Jubilé d'or de Florentine Séguin dans l'oeuvre de Vers Demain

Thérèse Tardif le samedi, 01 octobre 2005. Dans Pélerins de Saint Michel

50 années entières de dévouement total

Florentine Séguin est entrée à plein temps dans l'Œuvre des Pèlerins de saint Michel, en mars 1955, à l'âge de 23 ans.

Elle est l'une des directrices des Pèlerins de saint Michel et en est l'économe générale. Elle fut le bras droit de madame Gilberte Côté-Mercier pour l'administration des finances, la formation des demoiselles et la direction des maisons. Elle s'occupe aussi de la sacristie, de l'infirmerie et elle n'a pas peur des gros travaux de ménage. Malgré ses multiples tâches, elle trouve du temps pour aller à l'apostolat de porte en porte. Elle fut la dévouée infirmière, pendant cinq ans, presque jour et nuit, de notre chère cofondatrice.

Vie d'apostolat, vie de prière, vie de travaux humbles et cachés pendant 50 années. Dieu seul peut récompenser un tel dévouement.

Pour marquer cet événement heureux, et le rendre immortel, au congrès, les Pèlerins de saint Michel ont offert à la jubilaire, un trophée surmonté d'une statue de saint Michel, et portant l'inscription : 50 années de don total à plein temps - 1955-2005

Florentine Séguin Félicitations, hommages et remerciements Institut Louis Even pour la Justice Sociale Pèlerins de saint Michel


Les remerciements de Mlle Séguin

Bien chers compatriotes,

Merci à nos distingués visiteurs, venus se joindre à nous et à vous tous.

Merci à Dieu de m'avoir choisie pour participer à cette grande Œuvre de Louis Even pour la Justice Sociale. Merci à nos chers Directeurs partis pour la patrie céleste, de la formation et de l'exemple qu'ils nous ont donnés pour continuer l'expansion du Crédit Social à travers tous les continents qui sont représentés ici au congrès.

Merci à mes bons parents et à ma famille de m'avoir toujours encouragée dans ma vocation. J'apprécie beaucoup la présence de quelques-uns de ma famille venus pour souligner mes 50 années données à la cause, et pour assister à ce congrès, lequel nous fait constater l'avancement du Crédit Social.

Merci à vous tous, chers créditistes et chers bienfaiteurs de votre participation dans l'apostolat pour répandre le journal Vers Demain et les circulaires de Vers Demain dans le monde entier.

Nous faisons appel à la jeunesse, nous lui demandons de se joindre à nous pour continuer l'Œuvre. Ce n'est plus le temps de s'amuser, mais plutôt de se donner davantage pour obtenir l'application du Crédit Social, afin de vaincre la pauvreté injuste qui n'a pas sa raison d'être dans un siècle d'abondance.

Nous devons demander à Dieu et à la Très Sainte Vierge Marie de nous donner le courage de marcher toujours sur les traces et dans l'esprit de nos grands fondateurs, dans le dévouement et le service pour le Bon Dieu d'abord, et ensuite pour les pauvres du monde entier.

Nous nous reposerons au cimetière, n'est-ce pas !

Florentine Séguin

Thérèse Tardif

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.