EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Des fusils pour injecter des puces aux humains

le mercredi, 01 mars 2006. Dans Micropuces

La compagnie Empire North, de Copenhague, au Danemark, a présenté un nouvel outil pour les forces policières, appelé «ID Sniper Rifle» (fusil d’identification pour tireur embusqué).

D’après leur documentation de marketing, ce fusil sert à injecter dans le corps d’un être humain une micro-puce dotée d’un système GPS (positionnement par satellite). La puce est injectée à distance par un tireur embusqué, à l’aide d’un fusil de grande puissance. Cette micro-puce entre dans le corps et y reste, sans causer aucun dommage interne. Le fabricant assure que l’injection cause très peu de douleur physique, et que lorsque la micro-puce entre dans le corps d’un être humain, celui-ci ne se doute de rien; car l’effet est semblable à une piqûre de maringouin, ne durant qu’une fraction de seconde. Au moment même où cette puce est injectée, une caméra digitale munie d’un zoom, située dans la mire, commencera à prendre une photo haute-résolution de la cible. Dans ce cas-ci, la cible est un être humain.

Empire North soutient que ce fusil est nécessaire pour maintenir l’ordre. "Comme le champ de bataille urbain devient plus complexe et plus intense, de nouvelles façons de contrôler les foules sont devenues nécessaires. L’attention des médias change les règles du jeu. Il est parfois difficile de combattre l’ennemi dans les rues sans porter atteinte à l’image de l’État". Au lieu de se servir de balles, Empire North suggère de marquer et d’identifier un sujet suspect à une distance sécuritaire, permettant aux forces de l’ordre de suivre par satellite les déplacements de la cible dans les semaines qui suivent. Empire North a fait une démonstration de ce nouveau fusil à Pékin en 2002 et à New-York en avril 2004.

NDLR: Imaginez la dictature que les tyrans pourront exercer sur l'humanité avec cette puce électronique. Ils pourront vous injecter la puce, sur la rue, ou n'importe où, sans que vous vous en aperceviez. Le démon peut inventer n'importe quoi pour détruire la liberté de l'homme.

(Tiré de NewsWithViews.com, 24 avril 2004. Traduit de l’anglais par Vers Demain)

Dernières circulaires

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Témoignages sessions d'étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut