institut Louis Even du Canada (Marcel Lefebvre), et le représentant du Saint-Siège, le cardinal Peter K. A. Turkson, Président du Conseil pontifical Justice et Paix, principaux intervenants de ce séminaire. La messe d’ouverture a été présidée le mardi, 8 janvier 2013, par l’Évêque de Port-Gentil. Une célébration eucharistique précédée de la récitation du chapelet et des vêpres.

«“La misère est un problème contre lequel l’humanité doit lutter sans relâche”, a dit le cardinal Peter Turkson, ajoutant que “nous sommes appelés à une solidarité toujours plus grande, pour que nul ne soit exclu de la société”, au cours de la conférence qu’il a animée après la messe dominicale.

“Dans son homélie, Mgr Mathieu Madéga Lébouakéhan s’est appesanti sur les mots clés du thème du séminaire, à savoir «Justice» et «Paix». Selon le prélat, la pauvreté est au cœur des problèmes quotidiens de nombre de familles. Il a exhorté les fidèles à cultiver l’amour en Dieu et envers le prochain, en mettant Dieu au centre de toute chose. “Si Dieu est absent de nos cœurs, de notre manière de nous ‘relationner’, nous ne sommes rien, et tout ce que nous ferons ira en fumée”. Durant la deuxième journée du séminaire, les participants ont évoqué la production des richesses et leur redistribution, en vue de l’éradication de la pauvreté.»

Mgr Mathieu a fait coïncider le dixième anniversaire de la fondation de son évêché avec le séminaire d’information ayant pour but d’enseigner le Crédit Social au peuple africain. Le jour de la grande solennité, 1,500 personnes ont participé. Le Cardinal Peter TURKSON était l’invité d’honneur. Mgr Mathieu a donné un exposé sur la Doctrine Sociale de l’Église. M. Marcel Lefebvre a donné une conférence sur le Crédit Social. M. Gabriel KOUBANG, du Togo, M. Olivier et Mme Stéphanie Agnès NDOAN, du Cameroun, qui ont rejoint M. Marcel Lefebvre au Gabon, ont donné eux aussi un message sur le Crédit Social.

Le feu se répand partout en Afrique

M. Gabriel KOUBANG fait un grand travail au Togo, son pays. Il donne des conférences dans les universités, les séminaires et les écoles.

M. Blaise KUSSEKA, un professeur, suppléant de l’Université catholique de Kinshasa, nous a envoyé un compte-rendu de son enseignement du Crédit Social à l’université: «Quelle conférence! Tous les professeurs étaient impressionnés. Nous envisageons une grande ac-tivité au mois de janvier avec tous les professeurs».

M. Pascal AKOTI, président national de la Légion de Marie du Togo, nous écrit: «Pour 2013, nous prévoyons publier systématiquement dans chaque numéro un article sur le Crédit Social dans notre bulletin trimestriel d’information». La Fraternité franciscaine, de Lomé, a invité M. Pascal AKOTI a aller tenir une conférence-débat dans leur communauté.  En mai 2013, M. Pascal Akoti et Gabriel KOUBANG répondront à cette invitation.

Félicitations à nos amis africains qui veulent sortir leur continent de la misère.

À propos de

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut