EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Des quatre derniers commandements de Dieu

le vendredi, 20 avril 1888. Dans Petit catéchisme de 1888

Catéchisme de Québec — Chapitre trente-septième

*433.— Quel est le septième commandement de Dieu ?

— Le septième commandement de Dieu est: Le bien d’autrui tu ne prendras, ni retiendras sciemment.

*434.— Que nous ordonne le septième commandement ?

— Le septième commandement nous ordonne de donner à chacun ce qui lui appartient, et de respecter sa propriété.

*435.— Que nous défend le septième commandement ?

— Le septième commandement nous défend de dérober ou de retenir injustement le bien du prochain, ou de lui faire aucune injustice.

436.— Quels sont ceux qui prennent injustement le bien du prochain ?

— Ceux qui prennent injustement le bien du prochain, sont les voleurs, les domestiques infidèles, les marchands malhonnêtes, les usuriers, les plaideurs de mauvaise foi, et généralement tous ceux qui font tort au prochain.

*437.— Sommes-nous obligés de restituer les biens mal acquis ?

— Oui, nous sommes obligés de restituer les biens mal acquis, ou leur valeur, autant que nous pouvons; autrement nous ne saurions obtenir le pardon de nos péchés ni être sauvés.

*438.— Sommes-nous obligés de réparer le dommage que nous avons causé injustement ?

— Oui, nous sommes obligés de réparer le dommage que nous avons causé injustement.

439.— De quelle manière retient-on injustement le bien d’autrui ?

— On retient injustement le bien d’autrui, en ne payant pas ses dettes quand on peut le faire, en ne rendant pas un objet confié ou prêté; en gardant une chose trouvée sans s’informer à qui elle appartient.

*440.— Quel est le huitième commandement de Dieu ?

— Le huitième commandement de Dieu est: Faux témoignage ne diras, ni mentiras aucunement.

*441.— Que nous ordonne le huitième commandement ?

— Le huitième commandement nous ordonne de dire toujours la vérité et de respecter l’honneur et la réputation du prochain.

*442.— Que défend le huitième commandement ?

— Le huitième commandement défend le faux témoignage, la médisance, la calomnie et le mensonge.

*443.— Qu’est-ce qu’un faux témoignage ?

— Un faux témoignage est une déposition contraire à la vérité, faite devant les tribunaux.

444.— Qu’est-ce que juger témérairement ?

— Juger témérairement, c’est concevoir une mauvaise opinion du prochain sans preuves suffisantes.

*445.— Qu’est-ce que médire ?

— Médire, c’est faire connaître sans nécessité les fautes ou les défauts réels du prochain.

446.— Comment peut-on faire réparer le tort fait au prochain par la médisance ?

— On peut réparer le tort fait au prochain par la médisance, en excusant ses fautes et en faisant valoir ses bonnes qualités.

*447.— Qu’est-ce que calomnier ?

— Calomnier, c’est accuser quelqu’un d’un défaut qu’il n’a pas, ou d’une faute qu’il n’a pas commise.

448.— Comment doit-on réparer le tort fait au prochain par la calomnie ?

— On doit réparer le tort fait au prochain par la calomnie, en désavouant le mal qu’on a dit de lui contre la vérité.

*449.— Quel est le neuvième commandement de Dieu ?

— Le neuvième commandement de Dieu est: L’œuvre de chair ne désireras qu’en mariage seulement.

*450.— Que nous ordonne le neuvième commandement ?

— Le neuvième commandement nous ordonne de nous conserver purs dans nos pensées et nos désirs.

*451.— Que nous défend le neuvième commandement ?

— Le neuvième commandement de Dieu nous défend les pensées et les désirs contraires à la vertu de pureté.

*452.— Les pensées et les désirs impurs sont-ils toujours des péchés ?

— Les pensées et les désirs impurs sont toujours des péchés mortels, quand on y donne son consentement.

*453.— Quels moyens faut-il employer pour éviter ces péchés ?

— Les moyens à employer pour éviter ces péchés sont la fuite des occasions dangereuses, la prière, la fréquentation des sacrements et la dévotion à la très sainte Vierge.

*454.— Quel est le dixième commandement de Dieu ?

— Le dixième commandement de Dieu est: Biens d’autrui ne désireras pour les avoir injustement.

*455.— Que nous ordonne le dixième commandement ?

— Le dixième commandement nous ordonne de nous réjouir de la prospérité de notre prochain et de repousser le désir de dérober ou de retenir injustement ses biens.

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut