EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

50e CONGRÈS EUCHARISTIQUE INTERNATIONAL

le mercredi, 01 août 2012. Dans Congrès eucharistique

DUBLIN (Irlande) – 10-17 JUIN 2012

Congrès eucharistique de DublinDepuis nombre d’années, les congrès eucharistiques internationaux se tiennent aux 4 ans. C’est le Canada qui a été l’hôte du précédent (Québec - 2008).

Le Congrès eucharistique de Dublin coïncidait avec le 80e anniversaire d’un congrès semblable, tenu au même endroit, en 1932, et avec le 50e anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II. Le thème du Congrès eucharistique de Dublin (L’Eucharistie: communion avec le Christ et entre nous) a d’ailleurs été tiré du document conciliaire intitulé Lumen Gentium. Le Congrès eucharistique de Dublin a été présidé par le cardinal Marc Ouellet, légat pontifical.

Le programme d’ensemble s’apparentait à celui du Congrès de Québec. Ainsi, le 1er jour (10 juin) a donné lieu à une célébration d’ouverture. Fait particulier: le maître de cérémonie appelle chaque diocèse qui entre, représenté par de 8 à 10 membres de chacune de ses paroisses, dont plusieurs jeunes. Et, en signe d’accueil fort sympathique, ces gens ont formé un cercle autour de nous. Puis, un représentant de chaque pays présent est entré, portant le drapeau de son pays.

Chaque jour, du lundi au samedi, en après-midi, nous avions une triade d’activités communes : catéchèse par un évêque, témoignage par un laïque, puis messe célébrée par un cardinal. Une exception à ce programme quotidien: plutôt qu’à une messe, la journée de lundi a donné lieu à une célébration œcuménique autour du baptême, célébration présidée par l’archevêque anglican de Dublin avec la participation d’un évêque russe orthodoxe. Toutefois, ce jour-là le groupe des franco-canadiens a eu droit à une messe spéciale présidée par le cardinal Ouellet.

Tous les jours, en matinée, après la prière du matin, puis en début de soirée, on nous offrait aussi un grand nombre d’ateliers sur des thèmes aussi divers qu’intéressants. Au même moment, on pouvait aussi visiter les 150 kiosques où des organisations commerciales offrant des objets religieux ainsi que de nombreux groupes dédiés à toutes sortes de causes sollicitaient notre attention. L’un des ces kiosques était tenu par les Pèlerins de Saint-Michel. Les jeunes pouvaient aussi, à ce moment-là, fréquenter l’Espace jeunes. En outre, le site du congrès comportait un Espace prière où on pouvait adorer le Saint-Sacrement et recevoir le sacrement du pardon. Enfin, des activités étaient aussi proposées dans 54 églises un peu partout en ville.

La messe de clôture (17 juin), pour sa part, a rassemblé 70 000 personnes. Comme à Québec, le Pape nous a parlé de Rome.

Une très belle grâce personnelle

Messe au congrès eucharistique de DublinJe souligne le mot grâce, car cela m’est arrivé sans même que j’en fasse la demande au Seigneur.

Je voulais consacrer deux heures à accueillir des gens au sacrement du pardon à l’Espace prière. Je me présente donc à la sacristie de l’endroit, sacristie qui servait en même temps de bureau. Quelqu’un me demande alors si je n’accepterais pas de porter, de cet endroit jusqu’à la sacristie centrale, un ciboire rempli d’hosties consacrées. Je réponds que j’accepte, si cela rend autant service que d’entendre des confessions. On me signifie que oui. Je pars donc, portant soigneusement le Saint-Sacrement. Très rapidement, je sens que la présence du Christ vivant m’envahit à la manière d’une lumière diaphane: pure présence, plus intime et réjouissante que n’importe quelle rencontre humaine. Merci Seigneur!

Prolongement dans la campagne irlandaise

Le premier jour, nous nous sommes arrêtés au sanctuaire marial national de Knock.

Par la suite, nous avons pu constater à quel point le monachisme a été au cœur, et ce pendant plusieurs siècles, de la foi catholique dans ce pays, sans doute encore plus que dans le reste de l’Europe, ce qui est un peu étonnant pour les nord-américains que nous sommes.

Chanoine Gérard OuelletteChanoine Gérald Ouellette

L’abbé Ouellette est modérateur des paroisses de Marieville, Richelieu, Rougemont et Ste-Angèle, et aumônier des Pèlerins de saint Michel.

Dernières circulaires

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Témoignages sessions d'étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut