Table of Contents Table of Contents
Previous Page  8 / 22 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 8 / 22 Next Page
Page Background

Page 10

Oct.-Nov.-Déc. 2010

Journal Vers Demain, 1101 rue Principale, Rougemont, QC, Canada — J0L 1M0

Tél.: Montréal (514) 856-5714; Rougemont: (450) 469-2209; Fax (450) 469-2601;

www.versdemain.org

Mme Micheline Thibodeau, apôtre de la

Croisade du Rosaire, nous a adressé la parole

le lundi avant-midi du congrès:

Il faut continuer notre apostolat de la Croi-

sade du Rosaire de porte en porte. Il faut sui-

vre les assemblées, aller aux réunions dans

la Beauce, faire du porte en porte. Il ne faut

pas lâcher sinon on va tomber dans le monde.

Merci mon Dieu de nous avoir fait connaître

les Pèlerins de saint Michel, un mouvement

d’apôtres qui travaille sur tous les plans: ca-

tholique, créditiste, justice sociale, contre le

système bancaire voleur qui nous régit, pour

de bonnes écoles, pour l’habillement modeste

et digne.

Est-ce qu’il y a bien des mouvements qui

dénoncent les mauvaises modes à part de

Vers Demain. En Beauce je n’en connais pas.

C’est un gros point: les femmes bien habillées.

Je lisais dernièrement dans un livre: “Mesda-

mes, tout ce que vous cédez dans votre ha-

billement, c’est votre dignité qui s’en va.” Une

femme bien habillée, c’est une femme digne.

Donc Vers Demain fait contrepoids à la littéra-

ture qui circule partout.

Vers Demain est un port de salut. Il

donne le goût de vivre à ceux qui sont

sans espoir ou bien qui sont tombés dans

le bourbier de cette société décadente.

Quel beau combat avons-nous le bonheur de

mener sous l’égide de saint Michel ! Oui en-

core une fois, merci aux Africains de nous le

faire mieux réaliser. Ne vaut-il pas la peine de

faire des petits sacrifices pour obtenir l’insigne

grâce de persévérer jusqu’au bout dans cette

œuvre-là?

Comme dit l’Évangile, «Être en tenue de ser-

M. et Mme Roger Gingras

767 abonnements de recueillis dans l’année

vice». C’est rendre service aux gens, que de les

visiter pour prier avec eux, de les encourager

au bien, de les abonner à nos fameux journaux

qui sauront les orienter dans leur vie, sur le bon

chemin. Combien avons-nous eu de témoigna-

ges de conversions suite à la visite des Pèlerins

dans le porte en porte: des gens qui ont repris

le chapelet, des gens qui vivaient ensemble

sans être mariés, qui se sont convertis. Ce sont

des encouragements.

Pour être en tenue de service, il faut accep-

ter de perdre quelque chose pour le salut de

nos frères, perdre un peu son confort, son re-

pos, ses aises, ne pas céder aux distractions

mondaines, de toutes façons on n’en a pas le

temps. C’est tant mieux. Se détacher de nos

biens, faire des sacrifices monétaires, se sacri-

fier pour ceux qu’on visite. C’est Mère Térésa

qui disait:

«Tout geste d’amour accompli en toute sin-

cérité, a la faculté de rapprocher les âmes de

Dieu. Nous obtiendrons la grâce en raison de

notre sainteté, de notre degré d’union avec le

Seigneur. La vraie sainteté consiste à accom-

plir la volonté de Dieu avec le sourire.»

Donc, sanctifions-nous et demandons la

grande grâce de l’apostolat et que la vérité

enseignée dans Vers Demain pénètre jusqu’au

tréfonds de l’âme et nous soulève pour passer

à l’action. Que notre cœur ne reste pas fermé

devant la douleur pitoyable et que nos yeux

ne restent pas secs en face d’une détresse qui

gémit. Voyons dans les autres nos propres

frères en Jésus-Christ et les membres d’une

même famille divine.

Mme Micheline Thibodeau

Allons à la Croisade du Rosaire de porte en porte

M. et Mme Bertrand Gaouette

1004 abonnements de recueillis dans l’année

Mme Micheline Thibodeau, félicitée par Mlle

Thérèse Tardif pour ses 520 abonnements

M. et Mme Jean-Marie Gagnon

527 abonnements de recueillis dans l’année

Il faut répandre le journal Vers Demain

Si nous voulons faire le porte en porte, il ne

faut pas penser humainement, car le démon

nous inspire toutes sortes de pensées négatives

qui ne nous encourageront sûrement pas à al-

ler de l’avant. On se dit: “Je suis fatigué. Il fait

trop froid. Il fait trop chaud. Qu’est-ce que je vais

dire? Qu’est-ce qu’ils vont dire?”

Pour se mettre dans l’esprit évangélique, met-

tons-nous à la portée de la main des beaux tex-

tes, des phrases «clés» qui vont nous réchauffer

le cœur et nous faire brûler d’amour pour le bon

Dieu et nos frères. En voici deux:

1

er 

: Parole du Pape Jean-Paul II:

«Tout effort

sincère pour construire un monde meilleur

est accompagné de la bénédiction de Dieu et

toute semence de justice et d’amour plantée

dans le temps présent donnera son fruit pour

l’éternité»

.

2

ème 

: Parole de Sa Sainteté le Pape Benoît

XVI : «

Le chrétien est invité à s’engager dans

la construction des sociétés justes où tous

reçoivent le nécessaire pour vivre selon leur

dignité humaine et où la justice est vivifiée

par l’amour

».

Le Crédit social met l’argent à sa place. Après

avoir fait quelques lectures aussi inspirantes, cela

devient une nécessité de partir à l’apostolat pour

aller porter la grande lumière du Crédit Social et

aller secourir nos frères qui ont perdu la foi.

“Il faut répandre notre journal catholique

et patriotique, Vers Demain. Pressons-nous.

Cela apportera des conversions innombrables

en éclairant notre peuple endormi, à l’esprit

faussé par la télévision et par toute cette pu-

blicité mensongère.

Les gens sont tellement endormis qu’ils se

sont laissés dépouiller du bien le plus précieux,

«la foi catholique». Ils ne pratiquent plus et sont

d’une indifférence à nous glacer le sang. Une

jeune dame à qui nous demandions de signer

la pétition pour que la religion catholique soit

enseignée dans nos écoles catholiques, nous a

laissé savoir qu’elle ne pratiquait pas elle-même

et qu’elle n’était pas disposée de ce fait d’aller

faire la leçon aux laïcistes. Et ce qu’il y a d’af-

freusement triste, c’est qu’il y en a plusieurs dans

son cas.

‘Seigneur, sauvez le monde noyé dans

l’amour des choses créées, oublieux de son

Créateur et Père, et de sa destinée surnatu-

relle.’

Il faut se convertir chacun et chacune de nous

à une vie de donnée pour la grande cause du

Crédit Social qui est le christianisme appliqué en

économique. Cela demande de l’héroïsme, alors

tant mieux, car la conversion de notre peuple ne

se fera pas sans sacrifices, sans peines et sans

actes héroïques de notre part. Le Christ nous a

donné l’exemple héroïque de grandes souffran-

ces car il est mort sur la croix pour le rachat du

monde.

Lisons le journal Vers Demain, relisons-le

afin de faire pénétrer le Crédit Social dans

toutes les fibres de notre cœur et de notre in-

telligence, alors nous serons convaincus que

nous vaincrons, bien sûr avec l’aide du Ciel,

toutes les résistances.”

Mme Jocelyne Fecteau-Gagnon

Demandons la grâce de l’apostolat

Lucie Parenteau

891 abonnements

Tojo Léa Razafitafika

735 abonnements