EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Éditorial

Livres sur le Crédit Social

La démocratie économique

La démocratie économique expliquées en différentes leçons pour avoir une pleine connaissance de tout ce que le Crédit Social implique. Ce sont les propositions financières de l’ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas, connues tout d’abord sous le nom de démocratie économique (d’après le titre de son premier livre), et connues par la suite sous le nom de crédit social.

Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l’abondance — exprime assez bien qu’il s’agit d’une économie d’abondance, de l’accès rendu facile aux immenses possibilités de la production moderne.

Ce livre parle du Crédit Social, mais il est loin d’être une somme créditiste. Le Crédit Social, en effet, est toute une orientation de la civilisation et touche au social et au politique autant, sinon plus, qu’à l’économique.

Du régime de dettes à la prospérité

"Du régime de dettes à la prospérité" est à l’origine de la fondation de l’Œuvre des Pèlerins de saint Michel. C'est le livre qui fit s'écrier Louis Even; "Une lumière sur mon chemin!".

"On oublie, on ne voit pas, on ne veut pas voir qu’il y a des gens mal logés, des gens mal nourris, des salaires insuffisants, qu’il y a des pays tout entiers qui souffrent de la faim. Ce n’est pas chrétien de penser, à plus forte raison de dire; c’est leur faute..."

Son Eminence le Cardinal Jules-Géraud Saliège

Une lumière sur mon chemin

«Une lumière sur mon chemin. Il faut que tout le monde connaisse cela!» c'est écrié Louis Even en 1934 lorsqu'il découvrit le Crédit Social. Ce livre est un recueil des conférences données à la radio et télévision de 1958 à 1964.  

Dernières circulaires

Témoignages Sessions d'Étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

La vie de Jean-Paul II résumée pour la postérité

le dimanche, 01 mai 2005. Dans Jean-Paul II

CITE DU VATICAN, Vendredi 8 avril 2005 (ZENIT.org) – « Son amour pour les jeunes » ; voici notre traduction, rapide, de travail, de ce résumé de la vie de Jean-Paul Il qui a été placé dans son cercueil, ce que l'Italien appelle le « rogito » et qui souligne de différentes façons l'affection du pape pour les jeunes. On peut dire que, vu la longueur et la richesse du pontificat, ce récit dépouillé est un tour de force, mais on y lit en même temps dans son austérité le souffle des notices hagiographiques.

« Rogito » ou Acte notarié

« Dans la lumière du Christ ressuscité des morts, le 2 avril de l'année du Seigneur 2005, à 21 h 37 du soir, alors que le samedi s'achevait, et que nous étions déjà entrés dans le jour du Seigneur, Octave de Pâques, et dimanche de la Divine miséricorde, le bien-aimé pasteur de l'Église, Jean-Paul II, est passé de ce monde au Père. Toute l'Église en prière a accompagné son passage, spécialement les jeunes.

Jean-Paul Il a été le 264e pape. Sa mémoire reste dans le cœur de l'Église, et de toute l'humanité.

Karol Wojtyla, élu pape le 16 octobre 1978, est né à Wadowice, cité à 50 km de Cracovie, le 18 mai 1920 et fut baptisé deux jours plus tard dans l'Église paroissiale par le prêtre François Zach.

À 9 ans, il reçut la première communion, et à 18 ans le sacrement de la confirmation. Ses études interrompues, parce que les forces d'occupation nazies avaient fermé l'université, il travailla dans une carrière et, ensuite dans l'usine chimique Solvay.

À partir de 1942, se sentant appelé au sacerdoce, il fréquenta les cours de formation du séminaire clandestin de Cracovie. Le premier novembre 1946, il reçut l'ordination sacerdotale des mains du cardinal Adam Sapieha. Puis il fut envoyé à Rome où il obtint la licence et le doctorat en théologie, avec une thèse intitulée : « Doctrine de la foi chez saint Jean de la Croix ».

Il retourna ensuite en Pologne, où il eut quelques charges pastorales et enseigna les disciplines sacrées. Le 4 juillet 1958, le pape Pie XII le nomma évêque auxiliaire de Cracovie. Et c'est Paul VI qui, en 1964, le destina au même siège comme archevêque. En tant que tel il est intervenu au Concile Vatican II. Paul VI le créa cardinal le 26 juin 1967.

Au conclave il fut élu pape par les cardinaux le 16 octobre 1978 et il prit le nom de Jean-Paul II. Le 22 octobre, Jour du Seigneur, il commençait solennellement son ministère pétrinien.

Le pontificat de Jean-Paul Il a été l'un des plus longs de l'histoire de l'Église. Dans une telle période, sous différents aspects, on a vu de nombreux changements. On vit la chute de certains régimes, à laquelle lui-même contribua. Pour annoncer l'Évangile il a effectué de nombreux voyages dans différentes nations.

Jean-Paul II a exercé le ministère pétrinien, avec un infatigable esprit missionnaire, en consacrant toutes ses énergies, poussé par la sollicitude pour toutes les Églises, et par la charité ouverte à l'humanité entière. Plus qu'aucun prédécesseur, il a rencontré le Peuple de Dieu et les responsables des Nations, dans les célébrations, dans les audiences générales, et spéciales, et dans les visites pastorales.

Son amour pour les jeunes l'a poussé à commencer les Journées Mondiales de la Jeunesse, en convoquant des millions de jeunes de différentes parties du monde.

Il a promu avec succès le dialogue avec les juifs et avec les représentants des autres religions, en les convoquant à des rencontres de prière pour la paix, spécialement à Assise.

Il a notablement élargi le collège cardinalice, en en créant 231 (plus un in pectore). Il a convoqué 15 assemblées du synode des évêques, 7 généraux ordinaires, et 8 spéciaux. Il a érigé de nombreux diocèses et circonscriptions, en particulier dans l'Est de l'Europe.

Il a réformé les codes de droit canon occidental et oriental, a créé de nouvelles institutions et réformé la curie romaine.

En tant que « grand prêtre » il a exercé le ministère liturgique du diocèse de Rome et du monde entier, en pleine fidélité au Concile Vatican II. Il a promu de façon exemplaire la vie et la spiritualité liturgique et la prière contemplative, spécialement l'adoration eucharistique, et la prière du saint rosaire (cf. Lett. ap. Rosarium Virginis Mariae).

Sous sa conduite, l'Église s'est approchée du IIIe millénaire et a célébré le Grand Jubilé de l'An 2000, selon les lignes indiquées par la lettre apostolique Tertio Millennio Adveniente. Elle s'est ensuite approchée de la nouvelle époque, en en recevant les indications dans la Lettre apostolique Novo Millennio Ineunte, dans laquelle il montrait aux fidèles le chemin des temps à venir.

Avec l'Année de la Rédemption, l'Année mariale, et l'Année de l'Eucharistie, il a promu le renouveau spirituel de l'Église. il a donné une impulsion extraordinaire aux canonisations et aux béatifications, pour montrer d'innombrables exemples de la sainteté d'aujourd'hui, qui soient un stimulant pour les hommes de notre temps. Il a proclamé Docteur de l'Église sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.

Le magistère doctrinal de Jean-Paul Il est très riche. Gardien du dépôt de la foi, il s'est employé avec sagesse et courage à promouvoir la doctrine catholique, théologique, morale et spirituelle, et à combattre, pendant tout son pontificat, les tendances contraires à l'authentique tradition de l'Église.

Parmi les documents principaux, on compte 14 encycliques, 15 exhortations apostoliques, 11 constitutions apostoliques, 45 lettres apostoliques, et les catéchèses proposées dans les audiences générales et les allocutions prononcées dans toutes les parties du monde. Par son enseignement, Jean-Paul II a confirmé et éclairé le Peuple de Dieu sur la doctrine théologique (surtout dans les trois premières grandes encycliques - Redemptor hominis, Dives in Misericordia, Dominum et Vivificantem), anthropologique et sociale (Encycliques Laborem Exercens, Sollicitudo Rei Socialis, Centesimus Annus), morale (Encycliques Veritatis Splendor, Evangelium Vitae), oecuménique (Encyclique Ut Unum Sint), missiologique (Encyclique Redemptoris missio), mariologique (Encyclique Redemptoris Mater). Il a promulgué le Catéchisme de l'Église catholique, à la lumière de la Tradition, interprétée de façon autorisée par le concile Vatican II. Il a publié certains volumes comme docteur privé.

Son magistère a culminé avec l'Encyclique Ecclesia de Eucharistia et dans la Lettre apostolique Mane Nobiscum Domine, durant l'année de l'Eucharistie.

Jean-Paul Il a laissé à tous un témoignage admirable de piété, de vie sainte et de paternité universelle.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Faire un don

Faire un don

Haut