Table of Contents Table of Contents
Previous Page  28-29 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 28-29 / 48 Next Page
Page Background

vit l’Esprit de Jésus, pour y trouver le courage

nécessaire pour endurer, pardonner, aller au-delà

de l’épreuve. Et nous sommes appelés à appuyer

le courage de tant d’hommes et de femmes qui

connaissent la souffrance autour de nous.

Intention de prière:

Seigneur, donne-nous le cou-

rage de vivre chaque moment de notre existence à

l’image du Christ.

3. Le couronnement d’épines

• L’humilité

Ce couronnement pro-

voque la douleur, certes,

mais il est encore plus

méchant car il cherche à

humilier, à nier la dignité

humaine de Jésus en se

moquant de sa pré-

tention d’être roi. Mais

Jésus n’a jamais été

orgueilleux, il a toujours

été humble. Ainsi, la pro-

vocation de ses bour-

reaux est impuissante à

le faire réagir: Jésus sait que son Royaume n’est

pas de ce monde. Dans la famille, nous sommes

trop souvent portés à nous prouver aux autres,

à protéger notre orgueil. Jésus nous montre une

autre voie, celle de l’humilité. Nous savons que

Dieu nous aime, que notre dignité est inviolable.

Cherchons à vivre l’humilité entre nous comme

Jésus.

Intention de prière:

Nous te demandons, Seigneur,

l’esprit d’humilité.

4. Le portement de la Croix

• La détermination

Jésus a dû être affaibli

par les tortures qu’on lui

a fait subir. Maintenant,

il doit porter cette lourde

pièce de bois au som-

met d’une haute colline

alors qu’il se fait pousser

et frapper. La tradition

nous raconte qu’il serait

tombé trois fois... et trois

fois, il se serait relevé

pour atteindre le som-

met, pour achever le

chemin qu’il a accepté de marcher. Quelle détermi-

nation! Ça prend aussi de la détermination en fa-

mille pour ne pas abandonner au premier obstacle,

pour se relever quand on est tombé, pour repren-

dre la route. Et nous devons nous aider mutuelle-

ment à développer cette détermination, fondée sur

la solidité de l’amour de Dieu pour nous.

Intention de prière:

Seigneur, donne-nous la force

d’aller jusqu’au bout dans notre vie de foi et notre

mission de chrétien, quels que soient les défis.

5. Jésus est crucifié et meurt sur la Croix

• L’amour

Parfois, en contem-

plant un crucifix, on est

sidéré par la souffrance

qu’a dû vivre Jésus. En

effet, la crucifixion était

un supplice particuliè-

rement cruel inventé

par les Romains. Mais

la souffrance de Jésus

n’est qu’une matière

brute. Porté par la

puissance de l’Esprit qui l’habite, Jésus transforme

cette souffrance pour en faire le plus grand témoi-

gnage d’amour absolu que le monde n’ait connu.

Un sacrifice, c’est une souffrance transformée par

l’amour. Sur la croix, Jésus fait de sa mort un sacri-

fice, la Parole ultime de son amour pour son Père

et pour nous. Un tel amour ne peut qu’être divin.

Pour le connaître, nous devons nous ouvrir à l’Es-

prit de Jésus. Ainsi pourrons-nous apprendre, en

famille, à vivre par amour les uns pour les autres,

à transformer nos petites souffrances en sacrifices

qui donnent vie à ceux qui nous entourent.

Intention de prière:

Seigneur, sans amour nous ne

sommes rien. Aide-nous à aimer notre prochain du

même amour dont Tu nous aimes.

1. La Résurrection de Jésus

• L’espérance

On dit parfois d’une

situation qu’elle est

«désespérée». Comme si

l’espérance résidait – ou

non – dans la situation

elle-même. Alors que

l’espérance est une

force qui habite le coeur

humain. C’est nous qui

devons porter notre

espérance au coeur des

situations qui semblent

bloquées, sans issue.

D’où nous vient cette espérance? De la convic-

tion que dans sa résurrection, Jésus a vaincu la

puissance de la mort. Déjà, avec lui, nous sommes

ressuscités. Alors, dans nos familles, nous pou-

vons apporter l’espérance partout où nous allons,

quelle que soit la situation qui nous confronte.

Avec le Christ, aucune situation n’est désespérée,

car l’espérance nous habite !

Intention de prière:

Seigneur, remplis-nous de

l’espérance pour que nous brillions de paix et de

joie dans le monde comme des foyers de lumière.

2. L’Ascension du Seigneur au ciel

• La confiance

Faire confiance à Dieu,

ce n’est pas s’attendre

à ce que Dieu fasse tout

à notre place ! Car la

confiance est récipro-

que: Dieu aussi nous fait

confiance. Il nous confie

le projet de son Royau-

me à construire ici,

aujourd’hui. Jésus, en

se retirant de ce monde,

nous fait confiance: il

nous laisse un espace où

nous pouvons nous engager à sa suite. En famille,

nous apprenons à nous faire confiance en créant

parmi nous ces espaces où chacun, chacune

peut devenir pleinement soi-même. On dit que la

confiance se mérite, comme si c’était une faveur

qu’on accordait. La confiance, c’est une vertu, une

force que l’on cultive, qu’on fait grandir en soi et

autour de soi. Elle est d’abord un don de Dieu à

faire fructifier et à partager pour que les autres

grandissent en confiance, à leur tour.

Intention de prière:

Seigneur, fais fructifier en nous

le don de la confiance, afin que nous puissions nous

engager pleinement et audacieusement à ta suite.

3. La descente du Saint-Esprit au Cénacle

• L’enthousiasme

La racine grecque de

ce mot parle de Dieu

(«théou») à l’intérieur de

(«en») nous. Être enthou-

siaste, c’est être rem-

pli de l’Esprit de Dieu

lui-même. Quelle vertu

extraordinaire, quelle

force en faveur de la vie,

de l’épanouissement, de

la générosité. L’enthou-

siasme brise toute apa-

thie, toute indifférence.

Cultiver l’enthousiasme en famille, c’est s’ouvrir au

don de l’Esprit afin d’embrasser pleinement la vie

et la donner en abondance.

Intention de prière:

Seigneur, tu nous veux libres.

Aide-nous à cultiver l’enthousiasme qui rend nos

fardeaux légers et nos coeurs débordant d’allé-

gresse.

4. L’Assomption de Marie au ciel

• La solidarité

Dans le mystère de

l’Assomption, Marie par-

ticipe à la résurrection de

son Fils, Jésus. Ce qui est

promis à tous les croyants

est déjà réalisé en elle:

«Si nous mourons avec

lui, avec lui nous régne-

rons.» Marie a été telle-

ment proche de Jésus sur

la Croix qu’elle partage

maintenant sa gloire dans

le ciel. Elle vit pleinement la solidarité avec son

Fils, solidarité qui nous est promise, solidarité qui

déjà fait de nous des frères et des soeurs de Jésus.

La famille est le foyer où s’apprend la solidarité.

Oui, nous sommes parentés par un sang commun,

mais la foi qui nous unit tisse entre nous des liens

encore plus serrés.

Intention de prière:

Marie, Mère de l’Église, ap-

prends-nous à devenir de petites Églises à l’image

du Christ où règne l’amour, le partage et l’entraide.

5. Marie est couronnée

Reine du ciel et de la terre

• La reconnaissance

Célébrer Marie comme

Reine du ciel et de la

terre, c’est reconnaître le

rôle unique qu’elle a joué

dans l’histoire du salut,

dans notre histoire. Ap-

prendre à reconnaître le

rôle important que joue

chaque personne dans

notre histoire, célébrer ce

qu’elle fait, ce qu’elle est

pour nous: voilà une des

joies de la vie familiale. Ensemble, reconnaissons

les dons des autres, fêtons leur présence dans nos

vies, et nous goûterons déjà la joie qui nous est

promise avec Marie au ciel.

Intention de prière:

Vierge Marie, fait qu’à ton

exemple, nous rendions grâce à Dieu en toute

chose.

Mystères glorieux

u

28

VERS DEMAIN octobre-novembre-décembre 2014

VERS DEMAIN octobre-novembre-décembre 2014

www.versdemain.org www.versdemain.org

29