Table of Contents Table of Contents
Previous Page  28 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 28 / 48 Next Page
Page Background

Voici des extraits de l’homélie de Mgr Philippe

Ouedraogo, Archevêque d’Ouagadougou au Burkina

Faso, donnée en l’église paroissiale Saint-Michel de

Rougemont, durant notre semaine d’étude, le diman-

che 28 août 2011:

S

elon sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus: «Tout est

grâce» et «Dieu seul suffit». Aussi, devions-nous

faire de la présente célébration eucharistique une

action de grâce et de louange au Seigneur, Source et

Auteur de tout bien.

C’est bien lui qui a permis à l’Institut Louis Even

pour la Justice Sociale de nous convier à la présente

semaine d’étude sur la Démocratie Économique vue à

la lumière de la Doctrine Sociale de l’Église.

Au nom de tous les participants, notamment ceux

de l’Église Famille de Dieu en Afrique, nous exprimons

notre sincère gratitude pour tous les efforts consentis

pour rendre possible et agréable notre participation ef-

fective à la semaine d’étude. Daigne le Seigneur – Maî-

tre de la Moisson – rendre féconds tous nos travaux

et renforcer les biens de communion entre nos Églises

particulières pour la gloire de son Nom et le bien de

l’humanité ! ! !

Dans son discours pour l’ouverture du Conclave de

2005, Pape Benoit XVI déclarait:

« On est en train de

mettre sur pied une dictature du relativisme qui ne re-

connaît rien comme définitif et qui donne comme me-

sure ultime uniquement son propre ego et ses désirs. »

(Cf. Benoît XVI: Lumière du monde, Bayard 2011, p. 76).

Dans cette perspective, beaucoup de personnes ne

savent plus distinguer le bien du mal, le vrai du faux. Le

concept de vérité est objet de soupçon. Certes, on en

a beaucoup abusé à certaines périodes de l’histoire de

l’humanité. Au nom de la vérité, on a pu justifier l’intolé-

rance et la cruauté. Grave erreur.

Nombreux et complexes sont les exemples: dans

le monde devenu relativiste, un nouveau paganisme a

pris de plus en plus d’emprise sur la pensée et l’action

de l’homme. La «nouvelle religion» en émergence ou

en vigueur est «Ia religion de la société civile» ou «le

grand combat engagé par la laïcité contre le christianis-

me» selon l’expression de l’ancien président du Sénat

La dictature

du relativisme

Homélie de

Mgr Philippe

Ouedraogo

du Burkina Faso

28

VERS DEMAIN octobre-novembre-décembre 2011

www.versdemain.org