Table of Contents Table of Contents
Previous Page  32 / 32
Information
Show Menu
Previous Page 32 / 32
Page Background

CONVENTION

40063742

Retournez les copies non livrables au Canada à:

VERS DEMAIN

Maison Saint-Michel

1101, rue Principale

Rougemont, QC, J0L 1M0

Canada

Imprimé au Canada

Return undeliverable U.S. addresses to:

MICHAEL

P.O. Box 38

Richford, VT 05476-0038

U.S.A.

(Nos abonnés des États-Unis qui veulent

nous contacter devraient utiliser l’adresse:

P.O. Box 86, South Deerfield, MA 01373)

U.S. Postage Paid

Permit No, 11

Richford, VT 05476

USA

Assurez-vous de renouveler votre abonnement avant la date d’échéance. (La première ligne indique l’année et le mois.)

Dans un entretien accordé au journal catalan «La

Vanguardia» du 13 juin 2014, le Pape François a ré-

pondu à une vingtaine de questions, dont celle-ci:

«Que peut faire l’Église pour réduire l’écart croissant

entre les riches et les pauvres?» Voici sa réponse:

Il est prouvé qu’avec les restes de nourriture,

il y aurait assez à manger pour nourrir ceux qui

ont faim. Quand vous voyez des photographies

d’enfants sous-alimentés, vous avez la gorge ser-

rée. Je crois que notre système économique n’est

pas bon. L’homme doit être placé au centre de tout

système économique, l’homme et la femme. Tout

le reste doit être au service de l’homme. Mais nous

avons placé l’argent au centre, le dieu argent. Nous

sommes tombés dans le péché de l’idolâtrie, l’ido-

lâtrie de l’argent.

L’économie est mue par le désir d’avoir tou-

jours plus et, paradoxalement, alimente une cultu-

re de l’exclusion, de la mise à l’écart.

On met de côté les jeunes quand on

limite la natalité. On met à l’écart aus-

si les personnes âgées, considérées comme une

classe passive, qui ne produit plus … Ce sont ainsi

les forces vives et la mémoire des peuples qui sont

mises à l’écart....

Je suis vivement préoccupé par le taux de

chômage des jeunes qui, dans certains pays, est

supérieur à 50%. Ce sont ainsi 75 millions de jeu-

nes de moins de 25 ans qui seraient au chômage.

Une monstruosité ! Nous mettons à l’écart toute

une génération pour maintenir un système écono-

mique intolérable; un système qui, pour survivre,

doit faire la guerre, comme l’ont toujours fait les

grands empires.

Comme on ne peut pas faire une troisième

guerre mondiale, on fait des guerres locales. Et

qu’est-ce que cela signifie? Qu’on fabrique et vend

des armes, les grandes économies mondiales sa-

crifient l’homme sur l’autel de l’argent roi.

«Notre système économique

mondial ne peut plus tenir»

Interview du Pape François

avec «La Vanguardia»