EnglishEspañolPolskie

Activités

Louis Even le jeudi, 01 octobre 1936. Dans Cahiers du Crédit Social

Québec

La section québécoise de la Ligue du Crédit Social s'est réunie le 7 octobre sous la direction de son président, M. Évariste Rochette. Assistaient aussi à la réunion M. l'abbé Pierre Gravel et le notaire échevin Arthur Duval. Le président, M. Rochette, expliqua la substance du Crédit Social qui existe depuis qu'il y a une société organisée, mais qu'un système défectueux spolie au profit de quelques-uns. L'abbé Gravel félicite M. L'Heureux et l'Action Catholique de leur précieuse coopération et invite à étudier le Crédit Social. Il rappelle en passant l'exemple de l'Espagne, victime du communisme parce qu'on "n'avait pas voulu voir le danger où il est, dans l'exploitation éhontée des pauvres par quelques accapareurs." M. Louis Dugal, président de la Ligue provinciale du Crédit Social expliqua le cadre des sections dans la Ligue et fit allusion aux activités des divers grands centres de la province. M. R. Lainé traita du dividende national. Le notaire Duval dit qu'il redevenait jeune pour retourner à l'école ; il s'est inscrit dans la Ligue.

Deux grandes assemblées publiques vont être tenues à Québec le premier novembre, au Palais Montcalm et à Saint-Sauveur, pour diffuser la doctrine du Crédit Social. M. Louis Even y parlera.

Hull

Communication du secrétaire de la Ligue du Crédit Social de Hull, M. Albert Proulx :

Les organisateurs de la ligue du Crédit Social Douglas de Hull travaillent sans relâche à organiser Hull et la région. Déjà dans notre localité nous comptions un grand nombre d'adeptes à la doctrine Créditiste, mais nous avons constaté que pour activer le recrutement et la propagande il fallait avoir des groupes dans chaque quartier et village avoisinants. Au cours des mois derniers, le bureau de direction et l'exécutif furent choisis à une grande assemblée à laquelle assistaient des représentants de chaque quartier de la ville.

Furent élus : Armand Turpin, président ; E. Gravel et F.-J. Gavard, vice-président ; C. Bélair, trésorier ; E. Légaré, organisateur ; Albert Proulx, secrétaire ; L. Châtillon, assistant-secrétaire.

Il y a actuellement trois organisations : les groupes Papineau, Montcalm et Wrightville. Cette semaine Gatineau Mills, Val Tétreau et Aylmer seront mis sur pieds. Les Créditistes de Hull sont certains d'avoir au moins 20 de ces groupes d'études organisés avant la fin de l'année. Vers la mi-novembre il se tiendra dans Hull une grande assemblée avec le concours d'orateurs distingués. M. Armand Turpin donnera plus tard à la radio des causeries sur le Crédit Social.

Trois-Rivières

Le Cercle d'Études des Trois-Rivières est un des plus actifs et renseignés de la Province de Québec. Il compte actuellement une centaine de membres ; parmi ces membres, on en compte une quarantaine qui ont de 20 à 30 ans, et les 60 autres sont divisés entre des personnes de 30 à 50 ans, ce qui laisse bien voir que l'on peut étudier à tout âge et que l'étude est intéressante à toute époque de la vie, surtout quand elle a pour objet la Monnaie.

Les membres de Trois-Rivières ont admis à leur dernière réunion, qu'il ne faut pas se contenter d'étudier toute sa vie le système monétaire, l'action doit aussi avoir sa place comme corollaire effectif de l'étude. Aussi bon nombre d'entre eux sont devenus des apôtres et tous travaillent à organiser la grande assemblée qui aura lieu aux Trois-Rivières, dans la première semaine de novembre, où M. Louis Even est invité comme principal conférencier.

La note prédominante qui ressort du travail accompli jusqu'ici aux Trois-Rivières a été de faire disparaître les préjugés de communisme qui se sont implantés dans l'opinion de bien des gens. Affaire de préjugés. Ces gens-là ne s'étaient pas donné la peine de se rendre compte par une étude personnelle, et s'étaient contentés de quelques notes et préjugés publiés par les adversaires de Crédit Social dans les journaux soutenus par la grosse finance.

Montréal

Cercle d'étude St-Henri — Ce Cercle a poursuivi ses réunions et ses activités pendant tout l'été. À une récente réunion de ce cercle, M. Paul Légaré fit une intéressante causerie intitulée "Dictature et Crédit Social.” Puis il fut décidé de confier à chaque membre l'organisation de groupements séparés, pour mieux couvrir la division Montréal-St-Henri. Ceux qui désirent des renseignements et seconder le mouvement pourront s'adresser à l'un des endroits suivants :

Ville-Émard : A. Cousineau, 2364, Parc Garneau, (6 à 7 h. du soir).

Ste-Clothilde : P. Perreault, 5245, St-Ambroise, (6 à 7 h. du soir).

St-Henri : Eug. Gamache, 3934, St-Jacques Ouest, (6 à 7.30 h. du soir).

Ste-Cunégonde : Paul-E. Hébert, 2340, Delisle, Tél. Wi. (7 à 8 h.).

Montréal-Verdun — S'adresser à l'un des deux endroits suivants : Pointe-St-Charles : Paul St-Germain, 2666, Manufactures (6 à 7 h. du soir). N.-D. des Sept-Douleurs : F. Daigneault, 97 Avenue Church (7 à 8 h.).

* * *

Cette revue est très incomplète. Partout dans la province, grands et petits centres, se dessine, naît et se développe un mouvement créditiste.


Une grande assemblée d'organisation pour toute la ville de Montréal sera tenue à la Salle des Jeunes-Canadiens, 1582, rue St-Denis, le dimanche 15 novembre, à 3 heures de l'après-midi. Si vous désirez l'extension du mouvement en faveur du Crédit Social, venez-y. Ce n'est pas en se croisant les bras, en se livrant aux distractions, en laissant la besogne à d'autres que l'on conquerra la liberté économique. Votre concours est nécessaire. Retenez donc bien la date, l'heure et le lieu de cette importante réunion :

Dimanche, 15 novembre, 3 heures de l'après-midi,—1582, rue St-Denis.

Louis Even

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut