Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 21 au 28 septembre 2017

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

De la manière de faire une bonne confession

le vendredi, 20 avril 1888. Publié dans Petit catéchisme de 1888

Catéchisme de Québec — Chapitre vingtième

*239.— Que devons-nous faire en entrant dans le confessionnal ?

— En entrant dans le confessionnal, nous devons nous mettre à genoux, faire le signe de la croix et réciter en abrégé le Confiteor: Je me confesse à Dieu tout-puissant, et à vous, mon père.

*240.— Après le Confiteor que faut-il faire ?

— Après le Confiteor:

1. on doit dire combien il y a de temps qu’on a été à confesse, si l’on a reçu l’absolution la dernière fois et si l’on a accompli la pénitence imposée;

2. on accuse ensuite tous les péchés mortels commis depuis la dernière absolution et les péchés véniels qu’on veut mentionner, en disant à chaque péché: Mon père je m’accuse de…

*241.— Quand on a fini d’accuser ses péchés que faut-il faire ?

— Quand on a fini d’accuser ses péchés, on dit: «Mon père, je m’accuse de plus de bien d’autres péchés que je ne connais pas et de ceux de toute ma vie; j’en demande pardon à Dieu et à vous, mon père, la pénitence et l’absolution.» Puis on écoute avec attention les avis que le confesseur juge à propos de donner.

*242.— Quand le confesseur nous interroge, comment devons-nous répondre ?

— Quand le confesseur nous interroge, nous devons répondre sincèrement et distinctement.

*243.— Est-il permis d’accuser de nouveau un ou plusieurs péchés qu’on a déjà accusés dans les confessions précédentes ?

— Oui, il est permis et il est même quelquefois utile de renouveler l’accusation de certaines fautes, afin de s’exciter davantage à la contrition, ou d’assurer la validité du sacrement.

*244.— Que devons-nous faire pendant que le prêtre nous donne l’absolution ?

— Pendant que le prêtre nous donne l’absolution, nous devons faire du fond du cœur un acte de contrition.

*245.— Que faut-il faire après avoir reçu l’absolution ?

— Après avoir reçu l’absolution, il faut se retirer modestement à l’écart, remercier Dieu du pardon qu’il vient d’accorder, et faire sa pénitence aussitôt que possible.