Table of Contents Table of Contents
Previous Page  28 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 28 / 32 Next Page
Page Background

M. Albert Fradette

, époux

de feu Madeleine Dubreuil, de

St-Raphael de Bellechasse, est

décédé le 4 juillet 2016 à l’âge

de 90 ans. Les Pèlerins de

saint Michel expriment leurs

sincères condoléances à ses

dix enfants: Edith, André, Clé-

ment, Clémence, Lucie, Louis,

Michel, François, Nathalie,

Patricia. Nous nous unissons

aussi à leurs prières pour le repos de l’âme de leur vé-

nérable père. A la chapelle de la Maison Saint-Michel,

Samedi, le 23 juillet 2016, à 8 heures, la sainte Messe

a été célébrée pour M. Albert Fradette

Nous nous souvenons de tout ce que monsieur

Albert Fradette et son épouse Madeleine Dubreuil ont

fait pour l’Oeuvre de Vers Demain, depuis 1964, pen-

dant plus de 50 ans. Pour eux, rien n’était de trop pour

aider une Œuvre aussi importante que celle de Vers

Demain qui mène le bon combat contre le système

d’argent-dette des banquiers, système qui étrangle le

monde entier.

Malgré qu’ils tenaient un magasin général qui pre-

nait beaucoup de leur temps et malgré les bons soins

qu’ils devaient procurer à leur belle famille de 10 en-

fants, ils en ont eu 12 – 2 sont décédés très jeunes –,

M. et Mme Fradette trouvaient du temps pour accom-

pagner nos Pèlerins à plein temps dans leur apostolat

de famille en famille. Ils avaient toujours de la place

pour les recevoir à leur table et leur offrir un lit pour

la nuit. Ils assistaient à tous les congrès et assemblées

de Vers Demain. Dieu se souvient Lui aussi de tous les

sacrifices qu’ils se sont imposés pour l’Œuvre de Vers

Demain et pour élever leur famille. Ce Dieu de bonté et

de miséricorde récompense au centuple. Nous som-

mes assurés qu’après tant de dévouement, monsieur

Fradette a été reçu à bras ouverts au Paradis, et qu’il

est maintenant dans la joie promise au bon et fidèle

serviteur, il a retrouvé son épouse bien-aimée et ses

deux petits enfants; mais il n’oubliera pas ses dix

autres qui restent sur la terre, il sera toujours à leurs

côtés, prêt à les aider avec des forces renouvelées,

et un plus grand amour, en attendant de les recevoir

tous, l’un après l’autre au Royaume de la JOIE éter-

nelle. –

Thérèse Tardif

Henri Lantagne

, de Vaudreuil-Dorion, est décédé

samedi le 2 juillet 2016, à l’âge de 88 ans. Les Pèle-

rins de saint Michel expriment leurs sincères et affec-

tueuses condoléances à madame Marguerite Guay-

Lantagne, à ses enfants:

Line, Denis, Louise, Jean.

A la chapelle de la Maison

Saint-Michel, samedi, le 9

juillet 2016 la Messe a été

célébrée pour le repos de

l’âme de Henri Lantagne.

A l’église Saint-Michel de

Rougemont une autre Mes-

se a été célébrée pour Henri

Lantagne à l’occasion du

grand congrès international

des Pèlerins de saint Michel, dimanche, 31 juillet.

Monsieur Lantagne et son épouse Marguerite-

Guay Lantagne ont été parmi les plus grands apôtres

de l’Oeuvre de Vers Demain, depuis 1953. Soixante-

trois années de grand dévouement pour une Oeuvre

qui s’attaque à la racine même du problème de la pau-

vreté dans le monde. S’occuper du problème des pau-

vres pendant tant d’années, n’est-ce pas ce qu’il y a de

plus évangélique?

Ils demeuraient à Sherbrooke. Ils ont connu le Cré-

dit Social en 1953, alors qu’ils étaient jeunes mariés,

ils attendaient leur premier enfant, Line. Aussitôt, ils

ont joint la vigilante équipe de Vers Demain du temps

de la région de Sherbrooke. Après quelques années,

ils sont déménagés à L’île Bizard-Ste Geneviève, et ils

ont joint l’équipe de Montréal. Toutes leurs fins de se-

maine étaient dédiées à l’apostolat de porte en porte.

Ils ne manquaient jamais les assemblées mensuelles

à Rougemont. Ils distribuaient des circulaires à profu-

sion, ils participaient à toutes les activités des Pèlerins

de saint Michel. Leur fidélité était indéfectible et iné-

branlable.

Tous ces sacrifices sont inscrits dans le grand livre

de Dieu. On sait ce que cela veut dire, donner toutes

ses fins de semaine et même ses soirées à l’apostolat.

C’est sacrifier les bons temps de repos, de divertisse-

ments, en famille ou comme tout le monde le fait. Et

monsieur et madame Lantagne ont fait cela pendant

tout le temps qu’ils ont eu la santé, au moins pendant

50 années. Henri Lantagne devait être heureux d’offrir

cette montagne de sacrifices à Dieu, en arrivant au

Ciel. Nous ne doutons pas, qu’après tant de dévoue-

ment et tant de souffrances les derniers jours, Henri

ait entendu ces paroles du Bon Pasteur: «Viens, cher

Henri, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton

Maître !» –

Thérèse Tardif

Madame Thérèse Burgaud (née Chéron),

de Bou-

guenais, en France, est décédée à l’âge de 86 ans, le

28 août dernier du cancer des intestins. Elle était la

maman chérie de notre vaillant Pèlerin de saint Michel

à plein temps, de France, Christian Burgaud.

Elle était aussi l’épouse bien-aimée de Jean Bur-

gaud, un couple très uni, ils se sont mariés le 8 août

1955, ils ont fêté le 61e anniversaire de leur mariage

à l’hôpital. Epoux fidèles qui ont fait le bonheur de

leurs enfants. Pendant sa maladie qui l’a fait tellement

Prions pour

nos défunts

28

VERS DEMAIN août-septembre 2016

www.versdemain.org