Table of Contents Table of Contents
Previous Page  31 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 31 / 48 Next Page
Page Background

s

ur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont

dans la maison» (Matthieu 5, 15). Ce passage de l’Évan-

gile fait bien sûr référence à la diffusion de la foi par nos

bonnes

actions.

Néanmoins, le port

du vêtement ecclé-

siastique est aussi

un

témoignage

visible de vitalité

chrétienne de la

plus haute valeur,

et doit donc être

sauvegardé.

L’actrice améri-

caine Meryl Streep

a déjà dit que lors-

qu’elle avait dû

s’habiller en religi-

euse pour son rôle

de Soeur Aloysius

Beauvier dans le

film

Doute

, elle

s’est sentie «revêtue de Dieu», et était convaincue que

les vraies religieuses qui portent l’habit doivent aussi

ressentir cette sensation incroyable — à savoir, que

chaque moment de leur vie est consacré à Dieu.

L’acteur britannique Alec Guinness a raconté lui-

même dans son autobiographie que sa conversion

au catholicisme débuta lorsqu’il eut à porter un col

Meryl Streep dans le film «Doute»

romain pour son rôle du Père Brown dans le film L

e

Détective du bon Dieu

(The Detective, 1954). Un soir,

encore habillé comme un prêtre, il s’en retourne chez

lui lorsqu’un petit garçon, le prenant pour un véritable

prêtre, le prend par la main et le suit avec confiance.

Cela impressionna beaucoup Guiness, et le fit réfléchir

sur les mérites d’une «Église qui peut inspirer autant de

confiance dans le coeur d’un enfant.»

Au milieu de la popularité grandissante du laïcisme

et de l’athéisme, on se laisse tous – tant prêtres que

laïcs – dépouillés de nos traditions les plus sacrées. En

suivant les modes et engouements les plus futiles, nous

abandonnons Dieu. Nous devrions donc suivre le sage

conseil de saint Anselme, évêque, confesseur et Doc-

teur de l’Église, qui disait: «Si vous voulez être certain

d’être au nombre des Élus, efforcez-vous de suivre le

petit nombre, et non pas le grand nombre... C’est-à-di-

re, ne suivez pas la majorité de l’humanité, mais suivez

plutôt ceux qui empruntent le sentier étroit, qui renon-

cent au monde, qui se consacrent à la prière, et qui ne

relâchent jamais leurs efforts ni de jour ni de nuit, afin

d’atteindre le bonheur éternel.»

Paul Kokoski

Cet article est tiré du numéro de septembre-octobre

2011 de la revue en langue anglaise du sanctuaire de

Sainte-Anne de Beaupré

(www.ssadb.qc.ca)

, The Annals

of Saint Anne, et est reproduit avec la permission du ré-

dacteur-en-chef de la revue.

Des enfants faisant leur Première Communion durant la Messe de notre Congrès à Rougemont.