EnglishEspañolPolskie

Chez Nos Cousins de France (J.E.U.N.E.S.)

le mardi, 01 juin 1937. Dans Cahiers du Crédit Social

Nous avons cité plusieurs extraits de “Vu" dans notre numéro de janvier sur le dividende national. Quelques lecteurs nous ont exprimé le désir de posséder ce document. Il s'agissait d'un numéro spécial de "Vu," intitulé "La Grande Relève de l'Homme par la Machine" — texte et illustrations compilés par l'organisation française des J.E.U.N.E.S. (Jeunes Équipes Unies pour une Nouvelle Économie Sociale), ou plus spécialement par M. Jacques Duboin.

Nous venons justement de recevoir de la Commission des Liaisons Étrangères des J.E.U.N.E.S. une lettre dont nous reproduisons ici la majeure partie, parce qu'elle s'adresse aux Créditistes canadiens-français :

Paris, le 13 avril 1937

Chers Camarades,

Nous avons lu dans le "New English Weekly" (de Londres) du 25 écoulé une notice relatant la création d'un vaste mouvement Social-Crédit parmi nos compatriotes au Canada (français).

Vous nous permettrez de vous présenter tous nos vœux pour la pleine réussite de votre lutte.

Militant depuis quelques années contre la misère dans l'abondance, notre mouvement tient une place prépondérante parmi les organisations françaises poursuivant les mêmes buts. Quoique notre tactique diffère de celle du Crédit-Social britannique, une seule tendance, soit la victoire de l'abondance, nous unit dans une lutte commune avec les camarades anglais.

Nous pensons par conséquent qu'il serait intéressant, pour la cause commune, de nouer des relations réciproques et nous vous prions de trouver ci-inclus, dans ce but, notre programme, la Ligue générale des J. E. U. N. E. S. 1936. Dès que nous aurons votre réponse avec votre adresse exacte, nous vous ferons le service régulier et gratuit de notre bulletin J. E. U. N. E. S. espérant que vous voudrez également nous faire le service de votre journal, les “Cahiers du Crédit Social.”

Afin que les Camarades canadiens puissent se documenter sur le mouvement de l'abondance en France, nous joignons encore à la présente la nomenclature d'ouvrages que notre librairie tient à la disposition de vos adhérents à des conditions spéciales.

Au plaisir de vos nouvelles, nous vous présentons, chers Camarades, nos salutations fraternelles.

J. E. U. N. E. S.

Commission des Liaisons étrangères

4, Cité Monthiers - Paris 9e, France.

La lettre demande aussi des nouvelles précises sur ce qui se passe (ou ne se passe pas) en Alberta. La rédaction des Cahiers a touché cette question dans le numéro 6...

Il nous est aussi agréable de publier ici la liste de volumes (avec leur prix en monnaie française) que J.E.U.N.E.S. tient en vente à la permanence, 4, Cité Monthiers, Paris :

Œuvres de Jacques Duboin :

En route vers l'abondance (2 volumes).......................  10 fr.

La Grande Révolution qui vient et Kou l'Ahuri (1 vol.).....  8 fr.

La Grande Relève des hommes par la machine (1 vol.)    5 fr.

Ce qu'on appelle la crise.................................................5 fr.                     

La Libération.................................................................15 fr.

Autres :

Frankenstein, par Jean Nocher (1 vol.).................................................. 5 fr.

Révolutionnaires, où allez-vous ? par Jove et Jean Nocher (1 vol.).......... 5 fr.

Les Etats-Unis sur le chemin de l'abondance, par T.-R. Amlie (1 vol.)....... 3 fr.

Misère ou prospérité paysanne ? par René Dumont, ingénieur agronome.. 8 fr.

Pauvre Français...................................................................................... 8 fr.

Recueil de Chansons J.E.U.N.E.S.............................................................. 1 fr.

Etude de la Commission du Bâtiment....................................................... 3 fr.

Tous ces volumes sont en vente à la permanence, 4, Cité Monthiers, Paris

Est-ce à dire que nous recommandons ces ouvrages à nos Créditistes. Ce serait téméraire pour nous de nous prononcer pour ou contre, puisque nous n'avons vu que "La Grande Relève de l'Homme par la Machine." Document intéressant et précieux pour un créditiste.

Leur méthode ? Nous ne la connaissons pas assez pour en parler. Nous avons d'abord cru y voir une teinte de technocratie, mais il nous faut une étude plus étendue pour écrire quelque chose de juste. En attendant nous saluons avec sympathie, en France comme ailleurs, tout mouvement qui tend à faire disparaître la pauvreté en distribuant l'abondance, tant qu'il ne recourt qu'à des méthodes d'ordre. La Ligue des J.E.U.N.E.S. semble bien vouloir procéder dans l'ordre ; c'est du moins ce qui ressort de la lecture de son prospectus :

"Les révolutionnaires, les vrais, doivent abandonner un moment la position du poing levé et de l'œil à quinze pas. L'œil est fait pour voir clair. Le poing, pour travailler. Les techniciens réunis aux J.E.U.N.E.S. et à Dynamo travaillent et voient clair.”

Pour nous, Canadiens-Français, notre programme est tout tracé : Organisation de la production par le corporatisme et de la distribution par le Crédit Social. Le Crédit Social à Ottawa et, dans chaque province, la plus grande somme possible d'autonomie provinciale pour l'exploitation des ressources intellectuelles et matérielles de la province : Le prochain numéro des Cahiers — le numéro 8 — fera nettement l'orientation.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut