Table of Contents Table of Contents
Previous Page  4-5 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 4-5 / 48 Next Page
Page Background

La béatification de Jean-Paul II est un éclatant

triomphe pour notre Eglise catholique dans le monde

entier; mais aussi pour la Pologne et ses innombrables

martyrs, victimes de la dictature communiste pendant

45 longues années (1944-1989).

Les grandes réalisations

Le Pape Jean-Paul II a été élu sur le trône de Pier-

re le 16 octobre 1978. Son règne est le troisième en

longueur de temps, après celui de saint Pierre, 34 ou

37 ans; et celui de Pie IX (1846 à 1878), 31 ans et 7

mois; pour Jean-Paul II, 26 ans et 5 mois (1978-2005)

au troisième rang. Il est le 264e successeur de saint

Pierre.

Des faits marquants de sa laborieuse vie: sa nais-

sance fut prophétique. Il survécut miraculeusement

aux balles reçues du revolver de l’assassin. L’atten-

tat contre sa vie semble être la réalisation de la pré-

diction du troisième secret de Fatima. Il a vraiment

été continuellement en relation avec la Sainte Vierge

d’une manière unique. Il a écrit des lettres encycliques

comme aucun Pape ne l’a fait dans le passé. Il a écrit

«La Splendeur de la Vérité». Il s’est tenu dans la tradi-

tion au milieu du tourbillon du modernisme. Il a dirigé

la rédaction du nouveau catéchisme. Il a canonisé plus

de saints (483 saints, 1,340 bienheureux) que tous les

Papes dans l’histoire du christianisme. Il fut un exem-

ple pour des centaines de futurs prêtres. Il a visité plus

de nations que tout autre pontife. Il a lutté fermement

contre les manipulations génétiques, etc.

En vingt-six ans de pontificat, le Souverain Pontife

a accompli 102 voyages apostoliques dans 129 pays

différents, pour un nombre total de 203 pays visités,

(si l’on considère les pays visités de nouveau): il s’est

rendu dans 614 villes. Il a prononcé 2 399 discours. Il

a passé 575 jours en voyage. Il a parcouru 1 163 835

kilomètres, soit 28 fois le tour de la terre.

Dans un discours prononcé à l’occasion de son

centième voyage apostolique:

«En effet, depuis le jour de mon élection comme

Evêque de Rome, le 16 octobre 1978, a retenti dans

mon coeur avec une intensité et une urgence parti-

culières le commandement de Jésus: “Allez dans le

monde entier, proclamez l’Evangile à toute la créa-

tion” (Mc 16, 15). J’ai donc ressenti le devoir d’imiter

l’Apôtre Pierre qui “passait partout” (Ac 9, 32) pour

confirmer et consolider la vitalité de l’Eglise dans

la fidélité à la Parole et dans le service de la vérité;

pour «dire à tous que Dieu les aime, que l’Eglise les

aime, que le Pape les aime; et pour recevoir, tout

autant, d’eux l’encouragement et l’exemple de leur

bonté et de leur foi.»

Formé à l’école de la souffrance

Karol Josef Wo-

jtyla naquit à Wa-

dowice, le 18 mai

1920. Au moment

de sa naissance, la

mère, Mme Wojtyla,

(Emilia Kaczorowska),

a demandé à la sage-

femme d’ouvrir la

fenêtre, afin que les

premiers sons sortant

de la bouche de son

nouveau-né s’envo-

lent vers le ciel, com-

me une mélodie en

l’honneur de la Vier-

ge Marie. La chambre

du bébé naissant se

trouvait juste en face

de l’église Notre-Da-

me de Wadowice, où

au même moment on

célébrait les Vêpres

en l’honneur de Marie, en ce mois de mai. Ainsi, les

premiers sons que le Pape entendit à sa naissance,

furent des hymnes à Marie.

Le 13 avril 1929, Karol revenait de l’école, on vint

lui annoncer, sans ménagement, la mort de sa sainte

mère. Il avait 8 ans.

En 1930, son seul frère, Edmund, son aîné, avait

obtenu son diplôme de médecin. Le 5 décembre

1932, sans aucune préparation encore, on vint pré-

venir Karol que son frère bien-aimé était mort d’une

scarlatine qu’il avait contractée en soignant une pa-

tiente.

Il n’avait plus que son père, qui portait aussi le

nom de Karol Wojtyla. Ce dernier s’employa à lui

donner la meilleure éducation possible. Réveil à 6

heures, petit déjeuner, messe à l’église paroissiale où

l’enfant servait la Messe; école de 8 à 14 heures, ré-

création, retour à l’église en fin d’après-midi, devoirs

et leçons, souper, et promenade en compagnie de

son père. Ils priaient ensemble. Ils jouaient ensemble.

Karol Wojtyla avec son père en 1936

La guerre, 1939

Karol Wojtyla se trouvait dans l’ancienne cathé-

drale des rois de Pologne, quand les premières bom-

bes tombèrent sur Cracovie. C’était le premier sep-

tembre 1939. Comme chaque premier vendredi du

mois, il était venu se confesser et recevoir la com-

munion.

Le prêtre resté seul avec le jeune homme, de-

manda à ce dernier de servir la messe.

«Il faut célé-

brer la Messe malgré tout, dit-il. Il faut prier Dieu

d’épargner la Pologne.»

L’invasion de la Pologne fut brutale et terrible.

Dès le 6 septembre, les Nazis occupaient Cracovie.

Le 23 septembre, Varsovie capitulait.

Ce fut le commencement d’une vie de privations

et de terreur pour Karol Wojtyla et les Polonais, dans

la Pologne occupée: les files d’attente pour le pain,

la quête épuisante du sucre, marchandages pour se

procurer un peu de charbon pour l’hiver.

Jan Tyranowski et le Rosaire Vivant

Ce fut pendant ces premiers mois de l’humiliation

nationale de 1940, que Karol Wojtyla fit la connais-

sance de Jan Tyranowki. Ce dernier était tailleur et

La fête liturgique du bienheureux Jean-Paul II

sera célébrée chaque année le 22 octobre, jour anni-

versaire de l’inauguration de son pontificat. Tous se

souviennent de ces paroles célèbres lors de l’homé-

lie de sa messe d’intronisation, le 22 octobre 1978,

qui allaient marquer le reste de son pontificat:

«N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez tou-

tes grandes les portes au Christ ! À sa puis-

sance salvatrice ouvrez les frontières des

États, les systèmes économiques et politi-

ques, les immenses domaines de la cultu-

re, de la civilisation, du développement.

N’ayez pas peur ! Le Christ sait “ce qu’il

y a dans l’homme” ! Et lui seul le sait ! »

Emilia avec son nou-

veau-né, Karol. Elle disait de

lui: «Mon “Lolek” deviendra

un grand homme».

u

Timbre-poste émis par la Pologne pour la béatification

de Jean-Paul II (émission conjointe avec le Vatican)

La mère et le père de Karol Wojtyla

et son frère Edmund

4

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2011

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2011

www.versdemain.org www.versdemain.org

5