Table of Contents Table of Contents
Previous Page  30 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 30 / 32 Next Page
Page Background

Jean-Paul Blais nous enseigne à mourir en chantant

Jean-Paul Blais

,

de St-Léon de Val Ra-

cine (près de Lac Mé-

gantic, au Québec),

est décédé samedi

le 16 janvier 2016, à

l‘âge de 83 ans et 5

mois. Monsieur Jean-

Paul souffrait d'une

grave maladie pul-

monaire. «Depuis 2

ans il devait porter la

lunette d'oxygène 24

heures sur 24», m'a

dit Madame Jean-

Paul (Lise Pépin).

Nous présentons nos plus affectueuses sympa-

thies à madame Blais et à tous ses chers enfants: Luc,

Mario, Gaétan, Alain, Sylvain, Louise, (Jean-Marie dé-

cédé dans un accident), Jacynthe et Martin. Et aussi à

ses frères et sœurs.

Il était le fils de feus M. et Mme Exénéphat Blais,

de Sherbrooke, qui furent parmi les premiers disciples

créditistes de Louis Even dans la région. Ils eurent 9

enfants dont la plupart se sont mariés et font partie

de nos grandes familles créditistes de St-Léon de Val

Racine.

M. et Mme Blais ont fait beaucoup d'activités pour

l'Œuvre dans leur région et ailleurs. Ils étaient vraiment

de grands Pèlerins actifs: ils visitaient les familles de

porte en porte pour faire connaître l'œuvre et pour les

abonner au fameux journal Vers Demain. Ils étaient

fiers d'appartenir à la belle famille des Pèlerins de

saint Michel et ils le démontraient en portant le Béret

Blanc; le drapeau des Pèlerins flottait continuellement

sur leur maison et sur celle de Donald et de Lucien.

Ils n'avaient pas honte de la vérité, de savoir qu'est-ce

que c'est que le Crédit Social pour l'avoir étudié.

Chaque fois que l'imprimerie des Pèlerins de saint

Michel sortait une circulaire (il y en a eu beaucoup) à

distribuer dans tout le Canada ou dans toute la pro-

vince de Québec, les familles des 3 frères Blais: M. et

Mme Jean-Paul Blais, leurs 9 enfants, M. et Mme Do-

nald Blais, leurs 11 enfants, ainsi que les 4 enfants de

M. et Mme Lucien Blais, constituant une équipe d'envi-

ron 30 personnes se réunissaient pour distribuer ces

circulaires de porte en porte dans toutes les maisons

de leur grand territoire, qui comprenait les paroisses

à partir de la Beauce jusqu'à Compton. Assez souvent

aussi, ils allaient se joindre aux équipes de la Beauce

et de Québec pour distribuer des circulaires dans tou-

tes les portes de la ville de Québec. Parfois ils allaient

joindre l'équipe du Nouveau-Brunswick.

Chaque semaine, l'équipe de St-Léon de Val Raci-

ne tenait l'assemblée hebdomadaire des Pèlerins de

saint Michel, parents et enfants y assistaient. On disait

ensemble le chapelet, on chantait des chants créditis-

tes et de beaux cantiques, on y lisait le journal Vers

Demain pour apprendre le Crédit Social et lire les nou-

velles du développement de l'œuvre dans le monde et

on étudiait le catéchisme. Cela a aidé énormément à la

formation des enfants.

Malgré le grand nombre d'enfants, nos directeurs,

nos Pèlerins à plein temps et nos Pèlerins des autres

localités étaient reçus chaleureusement comme des

frères et des sœurs à la table de M. et Mme Jean-Paul

Blais, de M. et Mme Donald Blais, de M. et Mme Lu-

cien Blais, ainsi que chez Marie-Reine Blais Glaude et

Annette Blais Jacques, mère d'Yves Jacques. Il y avait

de la nourriture pour tous, et toujours de la place pour

les héberger.

Ces familles ont joint le combat de Vers Demain

pour défendre nos écoles catholiques. Malheureuse-

ment le gouvernement s'est emparé de nos écoles

catholiques dans lesquelles il a enlevé tout enseigne-

ment religieux et tout professeur religieux.

Les familles de Jean-Paul et Donald Blais vers 1970

Afin de préserver la foi de leurs enfants, les trois

familles Blais, Jean-Paul, Donald et Lucien, et d'autres

ont décidé de faire l'école à la maison. Comme la loi

de la fréquentation scolaire était obligatoire, le gou-

vernement a poursuivi en cour de justice deux fois,

M. et Mme Jean-Paul et M. et Mme Donald, de saints

parents qui avaient à cœur le bien de leurs enfants,

imaginez les inquiétudes que cela leur a causées. Tous

30

VERS DEMAIN janvier-février 2016

www.versdemain.org