EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

A l’attention des journalistes méchants

le dimanche, 01 août 2010. Dans Saints & Bienheureux

Dieu vous aime et vous veut au Ciel

Comme Lolo, diffusez la Vérité. Nous prions pour votre conversion

Nous vous demandons, chers lecteurs, de prier avec nous pour la conversion des journalistes, en offrant à Dieu le Père, l’amour de son Fils Bien-aimé, Jésus, mourant sur la croix, qui lui a fait cette prière: «Père pardonnez-leur, car ils ne savent ce qu’ils font». Le Père les illuminera comme il l’a fait pour Longin, le soldat romain qui a transpercé de sa lance, le Cœur amoureux de Jésus. Longin s’est converti et est devenu un saint. Lisez maintenant l’histoire du bienheureux Lolo qui a été béatifié, dimanche, le 13 juin:

ZF10061302 - 13-06-2010

Le pape présente le bienheureux Lolo comme un modèle pour les journalistes.

Il a été béatifié ce samedi en Espagne.

ROME, Dimanche 13 juin 2010 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a présenté ce dimanche Manuel Lozano Garrido, connu sous le nom de Lolo et béatifié ce samedi en Espagne, comme un modèle pour les journalistes.

S’adressant aux pèlerins de langue espagnole, après la prière de l’Angélus, le pape l’a présenté comme un «fidèle laïc qui sut rayonner de l’amour de Dieu à travers son exemple et ses écrits, même au cœur de la maladie qui le cloua sur un fauteuil roulant pendant près de vingt huit ans».

«A la fin de sa vie il perdit également la vue, mais il continua à gagner les cœurs pour le Christ à travers sa joie sereine et sa foi inébranlable», a ajouté Benoît XVI.

« Les journalistes pourront trouver en lui un témoin éloquent du bien que l’on peut faire quand la plume reflète la grandeur de l’âme et se met au service de la vérité et des causes nobles», a poursuivi le pape.

Lolo a été béatifié à Linares (Andalousie), ville dans laquelle il est né (en 1920) et où il est décédé (1971). La célébration a été présidée au nom du pape par Mgr Angelo Amato s.d.b., préfet de la Congrégation vaticane pour les causes des saints.

Lolo a été atteint d’une paralysie progressive à l’âge de 22 ans et fut aveugle les 9 dernières années de sa vie. En dépit de sa maladie, il a travaillé comme journaliste dans des médias comme le quotidien espagnol «Ya», les revues «Telva» et «Vida nueva», et l’agence «Prensa asociada». Il a écrit de nombreux livres et fondé la revue «Sinaï» pour les malades. Il a reçu d’importantes reconnaissances professionnelles dont le «Prix Bravo». Il était membre de l’Action Catholique.

Jesús Colina

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut