Table of Contents Table of Contents
Previous Page  38-39 / 48 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 38-39 / 48 Next Page
Page Background

qu’il l’avait attrapée en

s’occupant des mala-

des. Il mourut le 4 juillet

1925 et fut béatifié par

le pape Jean-Paul II le

20 mai 1990. Le pape

Jean-Paul II l’appela

«l’homme des huit Béa-

titudes. Le Bienheureux

Pier Giorgio est un mo-

dèle inspirant pour les

jeunes hommes: il leur

enseigne à exprimer

leur masculinité chas-

tement en maîtrisant

leurs passions sexuel-

les par un effort viril et

par le sacrifice de soi,

à l’exemple du Christ,

l’homme parfait.

La Bienheureuse Kateri Tekakouitha (1656-1680)

Kateri Tekakouitha, «le Lys des Agniers», naquit

en 1656. Sa mère était une Algonquine chrétienne

qu’avaient capturée les Iroquois. Kateri avait environ

quatre ans quand ses parents et son frère moururent

de la petite vérole; elle fut adoptée par ses tantes et

un oncle devenu chef du clan de la Tortue. La mala-

die avait défiguré et rendu presque aveugle la petite

Kateri. On comprend qu’elle ait été très timide.

En 1667, Kateri accepta en secret l’Évangile annon-

cé par des missionnaires jésuites; elle reçut le bap-

tême à l’âge de 18 ans. Elle vécut courageusement sa

foi chrétienne et sa

chasteté face à une

opposition presque

insupportable, car la

virginité et le célibat

n’avaient pas leur

place dans son mi-

lieu. Son amour de

la chasteté contre-

disait radicalement

la culture ambiante.

Vint le moment où

elle fut contrainte de

chercher refuge à

Kahnawake, le long

du

Saint-Laurent,

juste au sud de Mon-

tréal.

Kateri consacra

toute sa vie à ensei-

gner à prier aux en-

fants et à secourir

les malades et les

personnes

âgées,

jusqu’au jour où elle

fut atteinte d’une maladie grave. Elle mourut le 17 avril

1680, à l’âge de 24 ans, à Kahnawake. Ses derniers

mots furent: «Jesos Konoronkwa», ce qui signifie: «Jé-

sus, je t’aime». Quinze minutes après sa mort, sous

les yeux de deux jésuites et de tous les autochtones

qui l’entouraient, les cicatrices qui la défiguraient dis-

parurent et son visage acquit une beauté radieuse. Le

22 juin 1980, elle fut béatifiée par le pape Jean-Paul II

et devenait ainsi la première autochtone nord-améri-

caine déclarée bienheureuse.

Sainte Gianna Beretta Molla (1922-1962)

Imaginez de pouvoir assister à la canonisation de

votre épouse. Le 16 mai 2004, c’est ce qui est arrivé à

Pietro Molla, l’époux de Gianna Beretta Molla. Leurs

trois enfants vivants étaient à ses côtés, dont la plus

jeune, Gianna Emanuela, pour qui sa mère avait donné

sa vie. Sainte Gianna est la première femme médecin

laïque à être canonisée.

Avant que sainte Gianna ne décide que Dieu l’ap-

pelait au mariage, elle avait discerné sa vocation avec

soin et avait même envisagé la vie consacrée. Elle mé-

ditait, passait du temps à prier en silence et attendait

patiemment que le Seigneur lui manifeste sa volonté.

En 1955, à l’âge de 33 ans, elle épousa un ingénieur

de dix ans son aîné, Pietro, dont la soeur avait été la

patiente de la jeune docteure Beretta.

Les lettres de Gianna pendant leur année de fré-

quentations montrent la profondeur de son engage-

ment dans sa vocation. Quelques jours avant leur ma-

riage, Gianna écrivait ce qui suit à Pietro au sujet de

leur vocation au mariage: « Avec l’aide et la grâce de

Dieu, nous ferons tout ce que nous pourrons pour que

notre nouvelle famille soit un petit cénacle où Jésus

régnera sur nos affections, nos désirs et nos actions.

Nous travaillerons avec Dieu dans sa création; ainsi

pourrons-nous lui donner des enfants qui sauront

l’aimer et le servir.»

Dans l’homélie qu’il prononça le jour de sa canoni-

sation, le pape Jean-Paul II déclara:

«Suivant l’exemple

du Christ qui, ayant aimé les siens, les aima jusqu’au

bout (Jn 13,1), cette sainte mère de famille est res-

tée héroïquement fidèle à l’engagement qu’elle avait

pris le jour de son mariage… Puisse notre époque, à

l’exemple de Gianna Beretta, redécouvrir cette beau-

té pure, chaste et féconde de l’amour conjugal, vécu

en réponse à l’appel de Dieu!»

Nous devrions tous et toutes faire de même. Si

nous sommes appelés au mariage, … si nous obéis-

sons à la volonté de Dieu, Il saura récompenser notre

patience et notre générosité.

Saint Augustin, Bienheureuse Kateri, Bien-

heureux Pier Giorgio et sainte Gianna, priez

pour nous ! Aidez-nous à accepter et à vivre

la chasteté mentale et physique, dans la joie

de l’Évangile et une paix profonde, pour que

les gens qui nous entourent puissent voir que

Dieu réside en nous !

Des exemplaires de cette brochure sur la chasteté

sont disponibles au Service des Éditions de la CECC :

2500, promenade Don Reid,

Ottawa (Ontario) K1H 2J2 ;

Tél. 1-800-769-1147; télécopieur: 613-241-5090;

courriel:

publi@cecc.ca;

site Web:

editionscecc.ca

Vous pouvez télécharger une copie pdf de cette bro-

chure, en français et en anglais, à partir du site Web des

évêques canadiens:

cecc.ca

.

Invitation spéciale

Gens de Montréal et de Laval

Vous êtes invités à la réunion

Du 2e dimanche de chaque mois

12 juin. 10 juillet. 14 août

1.30 hre p.m.: heure d’adoration

2.30 heures p.m.: Réunion

Eglise St-Bernardin

7979 8e Avenue, Ville Saint-Michel

Pour informations:

tél. 514-856-

5714

Jérémie et Elyson Bergeron, fils et fille d’André et

Josée Bergeron, Pèlerins de saint Michel du Saguenay,

ont été confirmés le dimanche 27 mars 2011 à l’église

Saint-Michel de Rougemont par Mgr Valentin Masengo,

avec la permission de notre évêque..

38

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2011

VERS DEMAIN mai-juin-juillet 2011

www.versdemain.org www.versdemain.org

39