EnglishEspañolPolskie

Des pommes, des pommes

le samedi, 01 juin 1940. Dans En lisant les journaux

De La Presse de Montréal :

L’un des plus graves problèmes du Canada à l’heure actuelle est l’accumulation inexportable de produits agricoles... Prenons le cas des pommes. La récolte l’année dernière s’élevait à 15 millions de boisseaux, l’une des plus abondantes jusqu’ici. Or, nous n’avons pu, à cause du manque de vaisseaux disponibles, en exporter que 3 millions à la Grande-Bretagne ; nous avons donc à chercher une façon d’écouler le surplus.

Les Anglais ne peuvent plus manger nos pommes. Comme nous n’avons pas le droit de les manger nous-mêmes, il faut chercher d’autres moyens de les écouler avant la prochaine récolte. Pourtant demandez donc à nos enfants s’ils n’aiment pas les pommes, surtout les No 1 expressément triées pour le marché étranger.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut