EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Prions pour nos défunts 2017

Par Thérèse Tardif le lundi, 01 mai 2017. Dans Homage aux Apôtres décédés

Lauréanne Pomerleau VeilleuxDame Lauréanne Pomerleau Veilleux, épouse de M. Gratien Veilleux, de Thetford Mines. M. Veilleux a eu le grand chagrin de perdre son épouse bien-aimée Lauréanne. Il l'appelait «Laure» et écrivait L'Or pour lui montrer comment il l'aimait. Elle est décédée le 29 mars 2017 à l'âge de 85 ans et 6 mois. Elle a eu de très belles funérailles en l'église Ste-Marthe. La sainte Messe a été rehaussée par de beaux cantiques qui nous rappelaient que le Ciel est le but de notre vie, notre éternelle Patrie. Monsieur et madame Veilleux ont toujours été de bons catholiques pratiquants fiers de le proclamer. Tant de nos compatriotes ont délaissé ce trésor qu'est notre foi catholique. JÉSUS est venu nous enseigner de nous aimer les uns et les autres, de nous pardonner, d'être charitables, c'est la garantie du bonheur et de la paix dans nos faFamille Blaiss et dans le monde.

Monsieur et madame Veilleux ont donné l’exemple d’un couple uni, respectueux du lien indissoluble du mariage, uni dans l’amour pendant 62 ans jusqu’à la mort. Tout cela parce qu’ils priaient, ils avaient la foi, en plus de la messe quotidienne, ils récitaient le rosaire et le chapelet de la miséricorde ensemble tous les jours. Madame Veilleux a terminé ses jours en récitant sans cesse le Notre Père et le Je vous salue Marie. C'est pourquoi M. Veilleux a fait inscrire au verso du signet de son épouse le «Je vous salue Marie» tout entier. Monsieur Veilleux a bien pris soin de sa Laure jusqu'à son dernier soupir. Un prêtre a dit dans une homélie: Le Royaume du Christ s'établit quand une personne fait la charité à une autre; quand un homme prend soin de sa femme impotente jusqu'à la fin, etc...

Éclairé par la belle lumière du vrai Crédit Social (pas le parti) depuis un grand nombre d’années même si M. Veilleux était surchargé de travail par son entreprise, il se trouvait du temps, les soirs et les fins de semaine, pour aller visiter les familles de porte en porte et ses amis, dans le but de les abonner à la magnifique «revue Vers Demain». Son nom est classé parmi les premiers sur la liste des abonneurs à Vers Demain. Et sa chère Laure était privée de la présence de son époux, mais comme elle avait compris la valeur de son apostolat, elle acceptait ces sacrifices.

En plus, Mme Veilleux était une bonne Samaritaine pour l’œuvre de Vers Demain. Lorsque des Pèlerins de saint Michel venaient faire leur apostolat à Thetford, l'hébergement et les repas leur étaient fournis par cette grande dame. Tout cela est inscrit dans le cœur des «Bérets Blancs». Mais, encore mieux inscrit dans l’infaillible mémoire du Bon Dieu et ses récompenses ont une valeur infinie. Jésus doux et humble de cœur, reçoit Lauréanne, douce et humble de cœur dans son royaume, quelle belle rencontre!

La séparation corporelle est toujours douloureuse. Mais son âme, débarrassée du poids de son corps, est plus vivante que jamais. Elle sera là à côté de son époux bien-aimé et à côté de chacun de ses enfants pour les aider et les aimer davantage. Que Jésus le vrai Roi de l’univers soit votre soutien cher monsieur Veilleux. Ce n’est qu’un au revoir. Nous la reverrons tous dans la joie du Ciel, pour l’éternité.

Gérard ThéryGérard Théry, d’Armentières, France, est décédé le 15 mars 2017, à l’âge de 87 ans. Il a été un grand collaborateur des Pèlerins de saint Michel en France depuis 1973, soit 44 ans.

La maison de la famille Théry est l’un de nos bons foyers d’accueil, parsemés un peu partout dans toutes les régions de la France. Les Pèlerins y sont reçus avec chaleur comme des frères et sœurs pour les repas, l’hébergement, les assemblées, etc... Rolland Tessier, Elie-Ange Fortin, Marcel Lefebvre, Réjean Lefebvre, Marcelle et Gilberte Caya, Joceline Proulx et bien d’autres Pèlerins, ont été reçus chez les Théry. Moi-même, Thérèse Tardif, j’ai eu l’honneur d’être reçue par cette famille généreuse lors d’une tournée d’assemblées, à travers toute la France en 1985 ou 86. Odile, la fille de M. Théry, nous raconte comment sa famille a connu notre Œuvre.

«C’est dans les années 1973-1974 que nous avons fait connaissance avec le mouvement  Vers Demain à San Damiano. Mon frère Paul avait trouvé des circulaires jetées par terre. Il les avait ramassées, données à Papa qui a dû écrire et s’abonner.

«Il a aussi informé sa sœur Anne-Marie Vermeille en Suisse dans le Valais, qui s’est aussi abonnée aussi. M. Réjean Lefebvre, Marcel Lefebvre et d’autres personnes sont venus faire des assemblées chez nous à Armentières (Nord de la France) et du boitage de circulaires dans Armentières. Nous y avons participé, à ce qu’il me semble.

«En 1990, nous avons fait connaissance avec M. Christian Burgaud et nous le recevons volontiers. En 1995, nous avons déménagé pour Sailly sur la Lys (banlieue d’Armentières, dans le Pas de Calais). Ma mère a aussi 87 ans, elle est toujours bien vivante. Merci beaucoup pour les prières pour notre famille.

«Je pense bien que mon père est entré tout droit au Ciel, c’était un très bon chrétien très attaché à la messe et au chapelet, très soucieux du bien de sa famille; et pendant les 3 semaines de sa maladie, déjà, un prêtre de nos amis priait pour lui à la messe, et ensuite, beaucoup de messes ont été offertes pour lui.

«Le contact avec votre mouvement nous a permis de connaitre l’Œuvre du Crédit Social, de réfléchir à la finance qui mène le monde et asservit l’homme, et aussi de découvrir le pays du Canada. Mais nous n’avons toujours pas eu le temps de venir chez vous, à Rougemont.

«En plus, nous avons aussi rendu divers services aux plein-temps, en particulier la réparation d’une voiture (404 Peugeot 1962 donnée par Victor Aubry de Brest)... Le 7 mai, nous étions en union de prière avec vous pour consacrer notre famille au Christ-Roi.»

Nous prions Gérard Théry, ce noble Français, très dévot envers sainte Jeanne-d’Arc, cette petite fille au courage de lion, qui a sauvé la France contre les envahisseurs, de demander à Dieu, qu’il voit maintenant, de mobiliser de nouveau l’héroïque Pucelle pour chasser les démons de la Franc-maçonnerie qui ont détruit l’âme de la Fille aînée de l’Église, dont nous sommes les descendants bénéficiaires de sa culture catholique et française. Une Messe en l’honneur de sainte Jeanne d’Arc à été célébrée à la Maison Saint-Michel pour le repos de l’âme de Gérard Théry.

Laurent BlaisLaurent Blais, de Notre-Dame-des-Bois, autrefois  de St-Léon de Val-Racine est décédé le 24 avril 2017, âgé de 45 ans. Une crise cardiaque l’a terrassé sur le champ. C’est son fils cadet qui l’a trouvé par terre sans vie. Il a eu la grâce inouïe d’aller se confesser la veille en ce jour béni  de la fête de la Divine Miséricorde où les entrailles du Cœur miséricordieux de Jésus sont grandes ouvertes, selon l’expression de Jésus Lui-même. Se confesser  et communier ce jour-là efface tous les péchés et les peines dues aux péchés depuis son baptême. Nous pouvons espérer qu’étant pur comme un petit enfant qui vient d’être baptisé, Laurent s’est envolé au Ciel. Très émus par la grâce que Dieu a accordé à Laurent, sa femme, ses 6 enfants et leurs époux et épouses, son frère Marcel, son épouse et ses enfants et M. et madame Donald Blais eux-mêmes, sont tous allés à confesse, dans l’Octave de la fête de la Divine Miséricorde.

Voici quelques explications concernant les grâces accordées le jour de la fête de la Divine Miséricorde.(Références tirées du Site de la  Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Cracovie) Jésus dit: toute âme qui se confessera et communiera recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur punition (cf. P. J. 699). La grâce de la fête – explique l’abbé prof. Ignace Rózycki dépasse l’indulgence plénière: La grâce de l’indulgence plénière consiste en la rémission des seuls châtiments temporaires dû pour avoir commis des péchés, mais elle ne remet jamais les fautes elles-mêmes. La grâce absolument extraordinaire (de cette fête) dépasse aussi toutes les grâces des 6 saints sacrements (sept, hormis le baptême), parce que la rémission de toutes les fautes et peines est uniquement la grâce sacramentelle du saint baptême.

Laurent était l’un des onze enfants des grands apôtres de Vers Demain de St-Léon de Val Racine, M. et Mme Donald Blais. Nous nous souvenons comment toute la famille s’est dévouée, pendant plusieurs années, pour distribuer des circulaires de Vers Demain. A chaque édition d’une circulaire, M. Donald groupait tous ses enfants et leurs cousins et ils déposaient une circulaire dans chaque foyer de leur grand territoire à partir de Coaticook jusqu’à la Beauce, au bord des États-Unis. Laurent était toujours de la partie.

 
À droite, Laurent Blais, accompagné de son père Donald et de plusieurs de ses frères et cousins, lors de la distribution de circulaires. Photo prise en 1981.

Oh, cher Laurent, toi qui vois maintenant clairement la nécessité pour un catholique de combattre le maître de l’argent, Mammon,  qui dirige le monde entier par son système d’argent-dette, demande à Dieu de susciter parmi les jeunes une multitude d’apôtres pour écraser ce terrible ennemi du Christ. Le Christ-Roi doit régner sur tous les trônes de la terre. Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat.  

Madame Rolland Plourde (Rita Godbout), de Longueuil, décédée le 19 mars 2017. Les Pèlerins de saint Michel se sont unis aux prières de M. Plourde pour le repos de l’âme de sa chère épouse Rita qui lui  a donné une belle famille de 8 enfants.

La famille de M. et Mme Jos-Ludger Plourde a été illuminée par la lumière du Crédit Social en 1938, dès les débuts de l’Œuvre, avant même la fondation du journal Vers Demain, M. Louis Even tenait des assemblées dans toutes les régions du Québec. La graine du Crédit Social est tombée dans de la bonne terre dans la grande famille PLOURDE, parents et enfants étaient tous créditistes et tous ont aidé l’Œuvre d’une manière ou d’une autre.

Rita a compris elle aussi. Que de repas elle a offerts aux apôtres de Vers Demain, que de fois elle les a hébergés pour la nuit. Que de services son mari Rolland a rendus à la cause!

Rita est décédée le 19 mars, jour de la belle fête de saint Joseph. Le modèle des chefs de famille devait être heureux d’accueillir cette bonne et courageuse maman qui a donné 8 enfants à l’Église et à la patrie.

Nous vivons tous dans l’espérance de la revoir un jour au milieu de la multitude des anges et des saints, dans le beau Ciel où Dieu a réservé une place à tous ceux qui ont accompli sa VOLONTÉ sur la terre.

À propos de

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif est la directrice du Journal Vers Demain depuis la mort de Mme Gilberte Côté-Mercier en 2002.

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut