EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Alfred Boudreault d'Alma décédé

Par Thérèse Tardif le mardi, 01 janvier 2013. Dans Homage aux Apôtres décédés

Alfred Boudreault d’Alma, au Lac St-Jean, est décédé le 18 janvier 2013, à l’âge de 87 ans.

Les Pèlerins de saint Michel expriment leurs sincères et chaleureuses condoléances à madame Berthe Boudreault et à sa famille et s’unissent à leurs prières pour le repos de l’âme du cher défunt. La messe a été célébrée pour lui, samedi le 19 janvier à la Maison de l’Immaculée, et aussi le dimanche 27 janvier à l’occasion de l’assemblée du mois des Pèlerins de saint Michel.

M. et Mme Boudreault étaient de fervents Pèlerins de saint Michel depuis leur jeunesse. Leur foyer est la Maison Saint-Michel dans leur paroisse, elle sert de salle pour les assemblées de l’Œuvre. Ils ont toujours accueilli avec joie les Pèlerins de passage dans la région, leur offrant gîte et repas. Monsieur Boudreault était un excellent cuisinier de métier. La table était toujours bien garnie pour recevoir ses amis les «Bérets Blancs». Il est même venu faire la cuisine pour les hommes à plein temps de la Maison de l’Immaculée pour un certain temps.

M. et Mme Alfred BoudreaultMonsieur et madame Boudreault ont bien compris le Crédit Social et ils en étaient de bons propagandistes. Ils ont exercé leur apostolat en visitant les familles de porte en porte et en distribuant des circulaires. M. Boudreault a fait quelques tournées dans différentes région avec les Pèlerins à plein temps. On ne s’ennuyait pas en sa compagnie, ses traits d’humour faisait bien rire son entourage.

Alfred aimait beaucoup la Sainte Vierge et a répondu au chapelet avec son épouse, jusqu’à la fin. Aussi, notre Maman Céleste lui a fait l’honneur de venir le chercher pendant les fêtes du 80e anniversaire de ses apparitions à Banneux, Belgique, où elle est apparue sous le vocable de la Vierge des Pauvres. Les 18 et 19 janvier, l’anniversaire de la 2è et 3è apparitions de la Vierge des Pauvres. Ces jours-là Notre-Dame dit à la petite voyante Mariette Béco «Poussez vos mains dans l’eau. Cette source est réservée pour moi. Bonsoir, aurevoir. Le 19 janvier, Notre-Dame a dit: «Je suis la Vierge des Pauvres. Cette source est réservée pour toutes les nations, pour soulager les malades.» Le Crédit Social est la source limpide pour soulager tous les pauvres de la terre.

Tous les matins, Alfred et Berthe récitaient le chapelet de la Divine Miséricorde. Ce qui leur donnait une grande espérance, connaissant les belles promesses de Jésus à ce sujet. La séparation est douloureuse, mais la douleur se change en joie en pensant que par la Miséricorde divine, Alfred reçoit maintenant le centuple de toutes ses charités. Ce n’est qu’un aurevoir, chère Berthe, le prochain rendez-vous est au pied de Jésus, dans la Céleste Patrie.

 

À propos de

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif est la directrice du Journal Vers Demain depuis la mort de Mme Gilberte Côté-Mercier en 2002.

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut