Table of Contents Table of Contents
Previous Page  38-39 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 38-39 / 48 Next Page
Page Background

Traduction de larges extraits d’un article sur la

modestie tiré d’une revue des Etats-Unis qui s’inti-

tulait «Divine Love», volume 20, numéro 4, 1977,

article d’une grande nécessité pour réveiller les

consciences, alors que le déshabillé moderne atteint

la nudité en 2012:

Cet article expliquera en détails le plan de corrup-

tion qui a été tracé et qui vise particulièrement les

femmes.

Ces articles ne sont pas une tentative de condam-

ner les femmes ni de blanchir les hommes. Votre édi-

teur réalise bien que la plus grande partie de ce pro-

gramme de corruption a été tracée par des hommes,

des hommes du mal qui «ont vendu leur âme à

Satan» et qui se cachent en arrière. Mais ce sont les

femmes qui acceptent elles-mêmes de se laisser cor-

rompre en ne combattant pas et en ne défendant

pas les principes moraux.

Le célèbre homme d’État du 18

e

siècle, Edmund

Burke, a dit:

“Tout ce qui est nécessaire pour le triomphe

du mal, c’est l’inertie des bons hommes”.

Aujourd’hui, les femmes qui «résistent», qui com-

battent ce programme de décadence morale sont

rares. Pendant des siècles, les femmes ont combattu

pour défendre certains droits fondamentaux concer-

nant leur condition féminine: particulièrement le

droit d’être respectée, le droit d’être des individus

libres et non des jouets et des esclaves des passions

des hommes. Aujourd’hui, elles s’exposent à perdre

ces droits et à encore devenir esclaves — non seule-

ment des passions des hommes, mais du diable lui-

même; car elles ne semblent plus vouloir «combat-

tre» pour que leurs droits soient respectés. ...

Influence de la femme sur le sort d’une nation

Il y a un ancien proverbe qui dit: “Ainsi vont les

femmes, ainsi vont les nations”. En d’autres mots,

une nation ne peut être mieux que ses femmes. À

chaque fois que les femmes d’une nation laissent

tomber les barrières morales et sacrifient les prin-

cipes moraux, dans un fort pourcentage pour satis-

faire uniquement les passions des hommes, alors

les hommes et les femmes deviennent immoraux et

païens. La nation devient corrompue et peut-être

elle s’attirera la colère de Dieu et sera châtiée —

étant affaiblie moralement — elle peut facilement

être détruite de l’extérieur et de l’intérieur.

Mais quand les femmes d’une nation sont

L’homme fait la loi, la femme fait les moeurs

solidement liées aux principes moraux, malgré

tous les efforts pour les faire capituler, pour les

séduire en général, alors les hommes n’ont pas le

choix de les respecter — parce qu’elles comman-

dent et méritent le respect.

Les hommes et les femmes vivent alors en

meilleurs chrétiens selon les plans de Dieu; ils

sont bénis par Dieu comme individus et comme

nations; ils croissent en force et en liberté et sont

capables de se défendre contre les ennemis.

Une des plus grandes armes que le démon uti-

lise pour essayer de détruire le christianisme et les

nations, est l’immoralité. Vous pouvez corrompre un

homme en éveillant chez lui la concupiscence de la

chair par les femmes. Vous pouvez corrompre une

femme par la vanité — oui, la vanité — quand toute

autre chose échouera.

Ève a écouté Satan

Bien que les femmes ne peuvent pas aimer l’exem-

ple, néanmoins, il est vrai que, pour provoquer la

chute de nos premiers parents, dans le Jardin de

l’Eden, Satan fit premièrement appel à la vanité d’une

femme — Ève. Par un acte de sa volonté, elle consen-

tit premièrement à écouter même Satan. Alors elle

appela Adam, et elle a été capable de le tenter, de

l’attirer, de le séduire — peu importe le mot que nous

voulons utiliser — pour le faire coopérer à son péché.

Comme résultat, la mort, la luxure, la maladie, les

peines sont surgies.

A travers tous les siècles, il en a été ainsi. Le démon

ne change pas ses tactiques. Elles ont eu beaucoup

de succès à travers les âges. La manière la plus effi-

cace de détruire l’humanité est de recourir première-

ment à la vanité des femmes, et par elles, de corrom-

pre les hommes.

Le péché originel laissa l’humanité avec une nature

humaine déchue, enclin plus que jamais à une fai-

blesse à la base. Chez les hommes, c’est la luxure, la

boisson, le sexe, etc.; chez les femmes, c’est la vanité.

Cela constitue le Talon d’Achille de l’humanité par

lequel le démon cherche à détruire le christianisme

et la civilisation.

Les hommes et les femmes doivent combat-

tent continuellement contre ces faiblesses —

autrement les faiblesses les détruiront, c’est cela

qui nous menace de nos jours.

Après que la Mère de Dieu ait montré aux trois

enfants de Fatima la vision de l’Enfer, elle dit entre

autres:

Les guerres, une punition des péchés

“Les guerres sont une punition des péchés

des hommes. On lancera certaines modes qui

offenseront beaucoup Notre Seigneur … Les

péchés qui conduisent le

plus d’âmes en enfer sont

les péchés de la chair.” (IL

Y A UN RAPPORT ENTRE LES

MODES ET lES PÉCHÉS DE

LA CHAIR.)

Quand Notre-Dame a parlé

des modes qui viendraient,

elle n’a pas précisé de quelle

manière on procéderait. Mais

elle savait qu’un déluge de

littérature obscène, que des

films et des émissions de

télévision pervers, la drogue,

l’ivrognerie seraient utilisés

par les forces du mal dans

leur plan de corruption des

mœurs. Le but est simple et il

est conçu par Satan en enfer.

Si nous voulons que les

gens pensent seulement aux

plaisirs charnels, au confort

et aux amusements, alors ils

ne vont pas penser à Dieu

et aux choses spirituelles; ils

ne vont pas écouter les aver-

tissements du Ciel. … Ils ne

chercheront pas à se préparer

spirituellement.

Comme résultat, au moment d’une mort subite

— qui arriverait par exemple, dans une guerre ato-

mique à des millions de personnes qui ne seraient

pas préparées, plusieurs âmes seraient alors perdues

pour l’éternité. C’est exactement ce que le démon

veut. La corruption morale des femmes est un des

principaux moyens utilisés pour l’exécution de ce

programme ayant pour but d’entraîner plusieurs

âmes en enfer.

Quoique plusieurs d’entre elles ne sont pas

conscientes de cela, quoique plusieurs d’entre elles

s’opposent à cette idée, les femmes sont les prin-

cipales cibles de la campagne actuelle du démon

pour détruire l’Église du Dieu et le christianisme.

Ce programme de corruption des femmes a été un

moyen peu efficace pendant longtemps (parce que

les femmes s’y opposaient), mais, c’est seulement à

notre époque contemporaine qu’il a des effets les

plus dévastateurs et terribles.

Démarches ingénieuses, rusées

Comment allez-vous corrompre les femmes? Cer-

tainement pas ouvertement. Les démarches seront

ingénieuses, rusées. On a souvent dit que vous

pouvez obtenir d’une femme de faire quelque chose

au nom de la vanité, alors que vous ne réussirez pas

par aucun autre moyen. C’est particulièrement vrai

dans le champ des modes.

Par exemple, le message

de Notre-Dame contre les

mauvaises modes s’adres-

sent aux femmes et à leur

vanité. Souvent, pour atti-

rer l’attention sur elles-

mêmes, pour être remar-

quées, ou être à la mode,

les femmes — peut-être

sans réaliser le scandale

qu’elles puissent causer

— porteront des vête-

ments indécents qui inci-

teront à commettre des

péchés. Et Notre-Dame a

dit à Fatima:

“Les guerres ne sont

que des châtiments pour

les péchés du monde.”

Il y a plusieurs armes

capables de détruire les

mœurs. Mais — ne faites

pas d’erreur à ce sujet —

une des plus efficaces, est

le vêtement des dames;

les modes qui dévoilent

beaucoup, ou attirent l’attention sur le corps fémi-

nin.

Est-ce un programme efficace? Les femmes et les

filles réalisent-elles et acceptent-elles l’idéal de la

nudité? Vous n’avez même pas à chercher les preu-

ves. L’efficacité de ce programme se dévoile devant

vous. En effet, vous ne pouvez pas y échapper, car il

nous entoure de tout côté, il devient tellement une

partie de la vie des États-Unis. Les femmes améri-

caines (dans toutes les sphères de la société) — en

incluant des catholiques — ont accepté à bras

ouverts l’idéal de la nudité.

Vous voyez des preuves partout où vous allez, et

à tous les niveaux de la vie américaine. Les étalages

de journaux présentent pêle-mêle plusieurs genres

de photographies (indécence chez les hommes et les

femmes), nudisme et autres magasines qui sont rem-

plies de photographies de jeunes femmes et filles, à

moitié ou complètement déshabillées.

u

38

VERS DEMAIN octobre-novembre-décembre 2012

VERS DEMAIN octobre-novembre-décembre 2012

www.versdemain.org www.versdemain.org

39