Table of Contents Table of Contents
Previous Page  46-47 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 46-47 / 48 Next Page
Page Background

messe et au chapelet, très soucieux du bien de sa fa-

mille; et pendant les 3 semaines de sa maladie, déjà,

un prêtre de nos amis priait pour lui à la messe, et

ensuite, beaucoup de messes ont été offertes pour lui.

«Le contact avec votre mouvement nous a permis

de connaître l’Oeuvre du Crédit Social, de réfléchir à

la finance qui mène le monde et asservit l’homme,

et aussi de découvrir le pays du Canada. Mais nous

n’avons toujours pas eu le temps de venir chez vous,

à Rougemont.

«En plus, nous avons aussi rendu divers services

aux plein-temps, en particulier la réparation d’une voi-

ture (404 Peugeot 1962 donnée par Victor Aubry de

Brest)... Le 7 mai, nous étions en union de prière avec

vous pour consacrer notre famille au Christ-Roi.»

Nous prions Gérard Théry, ce noble Français, très

dévot envers sainte Jeanne-d’Arc, cette petite fille au

courage de lion, qui a sauvé la France contre les enva-

hisseurs, de demander à Dieu, qu’il voit maintenant,

de mobiliser de nouveau l’héroïque Pucelle pour chas-

ser les démons de la Franc-maçonnerie qui ont détruit

l’âme de la Fille aînée de l’Eglise, dont nous sommes

les descendants bénéficiaires de sa culture catholique

et française. Une Messe en l’honneur de sainte Jeanne

d’Arc à été célébrée à la Maison Saint-Michel pour le

repos de l’âme de Gérard Théry.

Laurent Blais,

de Notre-

Dame-des-Bois, autrefois de

St-Léon de Val-Racine est dé-

cédé le 24 avril 2017, âgé de

45 ans. Une crise cardiaque l’a

terrassé sur le champ. C’est

son fils cadet qui l’a trouvé par

terre sans vie. Il a eu la grâce

inouïe d’aller se confesser la

veille en ce jour béni de la fête

de la Divine Miséricorde où les

entrailles du Coeur miséricor-

dieux de Jésus sont grandes ouvertes, selon l’expres-

sion de Jésus Lui-même. Se confesser et communier

ce jour-là efface tous les péchés et les peines dues aux

péchés depuis son baptême. Nous pouvons espérer

qu’étant pur comme un petit enfant qui vient d’être

baptisé, Laurent s’est envolé au Ciel. Très émus par la

grâce que Dieu a accordé à Laurent, sa femme, ses 6

enfants et leurs époux et épouses, son frère Marcel,

son épouse et ses enfants et M. et madame Donald

Blais eux-mêmes, sont tous allés à confesse, dans

l’Octave de la fête de la Divine Miséricorde.

Voici quelques explications concernant les grâces

accordées le jour de la fête de la Divine Miséricorde.

(Références tirées du Site de la Congrégation des

Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Cracovie)

Jésus dit: toute âme qui se confessera et communiera

recevra le pardon complet de ses fautes et la remise

de leur punition (cf. P. J. 699). La grâce de la fête – ex-

plique l’abbé prof. Ignace Rózycki dépasse l’lndulgen-

ce plénière: La grâce de l’indulgence plénière consiste

en la rémission des seuls châtiments temporaires dûs

pour avoir commis des péchés, mais elle ne remet

jamais les fautes elles-mêmes. La grâce absolument

extraordinaire (de cette fête) dépasse aussi toutes les

grâces des 6 saints sacrements (sept, hormis le bap-

tême), parce que la rémission de toutes les fautes et

peines est uniquement la grâce sacramentelle du saint

baptême.

Laurent était l’un des onze enfants des grands

apôtres de Vers Demain de St-Léon de Val Racine, M.

et Mme Donald Blais. Nous nous souvenons comment

toute la famille s’est dévouée, pendant plusieurs an-

nées, pour distribuer des circulaires de Vers Demain.

A chaque édition d’une circulaire, M. Donald groupait

tous ses enfants et leurs cousins et ils déposaient une

circulaire dans chaque foyer de leur grand territoire

à partir de Coaticook jusqu’à la Beauce, au bord des

États-Unis. Laurent était toujours de la partie.

Oh, cher Laurent, toi qui vois maintenant claire-

ment la nécessité pour un catholique de combattre le

maître de l’argent, Mammon, qui dirige le monde en-

tier par son système d’argent-dette, demande à Dieu

de susciter parmi les jeunes une multitude d’apôtres

pour écraser ce terrible ennemi du Christ. Le Christ-

Roi doit régner sur tous les trônes de la terre.

Christus

vincit, Christus regnat, Christus imperat.

Madame Rolland Plourde (Rita Godbout

), de Lon-

geuil, décédée le 19 mars 2017. Les Pèlerins de saint

Michel se sont unis aux prières de M. Plourde pour

le repos de l’âme de sa chère épouse Rita qui lui a

donné une belle famille de 8 enfants.

À droite, Laurent Blais, accompangé de son père

Donald et de plusieurs de ses frères et cousins, lors de

la distribution de circulaires. Photo prise en 1981.

La famille de M. et Mme

Jos-Ludger Plourde a été illu-

minée par la lumière du Crédit

Social en 1938, dès les débuts

de l’Oeuvre, avant même la

fondation du journal Vers De-

main, M. Louis Even tenait des

assemblées dans toutes les ré-

gions du Québec. La graine du

Crédit Social est tombée dans

de la bonne terre dans la grande famille PLOURDE,

parents et enfants étaient tous créditistes et tous ont

aidé l’Oeuvre d’une manière ou d’une autre.

Rita a compris elle aussi. Que de repas elle a of-

ferts aux apôtres de Vers Demain, que de fois elle les

a hébergés pour la nuit. Que de services son mari Rol-

land a rendus à la cause !

Rita est décédée le 19 mars, jour de la belle fête

de saint Joseph. Le modèle des chefs de famille devait

être heureux d’accueillir cette bonne et courageuse

maman qui a donné 8 enfants à l’Eglise et à la patrie.

Nous vivons tous dans l’espérance de la revoir un

jour au milieu de la multitude des anges et des saints,

dans le beau Ciel où Dieu a réservé une place à tous

ceux qui ont accompli sa VOLONTÉ sur la terre.

v

Thérèse Tardif

Cher toi qui me lis, bonjour ! Savais-tu que si le

mois de mai est traditionnellement le mois de Ma-

rie, que juin est le mois du Sacré-Cœur de Jésus

puisqu’on y célèbre à chaque année la fête, qui en

2017 est le 23 juin.

Au Québec, la dévotion au Cœur de Jésus nous

est venue par Sainte Marie de l’Incarnation, ursuline,

qui en avait un très grand amour et

qui bénéficia de grâces mystiques

particulières. Plus tard, en la per-

sonne du Père Victor Lelievre, oblat

de Marie-Immaculée, le Québec eut

un apôtre du Sacré-Cœur hors du

commun, qui réussit non seulement

à ce que l’on place une image ou

une statue du Sacré-Cœur dans les

familles et les usines de ceux qui

étaient touchés par sa prédication,

mais même dans les tramways de

la ville de Québec, où il n’était pas

rare d’entendre les gens chanter,

les soirs de retraite, des louanges et

cantiques... au Sacré-Cœur.

De là vient aussi l’origine des

statues érigées un peu partout en

notre province, devant les églises,

les maisons, dans les champs et les

carrefours, témoins d’une foi et d’un lien avec un Dieu

qui s’est fait homme et qui a un cœur dont le mystère

abyssal est celui-là même de son amour infini.

Nous savons que la dévotion au Cœur de Jésus a

particulièrement son origine à la Croix du Vendredi-

Saint où, un soldat, voyant que Jésus était mort, lui

perça le côté d’un coup de lance, d’où il en sortit du

sang et de l’eau (cf., Jn 19,34).

Ouverture voulue de Dieu, la plaie du côté du

Christ, se révèle une véritable porte sur le mystère

de l’Amour divin, de l’Amour de Dieu pour nous.

«Un jour, nous révèle Sainte Catherine de Sienne

dans son livre

Le Dialogue

, je demandai au Seigneur:

“Doux Agneau immolé, vous étiez déjà mort sur la

Croix, quand votre côté fut percé par la lance, pour-

quoi donc avez-vous décrété qu’il fut alors frappé et

si cruellement blessé?” Et Jésus lui répondit:

«Pour plusieurs motifs dont voici le principal:

mon Amour pour les hommes était sans mesure tan-

dis que les souffrances et la torture

que j’endurais étaient limitées; et

ainsi je ne pouvais pas leur mani-

fester l’étendue de mon Amour

pour eux, puisque mon Amour est

sans limite. J’ai donc voulu que

mon cœur soit ouvert; par là, vous

connaîtriez ses secrets intimes et

qu’il vous aimait bien plus que ne

peut le montrer une douleur finie.

J’ai manifesté tout cela par la plaie

de mon côté; là, vous découvrez

le secret de mon Cœur. Mon Cœur

vous prouve son amour beaucoup

plus qu’aucune souffrance limitée

ne pourrait le faire...»

Oh que c’est beau, que c’est

grand le Sacré-Cœur ! C’est un

grand livre ouvert, une porte sur le

mystère de Dieu, une oasis de tous

les bienfaits, là, nous découvrons encore plus ce que

Dieu est et ce qu’Il veut être pour nous. Apprenant

de Lui, nous devenons de plus en plus libre pour ac-

cueillir Son Amour et aimer à notre tour devenant un

petit bout du Cœur de Dieu au cœur du monde !

Te souhaitant un bon été je te souhaite d’aller à

Jésus avec tout ce qui peut te peiner et t’accabler et

de trouver en Lui le repos, Lui qui est doux et humble

de cœur (cf., Mt 11,28-29). Je te bénis,

Stéphane Roy, prêtre

Source: lettre du mois de juin 2017, www.lavictoire-

delamour.org,

reproduit avec leur aimable permission.

Oui, à juste raison l’on peut dire que le mois de juin est celui du Cœur !

u

46

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2017

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2017

www.versdemain.org www.versdemain.org

47