Table of Contents Table of Contents
Previous Page  24-25 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 24-25 / 32 Next Page
Page Background

u

Le Père Montfort Okaa

est né en 1957 dans la ville

d’Ilorin au Nigeria, en Afri-

que. C’est le jour de sa pre-

mière communion, alors

qu’il avait 10 ans, que de

nombreuses manifestations

extraordinaires ont com-

mencé à avoir lieu dans sa

vie, et continuent encore

à ce jour (2014). Il a été

ordonné prêtre en 1983, et

plus tard a fondé les Com-

munautés des Sœurs et des Frères des Deux Coeurs

d’Amour. Le Pape Jean-Paul II a donné sa bénédiction

spéciale à ces Communautés le 9 juin 2002.

Les extraits suivants sont tirés du livre “THE

REIGN OF LOVE, God’s Only Solution in the Two

Hearts of Love.” (LE RÈGNE DE L’AMOUR, la seule

solution de Dieu dans les deux Coeurs d’Amour),

avec l’approbation de Mgr Dr Ayo-Maria Atoyebi OP,

évêque catholique du diocèse de Ilorin, en la Solen-

nité du Sacré-Cœur de Jésus et le Mémorial du Cœur

Immaculé de Marie, mai 2002. La traduction en fran-

çais est de Vers Demain.

Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et

Mémorial du Cœur Immaculé de Marie, mai 2002

Mon Père est présent dans chaque Messe. Mon

Père est présent partout où Je suis. Il n’est pas pré-

sent sous la forme du pain et du vin, mais Il est pré-

sent partout où Je suis. Il M’est toujours présent,

car pour Moi et le Père Nous sommes un – Nous

ne pouvons jamais être séparés. Mon Saint-Esprit

est présent lors de chaque Messe. Mon Saint-Es-

prit est présent à chaque célébration eucharistique.

Mon Saint-Esprit est présent dans chaque taberna-

cle dans le monde entier - Il est là car il est Mon

Esprit. Il ne peut pas être séparé de Moi. Il n’est pas

présent sous la forme du pain et du vin. Il n’y a que

Moi, Jésus-Christ, qui suis présent sous la forme du

pain et du vin. C’est Mon Corps. C’est Mon Sang.

Mon Père n’est pas devenu homme. Mon Père

n’est pas devenu, et ne deviendra pas du pain. Mon

Père ne s’est pas changé en vin, pain et vin, mais

Mon Père est toujours uni à Moi. Il est toujours là,

Nous sommes un. Quand vous Me recevez dans la

Sainte Eucharistie, vous recevez Mon Père; lors-

que vous M’adorez dans la Sainte Eucharistie, vous

adorez Mon Père; quand vous Me recevez dans la

Sainte Eucharistie, vous recevez le Saint-Esprit.

La plus grande joie de Ma Mère Marie est d’ame-

ner les gens à la Sainte Eucharistie. Vous vous sou-

venez du miracle de Cana. Ce miracle est un mira-

cle qui réfère à la Sainte Eucharistie. Qu’est-ce que

Ma Mère a dit ? «Faites tout ce qu’il vous dira ! » En

raison de l’union qu’elle a avec Moi, elle connaît le

point culminant de mon acte salvifique (l’institution

de la Sainte Eucharistie) et le souligne. Tous ceux

qui aiment Ma Mère Marie doivent M’aimer dans la

Sainte Eucharistie. Le changement de l’eau en vin

est un avant-goût; il réfère à l’Eucharistie.

Les gens ne croient plus que Je suis Dieu.

Le manque de respect envers Moi dans la Sainte

Eucharistie est un manque de respect envers Dieu.

C’est le manque de foi que Je suis Dieu, que Je suis

tout-puissant, que Je peux tout faire. Pourquoi cer-

taines personnes doutent-elles que Je sois réelle-

ment présent, que Mon Corps et Mon Sang sont là?

Ne croient-elles plus que Je suis Dieu, que Je suis

Dieu le Tout-Puissant, que Je peux tout faire?

Oh, Mon peuple, si seulement vous saviez com-

bien vous Me faites de la peine avec votre peu de

foi... C’est ce peu de foi qui a entraîné Pierre à s’en-

foncer dans la mer. Je lui avais demandé de venir à

Moi. En fait, il avait commencé à venir à moi, mar-

chant sur l’eau, mais ensuite il a commencé à dou-

ter. Je vous demande de venir à Moi, venir à Mon

Amour.

Pourquoi certaines personnes doutent-elles que

Je sois vraiment présent dans l’hostie consacrée?

C’est Moi ! Pierre m’a dit: «Seigneur, si c’est toi,

commande-moi de venir.» Il venait avec force, mais

à mi-chemin, il a commencé à douter.

Permettez-Moi de vous assurer que Ma pré-

sence dans l’Eucharistie ne dépend pas que vous y

croyiez ou non. Ce n’est pas votre foi qui me rend

présent dans la Sainte Eucharistie. La Sainte Eucha-

ristie ne dépend pas que vous M’aimiez ou non.

Ce n’est pas votre amour qui fait de Moi la Sainte

Eucharistie. La Sainte Eucharistie ne dépend pas de

votre sainteté, votre pureté ou sainteté. La Sainte

Eucharistie, Ma présence dans l’hostie, le fait que ce

soit Moi, ne dépend pas du fait que vous y croyiez

ou non. Elle ne dépend pas que vous M’aimiez ou

non. Elle ne dépend pas que vous soyez dignes de

Me recevoir ou non.

Ma présence dépend de Moi, et de Moi seule-

ment. Mais le fait que vous puissiez en bénéficier

dépend de votre amour, de votre foi, de votre es-

pérance. La foi de Pierre lui a fait bénéficier de Ma

présence, et il venait à Moi sur l’eau. Puis Pierre a

commencé à douter et a commencé à s’enfoncer

dans la mer.

Mon peuple, ne doutez pas afin de ne pas cou-

ler. Ne doutez pas que Je suis présent, que c’est

Moi, afin de ne pas vous enfoncer. Venez à Moi avec

amour, recevez-Moi avec amour. Acceptez-Moi avec

amour. Il n’y a pas de plus grande joie pour Mes

anges et les saints dans le ciel de Me voir honoré,

respecté, aimé et reçu dans l’Eucharistie. Toute per-

sonne qui reçoit l’Eucharistie avec l’amour, pureté

et sainteté est automati-

quement en compagnie

des anges et des saints.

Mon Fils, prêche-Moi;

Mon fils, défends-Moi. Mon

fils, que les gens se ren-

dent compte que c’est Moi

(dans l’Eucharistie). Le pire

péché de Mes prédica-

teurs aujourd’hui est de ne

pas Me prêcher, de ne pas

prêcher Ma présence; de

ne pas prêcher Mon hon-

neur, Ma sainteté, Ma puis-

sance de la rédemption. Ils

prêchent sur la températu-

re, ils prêchent le change-

ment, ils ne prêchent rien.

S’il vous plaît, prêchez-

Moi. C’est Moi que vous

devez prêcher. C’est Moi

que vous devez proclamer.

Toute prédication qui ne

Me prêche pas Moi est pire

qu’inutile. Que tous Mes

prêtres Me prêchent. Que

tout Mon peuple vienne à

Moi. Que toute Mon Église

Me reçoive. Que toute Ma

création M’adore. Je suis

Dieu parmi vous.

Moi, la Sainte Eucharistie, Je suis la vie de Mon

Église. Je suis la vie de Mon peuple. Je suis la vie

du monde. Je suis venu pour qu’ils aient la vie et

qu’ils l’aient en abondance. Je vous donne tout ce

que J’ai, complètement, absolument, pour que vous

ayez la vie. Mon peuple vit en moi. Je vis en vous,

car séparé de Moi, vous n’êtes rien. Ne laissez pas

quelqu’un ou quelque chose vous séparer de Moi.

Que rien ne vous sépare de l’Amour eucharistique,

que ce soit persécution, la faim, que rien ne vous

sépare de Moi. La maladie? Cela devrait plutôt vous

rapprocher de Moi, plus profondément en Moi.

Tout ce que vous faites, que ce soit par amour

de Moi dans la sainte Eucharistie. Venez à moi tous

les jours.

La communion quotidienne, la communion quo-

tidienne ! J’aime cela. Je la veux. Venez à Moi tous les

jours; ne restez pas loin de Moi. Venez à Moi, venez

Me recevoir tous les jours. S’il vous est difficile de

Me recevoir tous les jours sacramentellement, alors

recevez-Moi spirituellement tous les jours. Mais, s’il

vous plaît, ne laissez pas passer un seul jour sans

aller Me recevoir dans la Sainte Eucharistie.

Si vous ne pouvez pas Me recevoir sacramen-

tellement,

recevez-Moi

spirituellement. Où que

vous soyez, désirez-le, où

que vous soyez, unissez-

vous à Moi dans la Sainte

Eucharistie et Je vien-

drai à vous. Ouvrez votre

coeur et votre bouche, et

Je viendrai à vous.

Pendant la prière des

Coeurs d’Amour, désirez

toujours vous unir à Moi

dans la Sainte Eucharistie.

Quand vous dites en parti-

culier: «O coeurs d’Amour !

Consommez-moi. Je suis

votre victime d’Amour ! »

C’est une prière eucharisti-

que. Vous Me consommez

et Je vous consomme.

VousMemangez et Je vous

mange. Vous vous unissez

à Moi et Je m’unis à vous.

Chaque fois que vous dites

cette prière, pensez à Moi

dans la Sainte Eucharis-

tie. Consommez-Moi et Je

vous consommerai. Vivez

en Moi et Je vivrai en vous.

MonAmour pour vous

grandit de plus en plus

infiniment; Votre amour pour moi se développe de

plus en plus infiniment quand vous vivez l’Amour

eucharistique. L’amour des Coeurs d’Amour est

l’Amour eucharistique.

C’est de l’Eucharistie, c’est de Mon Amour dans

la Sainte Eucharistie que vous tirez la vie. Ne lais-

sez personne vous séparer de Moi. Car séparés de

Moi vous êtes mort. Ne laissez pas quelqu’un ou

quelque chose vous mettre en état de péché; les

péchés mortels sont des excommunications, des

séparations de Moi. En commettant un péché mor-

tel, vous êtes mort, mort dans le péché.

Message de Jésus au Père Montfort Okaa

sur la Sainte Eucharistie – 2e partie

24

VERS DEMAIN août-septembre 2014

VERS DEMAIN août-septembre 2014

www.versdemain.org www.versdemain.org

25