Table of Contents Table of Contents
Previous Page  4-5 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 4-5 / 48 Next Page
Page Background

Le 13 mai 2017, à Fatima au Portugal, 100 ans jour

pour jour après la première apparition de la Vierge

Marie à trois petits pastoureaux, le Pape François pré-

sidait devant plus de 500 000 fidèles (

voir page 13

) une

messe pour la canonisation de deux des trois petits

voyants, Jacinthe et François Marto, décédés à l’âge

de 9 ans et 10 ans, faisant d’eux les plus jeunes saints

canonisés non martyrs de l’Église. Ils avaient d’abord

été déclarés bienheureux par le Pape Jean-Paul II le

13 mai 2000, aussi à Fatima (

voir page 14

), et c’est au

cours de cette cérémonie que le fameux «troisième

secret» de Fatima fut rendu public (

voir page 15

).

De toutes les apparitions mariales de l’histoire,

Fatima est sans contredit la plus marquante, avec un

message qui est toujours aussi actuel et nécessaire:

en bonne Mère qui se soucie du salut de tous ses

enfants, Marie nous rappelle l’existence de l’enfer, et

nous donne les moyens pour l’éviter, et obtenir aussi

la paix pour le monde: conversion, pénitence, la réci-

tation quotidienne du chapelet et la consécration à

son Coeur immaculé.

Voici une biographie de ces deux nouveaux

saints, tirée des lettres mensuelles d’août 2000 et de

mars 2006 de l’Abbaye Saint-Joseph de Clairval, qui,

tout en donnant le récit des apparitions, nous mon-

trera jusqu’à quel degré héroïque ces deux jeunes

enfants ont vécu et mis en pratique les demandes de

la Mère de Dieu, devenant ainsi des modèles à imiter

non seulement pour les autres enfants, mais pour les

gens de tout âge du monde entier.

A. Pilote

13 mai 2017: centenaire des Apparitions

de Notre-Dame du Rosaire à Fatima

Canonisation de Jacinthe et François Marto

par

Dom Antoine-Marie, o.s.b.

François Marto est né le 11 juin 1908, et sa soeur

Jacinthe, le 10 mars 1910. Leur cousine Lucie, qui

verra avec eux la Sainte Vierge, est née le 22 mars

1907. Tous trois sont originaires d’un hameau nommé

Aljustrel près de Fatima, au centre du Portugal. Dans

le foyer Marto, on respire une ambiance chrétienne,

fondée sur une solide honnêteté naturelle. L’amour

de la vérité – on ne doit pas mentir – est une règle

fondamentale soigneusement respectée. L’amour de

la pureté est un autre trait distinctif de la famille: diver-

tissements, paroles, attitudes, tout est honnête, délicat

et pur. La piété chrétienne et la prière, l’assistance à la

Messe dominicale, la réception des sacrements, sont

habituelles.

Les paysans d’Aljustrel vivent pauvrement des

ressources de leurs terres pierreuses et de leurs bre-

bis. Lucie, François et Jacinthe ont l’habitude de réunir

leurs troupeaux pour les faire paître ensemble, et ils

organisent des jeux qui n’empêchent pas la vigilan-

ce. Un jour du printemps 1916, un Ange leur appa-

raît; courbant le front jusqu’à terre, il dit par trois fois:

«Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime !

Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient

pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas, qui ne

vous aiment pas !»

Lors d’une deuxième apparition,

en été, l’Ange leur recommande d’offrir à Dieu «des

prières et des sacrifices». Il revient en septembre, te-

nant un calice surmonté d’une Hostie d’où coulent des

gouttes de sang. L’Ange s’agenouille avec les enfants

et leur fait répéter trois fois: «

Très Sainte Trinité, Père,

u

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2017

www.versdemain.org

5