EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Du jugement dernier et de la résurrection, de l'enfer, du purgatoire et du ciel

le vendredi, 20 avril 1888. Dans Petit catéchisme de 1888

Catéchisme de Québec — Chapitre quarantième

*483.— Quand Jésus-Christ nous jugera-t-il ?

— Jésus-Christ nous jugera d’abord immédiatement après notre mort, et ensuite à la fin du monde.

*484.— Comment s’appelle le jugement que nous subirons immédiatement après notre mort ?

— Le jugement que nous subirons immédiatement après notre mort s’appelle le jugement particulier.

*485.— Qu’est-ce que le jugement général ?

— Le jugement général est celui que tous les hommes subiront ensemble à la fin du monde.

*486.— Pourquoi Jésus-Christ juge-t-il les hommes immédiatement après leur mort ?

— Jésus-Christ juge les hommes immédiatement après leur mort, pour les récompenser ou les punir d’après leurs actions.

*487.— Quelle récompense ou quelle punition est réservée aux âmes des morts après le jugement particulier ?

— La récompense ou la punition réservée aux morts après le jugement particulier, c’est le ciel, le purgatoire ou l’enfer.

*488.— Qu’est-ce que l’enfer ?

— L’enfer est un lieu de supplice, où ceux qui sont morts en état de péché mortel sont privés de la vue de Dieu pour toujours, et souffrent des tourments épouvantables et éternels.

*489.— Qu’est-ce que le purgatoire ?

— Le purgatoire est un lieu de supplice où, avant d’entrer dans le ciel, doivent souffrir les âmes de ceux qui sont morts en état de péché véniel, ou qui n’ont pas satisfait pour les peines temporelles dues à leurs péchés.

*490.— Les fidèles qui sont sur la terre peuvent-ils secourir les âmes du purgatoire ?

— Oui, les fidèles qui sont sur la terre peuvent secourir les âmes du purgatoire par leurs prières, leurs mortifications, leurs aumônes, par l’application des indulgences, par les messes qu’ils font dire pour elles et par les communions qu’ils font.

491.— Pourquoi, outre le jugement particulier, doit-il y avoir un jugement général ?

— Outre le jugement particulier, il doit y avoir un jugement général, parce que Dieu, ayant toléré sur la terre la prospérité des méchants, permis l’épreuve des justes, voudra à la fin du monde,faire éclater sa justice devant les hommes.

*492.— Nos corps auront-ils part à la récompense ou à la punition de nos âmes ?

— Oui, nos corps auront part à la récompense ou à la punition de nos âmes, parce qu’ils leur seront réunis par la résurrection, pour participer à leur bonheur ou à leur malheur, comme ils auront pris part à leurs bonnes œuvres ou à leurs péchés.

493.— Dans quel état ressusciteront les corps des justes ?

— Les corps des justes ressusciteront glorieux et immortels.

494.—  Les corps des damnés ressusciteront-ils aussi ?

— Oui, les corps des damnés ressusciteront aussi, mais ils seront condamnés aux peines éternelles de l’enfer.

*495.— Qu’est-ce que le ciel ?

— Le ciel est un lieu de délices dans lequel les élus voient Dieu face à face, participent à sa gloire, et jouissent du bonheur éternel.

*496.— Quels sont ceux qui vont au ciel ?

— Ceux qui vont au ciel sont les justes qui n’ont pas offensé Dieu, ou qui ayant eu le malheur de l’offenser, en ont fait pénitence.

497.— Quelles paroles devrait-on toujours avoir présentes à l’esprit ?

— On devrait toujours avoir présentes à l’esprit, ces paroles de Jésus-Christ: Que sert à l’homme de gagner l’univers entier, s’il perd son âme ? Ou que pourra donner l’homme en échange de son âme ? Car le Fils de l’homme viendra dans la gloire de son Père avec ses anges et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.

Dernières circulaires

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur éco- nomiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.
 

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut