Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 21 au 28 septembre 2017

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

  • Congrès des Pèlerins de saint Michel 2017

    Le congrès 2016 des Pèlerins de saint Michel se tiendra les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2017.

    Vous êtes cordialement invité à participer à la semaine d'étude du Crédit Social en français qui se tiendra du 21 au 28 septembre inclusivement.

    Bienvenue à tous!

Le pèlerinage de Benoît XVI sur les pas de Karol Wojtyla, en Pologne

le lundi, 31 juillet 2006. Publié dans Benoît XVI

messe place Pilsudski Mercredi, le 31 mai, à l'occasion de l'audience générale du mercredi, place Saint-Pierre, devant quelque 35 000 visiteurs, Benoît XVI a évoqué les étapes de son pèlerinage en Pologne (du 25 au 28 mai 2006).

Place de la Victoire

Le Saint-Père soulignait combien la messe place Pilsudski résumait des événements historiques: «Il y a ensuite eu la solennelle Eucharistie sur la Place Pilsudski, emplie de monde, au centre de Varsovie. Ce lieu, où nous avons célébré solennellement et avec joie l'Eucharistie, a désormais acquis une valeur symbolique, ayant accueilli des événements historiques tels que les messes célébrées par Jean-Paul II et la messe des funérailles du cardinal-primat Stefan Wyszynski, ainsi que plusieurs messes d'intention qui connurent une grande affluence après la mort de mon Prédécesseur».

Jasna Gora: la foi

«Dans mon programme ne pouvait manquer la visite aux Sanctuaires qui ont marqué la vie du prêtre et de l'Évêque Karol Wojtyla, trois en particulier: ceux de Czestochowa, de Kalwaria Zebrzydowska et de la Divine Miséricorde. Je ne pourrai jamais oublier la halte dans le célèbre Sanctuaire marial de Jasna Gora. Sur ce «Clair Mont», cœur de la nation polonaise, comme dans un cénacle idéal, de très nombreux fidèles et en particulier des religieux, des religieuses, des séminaristes et des représentants des Mouvements ecclésiaux se sont recueillis autour du Successeur de Pierre pour se placer avec moi à l'écoute de Marie. A partir de la merveilleuse méditation mariale que Jean-Paul II a donnée à l'Eglise dans l'Encyclique Redemptoris Mater, j'ai voulu proposer à nouveau la foi comme attitude fondamentale de l'esprit — qui n'est pas seulement quelque chose d'intellectuel ou sentimental —, la foi véritable touche la personne tout entière: ses pensées, ses sentiments d'affection, ses intentions, ses relations, sa dimension corporelle, ses activités, son travail quotidien».

La Miséricorde «limite divine contre le mal»

«Ensuite, en visitant le merveilleux Sanctuaire de Kalwaria Zebrzydowska, non loin de Cracovie, j'ai demandé à la Vierge des Douleurs de soutenir la foi de la Communauté ecclésiale dans les moments de difficulté et d'épreuve», disait ensuite le pape. il insistait tout particulièrement sur «l'étape suivante au Sanctuaire de la Divine Miséricorde, à Lagiewniki», confiant que c'était pour lui une «occasion de souligner que seule la Divine Miséricorde éclaire le mystère de l'homme».

«Dans le couvent proche de ce Sanctuaire, en contemplant les plaies lumineuses du Christ ressuscité, Sœur Faustine Kowalska a reçu un message de confiance pour l'humanité, le message de la Miséricorde divine dont Jean-Paul II s'est fait l'écho et l'interprète, et qui est réellement un message central, surtout pour notre époque: la Miséricorde comme force de Dieu, comme limite divine contre le mal du monde», insistait le pape.

L'enfance de Karol le Grand

Benoît XVI évoquait les années d'enfance et de jeunesse de son prédécesseur en disant: «J'ai voulu visiter d'autres ‘sanctuaires’ symboliques: je veux parler de Wadowice, localité devenue célèbre car c'est Ià que Karol Wojtyla est né et a été baptisé. Visiter ce lieu m'a offert l'opportunité de rendre grâce au Seigneur pour le don de cet inlassable serviteur de l'Évangile. Les racines de sa foi robuste, de son humanité si sensible et ouverte, de son amour pour la beauté et la vérité, de sa dévotion à la Vierge, de son amour pour l'Église et surtout de sa vocation à la sainteté, se trouvent dans cette ville, où il a reçu sa première éducation et formation. Un autre lieu cher à Jean-Paul II est la Cathédrale de Wawel, à Cracovie, un lieu symbolique pour la nation polonaise: dans la crypte de cette cathédrale, Karol Wojtyla célébra sa première messe».

Les jeunes, hérauts de la miséricorde

Benoît XVI rencontre les jeunes au Parc de BIonieLe pape ajoutait sur le thème de la miséricorde: «Une autre très belle expérience a été la rencontre avec les jeunes, qui a eu lieu à Cracovie, dans le Parc de Blonie. Aux jeunes, venus en grand nombre, j'ai symboliquement remis la ‘Flamme de la miséricorde’, afin qu'ils soient dans le monde des hérauts de l'amour et de Ia Miséricorde divine».

«Je me suis arrêté avec eux pour méditer sur la parabole évangélique de la maison construite sur le roc (cf. Mt 7, 24-27), lue également aujourd'hui, au début de cette audience», faisait observer le pape.

Saluant les Polonais, le pape disait encore, dans leur langue: «Je salue les Polonais ici présents. Avec gratitude, je porte dans le cœur les émotions qui m'ont accompagnées au cours de ma visite en Pologne. Ce fut vraiment un temps réciproque de fortification dans la foi, un temps de témoignage et de l'enthousiasme chrétien, temps de grâce. Je remercie Dieu pour cela. Je suis reconnaissant aux autorités, à l'épiscopat, à l'Église en Pologne, et à tous les Polonais, pour leur invitation et leur accueil si chaleureux. Je salue les jeunes que j,ai rencontrés à Cracovie, et ceux qui se rassemblent à Lednica pour la dixième fois déjà. Je vous confie tous à Marie, la Reine de la Pologne, et je vous bénis de tout cœur».

Michael Louis Jacques Janusz Lewicki et Jacek Morawa à Jasna Gora
Michael Louis Jacques
transportant des circulaires
Les gens se prennent des
paquets de circulaires
Janusz Lewicki et Jacek Morawa à Jasna Gora

Pendant le séjour si glorieux du Saint-Père Benoît XVI en Pologne, du 25 au 28 mai 2006, Jacek Morawa, Janusz Lewicki et Michael Louis Jacques, fils d'Yves Jacques, de Springfield, aux États-Unis, étaient présents partout sur les lieux de rassemblements avec le Saint-Père. Nos trois Pèlerins ont été royalement reçus à Cracovie par le bon Père Jozef Jakubiec, curé de la paroisse Ste-Famille, qui a assisté à notre congres et à notre semaine d'étude, en 2004 et 2005, et qui reviendra encore cette année. Jacek Morawa avait fait envoyer en Pologne une grosse palette de 2 sortes de circulaires. L'une sur la vie du Pape Jean-Paul II et l'autre «L'Ile des Naufrages», une fable qui fait bien comprendre les causes de la pauvreté dans le monde, ce fléau dénoncé par Jean-Paul II. Il fallait assembler ces deux circulaires pour les distribuer plus facilement dans les grandes foules. Le Père Jakubiec a mobilisé des handicapes, qui ont accepté avec joie de rendre ce grand service. Puis le Père Jakubiec a fait appel aux jeunes gens de l'université pour aider à distribuer les circulaires. En plus des nouvelles circulaires envoyées récemment en Pologne, iI y en avait une très grande quantité a la maison des parents de M. Jacek Morawa. Nos Pèlerins ont tout apporté sur les lieux des rassemblements et le miracle s'est produit: les gens accouraient se prendre des paquets de circulaires, si bien que le monceau de circulaires est disparu en quelques heures. Au-delà de 400 000 circulaires ont été distribuées.