EnglishEspañolPolskie

Le Chapelet de saint Michel

le mercredi, 01 août 2012. Dans Prières, rosaire et dévotions

Bienheureuse Antonia d'AstonacUne des pratiques de dévotion les plus recommandables en l’honneur du glorieux Archange saint Michel, c’est la récitation de la Couronne Angélique, dite le Chapelet de saint Michel. Cette dévotion, approuvée par l’Église depuis 1851, est enrichie de nombreuses indulgences.

En 1751, saint Michel apparût, au Portugal, à une illustre servante de Dieu toute dévouée à son culte, la bienheureuse Antonia d’Astonac, religieuse carmélite.

«Je veux, lui dit saint Michel, que tu répètes neuf fois en mon honneur un Pater et trois Ave, en union avec chacun des neuf chœurs des Anges.» À quiconque réciterait ce chapelet, l’Archange promettait un cortège de neuf anges, choisis dans les neuf chœurs, pour l’accompagner à la Sainte Table. Au fidèle qui dirait tous les jours ces neuf salutations, il assurait sa protection continuelle pendant la vie et, après la mort, la délivrance du Purgatoire pour lui-même et pour ses parents.

Comment réciter le chapelet de saint Michel

On baise la médaille de saint Michel et on fait le signe de la Croix en disant: «Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours. Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.» Puis, la prière à chaque chœur des anges, chacune suivie d’un «Notre Père» sur le gros grain et de trois «Je vous salue Marie» sur les petits grains:

Au premier Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Séraphins, que le Seigneur nous rende dignes d’être enflammés d’une parfaite charité. Ainsi soit-il.

Au deuxième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Chérubins, que le Seigneur nous fasse la grâce d’abandonner la voie du péché et de courir dans celle de la perfection chrétienne. Ainsi soit-il.

Au troisième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Trônes, que le Seigneur répande dans nos cœurs l’esprit d’une véritable et sincère humilité. Ainsi soit-il.

Au quatrième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Dominations, que le Seigneur nous fasse la grâce de dominer nos sens et de nous corriger de nos mauvaises passions. Ainsi soit-il.

Au cinquième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Puissances, que le Seigneur daigne protéger nos âmes contre les embûches et les tentations du démon. Ainsi soit-il.  

Au sixième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur admirable des Vertus célestes, que le Seigneur ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais qu’il nous délivre du mal. Ainsi soit-il.

Au septième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Principautés, que le Seigneur remplisse nos âmes de l’esprit d’une véritable et sincère obéissance. Ainsi soit-il.

Au huitième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Archanges, que le Seigneur nous accorde le don de la Persévérance dans la foi et dans les bonnes œuvres, pour pouvoir arriver à la possession de la gloire du Paradis. Ainsi soit-il.

Au neuvième Chœur des Anges: Par l’intercession de saint Michel et du Chœur céleste de tous les Anges, que le Seigneur daigne nous accorder d’être gardés par eux pendant cette vie mortelle, pour être conduits ensuite à la gloire éternelle du ciel. Ainsi soit-il.

Puis, sur les grains près de la médaille, réciter quatre «Notre Père»: le premier en l’honneur de saint Michel, le second en l’honneur de saint Gabriel, le troisième en l’honneur de saint Raphaël et le quatrième en l’honneur de notre Ange Gardien.

Antienne: Très glorieux Saint Michel, chef et prince des armées célestes, gardien fidèle des âmes, vainqueur des esprits rebelles, favori de la maison de Dieu, notre admirable guide après Jésus-Christ, vous dont l’excellence et la vertu sont suréminentes : daignez nous délivrer de tous les maux, nous tous qui recourons à vous avec confiance, et faites par votre incomparable protection, que nous avancions chaque jour dans la fidélité à servir Dieu. Priez pour nous, ô bienheureux saint Michel, Prince de l’Église de Jésus-Christ. Afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

Oraison: Dieu tout puissant et éternel, qui par un prodige de bonté et de miséricorde pour le salut commun des hommes, avez choisi pour prince de votre Église le très glorieux Archange saint Michel; rendez-nous dignes, nous vous en prions, d’être délivrés, par sa bienveillante protection, de tous nos ennemis, afin qu’à notre mort aucun d’eux ne puisse nous inquiéter, mais qu’il nous soit donné d’être introduits par lui en présence de votre puissante et auguste majesté. Par les mérites de Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

 

Jean-Paul II: «Récitez la Prière à saint Michel Archange»

Saint Michel ArchangeLe 13 octobre 1884, à la fin de la célébration de la Messe, le Pape Léon XIII eut une vision terrifiante de l’enfer dans laquelle il entendit la voix de Satan qui menaçait de détruire l’Église. Profondément troublé, le Pontife composa une prière spéciale en l’honneur de Saint Michel et ordonna qu’elle soit récitée à la fin de chaque célébration Eucharistique:

«Saint Michel archange, défendez-nous dans le combat. Soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous vous en supplions, et vous, Prince de la milice céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers, Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen.»

Cette prière continua à être récitée jusqu’au 29 septembre 1964, quand l’instruction Inter oecumenici (n° 48, § j.) décréta «...Les prières Léoniennes sont supprimées...» Cependant, au cours du Regina Caeli du 24 avril 1994, le Pape Jean-Paul II insista pour que les fidèles récitent, à nouveau, chaque jour la prière à Saint Michel composée par Léon XIII:

«Puisse la prière nous fortifier pour ce combat spirituel dont parle la lettre aux Éphésiens: ‘Rendez-vous puissants dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force’ (Éphésiens 6, 10). C’est à ce même combat que se réfère le Livre de l’Apocalypse, nous mettant devant les yeux l’image de Saint Michel Archange (cf. Ap 12, 7). Le pape Léon XIII avait certainement bien présente cette image quand, à la fin du siècle dernier, il introduisit dans l’Église toute entière une prière spéciale à Saint Michel: ‘Saint Michel Archange, défends-nous dans le combat contre le mal et les embûches du malin, sois notre rempart.... ’ Même si aujourd’hui on ne récite plus cette prière à la fin de la célébration eucharistique, je vous invite tous à ne pas l’oublier mais à la réciter pour obtenir d’être aidés dans le combat contre les forces des ténèbres et contre l’esprit de ce monde.»

 

Sujets

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut