EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Éditorial

Livres sur le Crédit Social

La démocratie économique

La démocratie économique expliquées en différentes leçons pour avoir une pleine connaissance de tout ce que le Crédit Social implique. Ce sont les propositions financières de l’ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas, connues tout d’abord sous le nom de démocratie économique (d’après le titre de son premier livre), et connues par la suite sous le nom de crédit social.

Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l’abondance — exprime assez bien qu’il s’agit d’une économie d’abondance, de l’accès rendu facile aux immenses possibilités de la production moderne.

Ce livre parle du Crédit Social, mais il est loin d’être une somme créditiste. Le Crédit Social, en effet, est toute une orientation de la civilisation et touche au social et au politique autant, sinon plus, qu’à l’économique.

Du régime de dettes à la prospérité

"Du régime de dettes à la prospérité" est à l’origine de la fondation de l’Œuvre des Pèlerins de saint Michel. C'est le livre qui fit s'écrier Louis Even; "Une lumière sur mon chemin!".

"On oublie, on ne voit pas, on ne veut pas voir qu’il y a des gens mal logés, des gens mal nourris, des salaires insuffisants, qu’il y a des pays tout entiers qui souffrent de la faim. Ce n’est pas chrétien de penser, à plus forte raison de dire; c’est leur faute..."

Son Eminence le Cardinal Jules-Géraud Saliège

Une lumière sur mon chemin

«Une lumière sur mon chemin. Il faut que tout le monde connaisse cela!» c'est écrié Louis Even en 1934 lorsqu'il découvrit le Crédit Social. Ce livre est un recueil des conférences données à la radio et télévision de 1958 à 1964.  

Dernières circulaires

Témoignages Sessions d'Étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Il faut obéir aux demandes de notre Mère du Ciel à Fatima

Thérèse Tardif le mercredi, 01 mars 2000. Dans Apparitions et miracles, Catéchèses et enseignements

Pour la conversion des pécheurs et le salut du monde

Les demandes de la très Sainte Vierge à Fatima résument tous les autres messages donnés dans les différentes apparitions de la Reine des Cieux, dans l'univers : "Prière, pénitence, consécration, pour la conversion des pécheurs et le salut du monde". : Notre directrice, madame Gilberte Côté-Mercier, 89. ans, n'y tient plus, elle nous presse de crier au monde entier qu'il faut à tout prix obéir à notre Mère du Ciel, et accomplir les messages qu'Elle nous a donnés à Fatima, dans sa Bonté maternelle, si nous voulons qu'il y ait vraiment un grand changement dans le monde.

Notre-Dame apparut les 13 de chaque mois, de mai à octobre en 1917. Ces apparitions se sont terminées par le grand miracle du soleil, le 13 octobre, miracle dont 70,000 personnes ont été témoins. On sait que les apparitions de la Reine du Rosaire ont été précédées par celles de l'Ange du Portugal qui a enseigné les prières suivantes aux enfants. Ces prières sont pour nous aussi, nous devons les réciter :

Prières enseignées par l'Ange à Fatima

"Mon Dieu ! je crois, j'adore, j'espère et je vous aime pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas."

"Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je vous offre tout en les adorant les très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages par lesquels Il est offensé. Par les mérites infinis de son Cœur Sacré et par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, j'implore la conversion des pécheurs."

Demandes de Notre-Dame à Fatima

1. Réciter le chapelet tous les jours, et dire après chaque dizaine :

"Ô mon Jésus, pardonnez nos péchés, préservez-nous du feu de l'Enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, principalement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde."

2. Se Sacrifier pour les pécheurs, et dire souvent, spécialement chaque fois qu'on fait un sacrifice : "Ô Jésus, c'est pour votre Amour, pour la conversion des pécheurs, et en réparation pour les péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie."

3. La dévotion des 5 premiers samedis du mois. Durant cinq mois, le premier samedi, se confesser, recevoir la Sainte Communion, réciter le chapelet et tenir compagnie à Notre-Dame pendant quinze minutes, en méditant les quinze mystères du Rosaire en esprit de réparation au Cœur immaculé de Marie. Notre-Dame promet à ceux qui seront fidèles à cette dévotion de les assister à l'heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme."

La confession peut être faite 8 à 15 jours auparavant.

4. La Consécration au Cœur Douloureux et Immaculé de Marie.

Modèle de consécration

Cœur Douloureux et Immaculé, nous venons en ce jour compatir à vos douleurs et nous consacrer à votre Cœur pour le consoler. Que notre propre cœur batte à l'unisson du Vôtre. Nous voulons vivre comme vous et avec vous, dans l'amour de la pureté, Ô Cœur Immaculé, dans la générosité du Sacrifice, Ô Cœur Douloureux, dans un ardent amour pour Dieu et pour nos frères, amour fécond et véritable, Ô Cœur maternel. Triomphez vite, ô Cœur Immaculé, plaidez puissamment notre cause au Tribunal de Dieu. Que par Vous la Miséricorde l'emporte sur la justice. Convertissez-nous, convertissez les pécheurs, convertissez la Russie. Faites, Ô Cœur triomphant, que s'établisse sur terre la Paix véritable, la Paix du Christ dans le règne du Christ. Ainsi soit-il. (Extraits du livre "Fatima, le signe du Ciel", de l'abbé R. Payriere)

Dignité dans le vêtement

À Fatima Notre-Dame dit aussi : « Les péchés qui jettent le plus d'âmes en enfer, sont les péchés d'impureté. Il viendra des modes qui offenseront beaucoup Notre-Seigneur. Les personnes qui servent Dieu ne doivent pas suivre les modes. L'Église n'a pas de mode... »

Les modes actuelles des décolletés et des jupes fendues, sont ce qu'il y a de plus provocant pour le sexe opposé. Comment une chrétienne peut-elle accepter de se vêtir ainsi comme les prostituées qui ont de la chair à vendre, même à l'église ?

Imitons la Sainte Vierge en bannissant de nos mœurs ces robes indécentes, les pantalons, les shorts, les bermudas, les mini-jupes, les tissus moulants. Que notre robe nous couvre la poitrine jusqu'à la racine du cou ; qu'elle soit ample suffisamment pour cacher les lignes du corps ; que sa longueur nous couvre les genoux, que nous soyons assises ou debout ; que les manches descendent en bas des coudes.

« Si certaines chrétiennes, disait le Pape Pie XII, soupçonnaient les tentations et les chutes qu'elles causent chez les autres par leurs toilettes et les familiarités auxquelles, dans leur légèreté, elles accordent si peu d'importance, elles s'épouvanteraient de leur responsabilité. »

« Une femme, affirmait le Pape Benoît XV, n'est vraiment vertueuse que si elle se montre telle dans la façon de se vêtir. La mode inconvenante naît de la corruption de celui qui l'invente, et engendre la corruption chez celles qui l'adoptent. »

Il nous semble que le premier geste que nous devons poser pour une franche conversion en cette année jubilaire, c'est de sortir de nos garde-robes tous les vêtements indécents. Il y va de notre propre salut et du salut des autres.

Ne soyons pas de celles qui contribuent, par des vêtements provocants, à jeter des âmes en enfer, enfer éternel, c'est-à-dire qui ne finira jamais. Quelle responsabilité, chères sœurs !

Th.T.

Thérèse Tardif

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Faire un don

Faire un don

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com