Table of Contents Table of Contents
Previous Page  14-15 / 33 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 14-15 / 33 Next Page
Page Background

gent sa puissance infernale sur l’homme et replacer

l’homme sur un trône d’où il dominerait les choses

et l’argent ?

«Certes, il

y faut l’intervention de Dieu, une

grâce spéciale du ciel. Mais, cette grâce com­

mencera sûrement son

oeuvre dans le cœur

du renouvellement intérieur », a dit Paul VI aux

Nations-Unis. Et Sa Sainteté a continué: «Nous

devons nous habituer à

penser d’une manière

nouvelle l’homme; d’une manière nouvelle aussi

la vie en commun «des hommes ».

Nos manières actuelles de penser l’argent ne sont-

elles pas réellement une hérésie? L’argent est devenu

le tout de la vie. Avec de l’argent, on peut tout

acheter, même des consciences, même les hommes

d’État, même les nations. L’argent est le grand sou­

verain du monde. Le culte de l’argent, dans le cœur

de chacun et dans nos mœurs, est l’hérésie du siècle.

C’est une hérésie matérialiste, bien sûr, puisqu’elle

concède plus de valeur à la matière qu’à l’esprit.

C’est pire encore, puisque l’argent n’est même pas

de la matière. L’argent n’est pas une chose, mais

uniquement le signe des choses. L’argent n’a pas

la valeur d’une chose, de la table que je touche par

exemple. L’argent n’est que le chiffre conventionnel

qui marque les choses et qui les mesure. L’argent n’a

aucun être naturel, aucune existence réelle, mais une

existence de convention. Et l’homme moderne s’age­

nouille devant l’argent ! Quelle aberration ! Quelle

déchéance ! Ténèbres épaisses où l’humanité ne peut

plus se mouvoir sans choir dans le précipice de la

pauvreté, des guerres et des révolutions.

Que chacun de nous modifie sa conception de

l’argent. Que chacun fasse en lui-même une con­

version. Que chacun apprécie plus les choses que l’ar­

gent. Que chacun donne plus de valeur en son coeur

aux hommes qu’aux choses. Que chacun admette

que toute la création des choses et des hommes est

l’oeuvre d’un Créateur qu’il faut adorer. Et alors, le

changement vers un monde temporel meilleur sera

amorcé. Et alors, l’abondance des biens, sous laquelle

croule littéralement notre monde civilisé, pourra être

distribuée à tous les hommes sur la terre qui trouveront

leur rassasiement autour de la table de l’humanité. Mais,

il faut qu’au préalable, les hommes reconnaissent que

cette table est la table du Père Éternel, le père de tous les

hommes, que Paul VI a évoqué à la fin de son message

inoubliable le 4 octobre 1965, à New York, devant l’Amé­

rique et l’Europe entières qui le voyaient et l’entendaient.

Gilberte Côté-Mercier

Vers Demain. Janvier 1966

Assemblées mensuelles

Maison de l’Immaculée, Rougemont

Chaque mois aux dates suivantes:

25 septembre. 23 octobre. 27 novembre

10 heures a.m.: Ouverture. Chapelet

Rapports des apôtres revenant de mission

Midi: dîner dans le réfectoire de la Maison

de l’Immaculée, chacun apporte ses provi-

sions.

1.30 à 4.30 heures p.m. Conférences

3.30 hres p.m. Confessions

5.00 hres p.m. Sainte Messe à la chapelle

de la Maison de l’Immaculée.

6.15 hres p.m. souper avec ses provisions

Aux réunions de Vers Demain, tous

se présentent modestement vêtus. Les

dames en robe non décolletée (pas

plus d’un pouce en bas du cou) à man-

ches dépassant le coude et à jupe cou-

vrant les genoux. Messieurs et dames

en shorts ne sont pas admis.

M.

Louis FAHÉ , de Côte d’Ivoire,

nous a envoyé

un aperçu de l’aposto­

lat de M. Marcel Lefebvre en Afrique

et de ses précieux collaborateurs.

Nous en avons fait un résumé :

M. Marcel Lefebvre est retourné

en Afrique pour raviver le flambeau

du Crédit Social dans les coeurs et

les esprits. Le 19 juin, Louis FAHÉ,

de Côte d’Ivoire, rejoignait M. Marcel

Lefebvre au Cameroun qui était

arrivé sur les lieux deux jours aupa-

ravant. Les deux propagandistes

ont été accueillis par Mgr Samuel

KLEDA et par tous ses collaborateurs

de Douala. “Avant notre arrivée, nous

écrit Louis FAHÉ, Mgr Samuel avait déjà

réalisé un immense travail d’information auprès

des populations de son diocèse, et cela nous faci-

lite beaucoup les choses parce que nous n’avons

‘aucune chance’ de chômer.”

MM. Lefebvre et FAYÉ ont rencontré plusieurs

groupes à travers la métropole de Douala, en com-

pagnie de Mgr Samuel qui effectuait en même

temps ses visites pastorales. Les deux Pèlerins ont

rencontré les étudiants de l’Université catholique

de Douala qui ont été secoués par les informations

qu’ils ont reçues. Les deux fervents Pèlerins ont été

invités à parler sur les ondes de “Radio Veritas” qui

couvre toute la région du littoral.

M. Marcel Lefebvre a quitté le Cameroun pour

se rendre au Congo où il était attendu pour y tenir

des conférences, alors que Louis

FAHÉ a continué, seul, son apostolat

au Cameroun. Il avait un programme

très chargé à remplir pour faire

connaître le Crédit Social à la popula-

tion. Il est allé ensuite à Kinshasa, au

Congo, pour participer à la session

d’étude du 12 au 17 juillet, organisée

par les Pèlerins de saint Michel en

partenariat avec la fondation Bilenge

ya Mwinda.

Cette session était basée sur les

dix Leçons du Crédit Social. Les

formateurs des dix Leçons étaient:

Gabriel KOUBANG, du Togo, Louis

FAHÉ, Marcel Lefebvre, François de Sie-

benthal, de la Suisse.

Du 18 juillet au 6 août, les formateurs sont allés

à la paroisse Saint-Michel qui se situe aussi à Kins-

hasa pour y tenir des conférences dans l’avant-midi

et la soirée. Ils ont été accueillis par l’Abbé DJIM.

Ils rencontrent de nombreuses personnes qui sont

très intéressées par le combat de Vers Demain.

Louis FAHÉ et Gabriel KOUBANG possèdent

bien le Crédit Social. Ils ont étudié les dix Leçons

du Crédit Social en profondeur. Ils ont écouté les

conférences de Louis Even sur enregistrement,

approfondi les écrits de Louis Even, le livre «Sous

le Signe de l’Abondance» de Louis Even, le livre

«Du Régime de Dettes à la Prospérité», de J.-Crate

Larkin. Honneur à nos Africains !

St-Georges de Beauce

Le 2e dimanche de chaque mois

11 septembre. 9 octobre. 13 novembre

Église Notre-Dame de l’Assomption

1.30 hre p.m.: heure d’adoration

2.30 hres: assemblée

Salle d’Accueil attenante à l’église

Tél.: 418 228-7305

Val d’Or

Le 2e dimanche de chaque mois

11 septembre. 9 octobre. 13 novembre

1.30 heure p.m., heure d’adoration

et assemblée chez Gérard Fugère

1059 5e Avenue. Tél.: 819 824-4870

Chicoutimi-Jonquière

Le 1er dimanche de chaque mois

2 octobre. 6 novembre

1.30 hre p.m., pour l’endroit, téléphonez

chez M. Mme Léonard Murphy

Tél.: 418 698-7051. Tous invités

Sherbrooke

Le 3e dimanche de chaque mois

16 octobre. 20 novembre. 18 décembre

1.30 hre p.m., pour l’endroit, téléphonez

chez M. Mme Gilles Bussières

Tél.: 819-562-2156

Assemblées mensuelles dans les régions du Québec

Le Crédit Social est accueilli en Afrique

Trois livres sur le Crédit Social

Pour étudier la cause de la crise finan-

cière actuelle, nous vous offrons ces livres à

un prix spécial., un incluant les

frais postaux:

Le Crédit Social en 10 leçons:   8.00$

Sous le Signe de l’Abondance: 15.00$

Régime de Dettes à la Prospérité: 5.00$

Série complète (les 3 livres):   25.00$

5 séries complètes:   100.00$

10 séries complètes:

 175.00$

10 x Démocratie économique:   50.00$

20 x Démocratie économique:     90.00$

Marcel Lefebvre

14

VERS DEMAIN août-septembre 2011

VERS DEMAIN août-septembre 2011

www.versdemain.org www.versdemain.org

15