Table of Contents Table of Contents
Previous Page  6-7 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 6-7 / 32 Next Page
Page Background

Les Georgia Guidestones (qu’on pourrait traduire

littéralement par «pierres servant de guides») sont un

monument de granit érigé le 22 mars 1980, situé à

Elbert County, dans l’État de la Géorgie, aux États-

Unis. Aussi connu comme le Stonehedge américain,

la gigantesque structure a près de 5,87 mètres (20

pieds) de haut et est composée de six dalles de gra-

nit, d’un poids total de 107 000 kg (237 746 livres).

Le détail le plus étonnant du monument n’est ce-

pendant pas sa taille, mais le message qui est gravé

dessus: dix règles pour un «Âge de la Raison». Ces

commandements portent sur des sujets qui sont en

rapport avec le «Nouvel Ordre Mondial», comme le

dépeuplement massif, un gouvernement mondial

unique, l’introduction d’un nouveau type de spiritua-

lité, etc. Les auteurs de ces règles ont demandé à res-

ter anonymes et, jusqu’à maintenant, leur anonymat

a été dûment préservé.

Le monument se compose de quatre grands

blocs de pierre, qui contiennent dix principes de vie

en huit langues: anglais, espagnol, swahili, hindi, hé-

breu, arabe, chinois et russe. Un court message est

inscrit au sommet de la structure dans le script de

quatres langues: babylonienne, grecque classique,

sanskrit, et hiéroglyphes égyptiens. (Ces quatre lan-

gues anciennes sont d’une grande importance dans

les enseignements des écoles à mystères occultes,

comme les francs-maçons et les Rose-Croix.)

Les quatre grandes pierres sont disposées en une

configuration géante «roue à aubes» et sont orientées

vers les limites de la migration du soleil au cours de

l’année, et montrent également les positions extrê-

mes du lever et du coucher du soleil dans son cycle

de 18,6 années. La pierre centrale a deux particula-

rités: d’abord, l’étoile du Nord est toujours visible à

travers un trou spécial foré à partir du Sud vers le

côté nord de la pierre centrale, d’autre part, une autre

ouverture s’aligne avec les positions du soleil levant

au moment des solstices d’été et d’hiver et à l’équi-

noxe.

Les dix commandements pour un nouvel âge de

raison sont:

1. Maintenir l’humanité en dessous de 500 mil-

lions d’individus en perpétuel équilibre avec la na-

ture.

2. Guider la reproduction intelligemment en

améliorant la forme physique et la diversité.

3. Unir l’humanité avec une nouvelle langue

mondiale.

4. Traiter de la passion, la foi, la tradition et tou-

tes les autres choses avec modération.

5. Protéger les personnes et les nations avec des

lois et des tribunaux équitables.

6. Laisser toutes les nations régler leurs problè-

mes externes et internes devant un tribunal mondial.

7. Éviter les lois et les fonctionnaires inutiles.

8. Équilibrer les droits personnels et les devoirs

sociaux.

9. Faire primer la vérité, la beauté, l’amour en

recherchant l’harmonie avec l’infini.

10. Ne pas être un cancer sur la terre, laisser une

place à la nature.

Comme vous pouvez le voir, les lignes directrices

appellent à une réduction drastique de la population

mondiale, l’adoption d’une nouvelle langue mondia-

le, la création d’un tribunal international et de vagues

allusions à l’eugénisme. En d’autres termes, un plan

pour un Nouvel Ordre Mondial.

Le premier «commandement» est particulière-

ment choquant, car il stipule essentiellement que

12 personnes sur 13 sur cette Terre ne devrait pas

exister; si on considère que la population mondiale

actuelle est de 6,7 milliards, alors ceci représente un

surplus de 92,54%. Ces chiffres sont tout simplement

ahurissants.

Si on considère que Satan se sert des promo-

teurs d’un gouvernement mondial, on peut dire que

les Georgia Guidestones contiennent les dix com-

mandement de l’Antichrist.

Source:

http://www.alterinfo.net/Sites-Sinistres-

Les-Georgia-Guidestones_a52667.html

Limiter la population mondiale à 500 millions ?

Les dix commandements du Nouvel Ordre Mondial

Gravés sur le monument le plus étrange des États-Unis

«Le Maître de la terre» (en

anglais, «Lord of the World»),

est un roman de style apocalyp-

tique écrit en 1907 par Robert

Hugh Benson (1871-1914), un

prêtre anglican d’Angleterre

(son père était archevêque

anglican de Canterbury) qui se

convertit au catholicisme en

1903, et fut ordonné prêtre ca-

tholique en 1904.

Dans ce roman, à la fin du

20ème siècle, les progrès du matérialisme et de la

franc-maçonnerie ont réduit la religion chrétienne à une

infime minorité en Europe, malgré sa survie en Irlande

et dans la ville pontificale de Rome. Mais alors que l’on

attendait l’ère de la Paix Universelle, l’Asie menace de

déferler sur l’Europe. Au moment où la guerre sem-

ble inévitable, Julien Felsenburgh, un jeune sénateur

américain du Vermont, convainc soudainement l’Asie

de faire la paix, gagnant ainsi une immense popularité

mondiale. S’en suit l’instauration d’un gouvernement

mondial (dirigé par Felsenburgh) et de la religion de

l’Humanité, excluant comme criminelle toute spiritua-

lité transcendante, et l’Église y subit sa dernière per-

sécution. L’euthanasie est pratiquée sur grande échel-

le. Ce roman est une fresque grandiose de la fin des

temps et de la venue de l’Antéchrist.

Lors de son voyage apostolique aux Philippines

en janvier 2015, le Pape François avait parlé de «co-

lonisation idéologique» lors d’une rencontre avec les

familles le 16 janvier à Manille:

«Soyons attentifs aux nouvelles colonisations

idéologiques. Il y a des colonisations idéologiques qui

cherchent à détruire la famille. Elles ne naissent pas du

rêve, de la prière, de la rencontre avec Dieu, ni de la

mission que Dieu nous donne. Elles viennent du dehors,

c’est pour cela que je dis que ce sont des colonisations

idéologiques... La famille est aussi menacée par les ef-

forts croissants de certains pour redéfinir l’institution

même du mariage à travers le relativisme, la culture de

l’éphémère et un manque d’ouverture à la vie.»

Le 19 janvier, durant la conférence de presse au

cours du vol de retour des Philippines, un journaliste

a demandé au Pape François ce qu’il voulait dire par

«colonisation idéologique». Le Saint-Père a répondu:

«Il y a un livre — pardonnez-moi je fais de la pu-

blicité — il y a un livre, dont le style est sans doute

un peu lourd au début, parce qu’il a été écrit en 1907

à Londres... À cette époque, l’écrivain a assisté à ce

drame de la colonisation et le décrit dans le livre. Il

s’appelle L

ord of the World

.

L’auteur est Benson, il a

été écrit en 1907, je vous

conseille de le lire. En le

lisant, vous comprendrez

bien ce que je veux dire par

colonisation idéologique

».

En d’autres mots, le

Saint-Père semble laisser

entendre que les attaques

que subissent aujourd’hui

l’Église et les familles rap-

pellent le genre de société

décrite dans le roman de

Benson, avec une persé-

cution finale de l’Église et

un dictateur mondial. En 2013, le Pape François avait

aussi fait mention de ce roman de Benson, déclarant

qu’il décrivait «l’esprit du monde qui mène à l’aposta-

sie presque comme une prophétie.»

La traduction francaise de ce livre, publiée entre

autres aux Éditions Téqui, est aussi disponible gratui-

tement sur le web à l’adresse suivante: http://livres-

mystiques.com/partieTEXTES/HughBenson/livre.html.

En voici de cours extraits:

«Pour résumer la situation, dit-il, il n’y a plus au

monde que trois forces qui comptent: le catholicisme,

l’humanitarisme, et les religions de l’Orient. Sur ce

dernier terrain, je ne saurais rien prédire: la récente

union des Chinois et des Japonais achève de dérou-

ter tous nos calculs. Mais en Europe et en Amérique,

incontestablement, le conflit n’existe qu’entre les deux

autres éléments que je viens de nommer... L’huma-

nitarisme est en train de devenir lui-même une reli-

gion organisée, malgré sa négation du surnaturel. Il

s’est associé au panthéisme: sous la direction de la

franc-maçonnerie, il s’est créé des rites qu’il ne cesse

point de développer; et il possède, lui aussi, un Credo:

L’homme est dieu.

.. Je suis d’avis que, avant dix ans,

leur doctrine sera légalement établie comme religion

officielle, dans l’Europe entière.

«Les prêtres avaient été mis en état d’accorder les

sacrements et d’offrir le Saint-Sacrifice avec le moins

de risques possible pour eux; et ces facilités s’étaient

déjà montrées d’un avantage infini, notamment dans

les prisons des pays d’Europe, où, à présent, plusieurs

milliers de catholiques étaient en train d’expier leur

refus de participer au culte nouveau... Treize person-

nes seulement, sur toute la surface du globe, savaient

que le nom du pape avait été Franklin, et que c’était à

Nazareth que se dressait, pour le moment, le trône de

saint Pierre...»

«Le Maître de la Terre»,

un roman

prophétique

recommandé par le Pape François

Robert Hugh Benson

6

VERS DEMAIN mars-avril 2015

VERS DEMAIN mars-avril 2015

www.versdemain.org www.versdemain.org

7