Table of Contents Table of Contents
Previous Page  2 / 22 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 2 / 22 Next Page
Page Background

Page

Oct.-Nov.-Déc. 2010

Journal Vers Demain, 1101 rue Principale, Rougemont, QC, Canada — J0L 1M0

Tél.: Montréal (514) 856-5714; Rougemont: (450) 469-2209; Fax (450) 469-2601;

www.versdemain.org

“Nous avons la conviction que plus pro-

fonde sera la dévotion à saint Joseph, plus

étendu son culte, plus célébrée sa gloire,

plus grande sera la puissance de l’Église”.

Une théologie superficielle pourrait peut-

être s’étonner de ce long retard à mettre en

lumière la gloire de saint Joseph et à la propo-

ser au peuple chrétien comme le protecteur-né

de l’Église. C’est pourtant là l’expression de la

pédagogie divine la plus authentique, telle que

mise en œuvre dans la Bible et dans l’histoire

de l’Église. En effet, c’est avec une suprême

lenteur que Dieu a révélé à l’homme son vi-

sage et son plan de salut; il s’est plié à ses bal-

butiements; il s’est coulé dans les formes de sa

civilisation; il a suivi les pentes sinueuses de sa

sagesse; suivant les besoins des époques et la

maturité spirituelle de l’humanité, il a fait sur-

gir des patriarches, des juges, des prophètes,

des docteurs, des saints, etc., pour éclairer cer-

taines vérités méconnues ou oubliées, raffermir

les hommes dans la pratique des vertus néces-

saires en ce temps, susciter un courant de dévo-

tion propre à ramener le monde dans la voie du

salut, bref pour l’approcher davantage de Lui.

La splendeur de saint Joseph

Dieu ne manque pas non plus à nos mo-

dernes et s’il a attendu jusqu’à ces derniers

siècles pour nous dévoiler la splendeur incom-

parable de saint Joseph et nous presser d’avoir

recours à sa puissante intercession, c’est que

le patriarche de Nazareth est bien la réponse

du ciel aux besoins majeurs de notre époque.

En effet, dans un monde ébloui par les

progrès fantastiques de la science et de la

technique et qui risque, faute de sagesse, de

sombrer dans le plus avilissant matérialisme,

saint Joseph offre le visage serein de l’homme

modeste, honnête, pauvre et détaché, du juste

par excellence. Dans un monde de vitesse et

de bruit, cadencé au rythme de plus en plus

affolant de la machine, où l’homme est deve-

nu incapable d’émerveillement poétique, d’ex-

tase métaphysique ou de silence contemplatif,

saint Joseph émerge comme l’homme du si-

lence et de la paix, comme le “grand attentif”

aux réalités profondes et enivrantes de la vie

intérieure. Dans un monde hypnotisé par la

créature et voilé à la lumière divine, accroché

désespérément à un salut temporel et menacé

de sombrer dans l’angoisse et le suicide, saint

Joseph se présente comme un grand voyant

de Dieu, comme le reflet du Père éternel.

Sans avoir parcouru les voies d’un mysticis-

me angélique ou d’une ascèse chevaleresque,

lui, ce modeste père de famille et cet humble

ouvrier, peut devenir un modèle attirant et

imitable de sainteté: il enseignera aux époux à

concilier les intimités de la vie conjugale avec

les exigences de la chasteté; il apprendra aux

pères de famille à exiger l’obéissance de leurs

enfants tout en respectant leur personnalité;

il montrera aux ouvriers enfin la valeur spi-

rituelle de leur travail et il les empêchera de

s’y avilir dans une pure fonction économique.

C’est pour toutes ces raisons, et pour bien

d’autres encore, d’une actualité cuisante dans

notre monde contemporain, que les derniers

papes n’ont cessé d’invoquer le patronage

universel de saint Joseph et de recomman-

der aux hommes de toute condition et de

tout pays de se confier à la garde du saint

Patron de l’Église. Aussi, pouvons-nous affir-

mer sans crainte que la dévotion à saint Jo-

seph, sans être devenue pour le chrétien une

nécessité “de moyen” pour son salut, consti-

tue pour l’Église entière un aliment indispen-

sable et nécessaire pour sa vitalité surnatu-

relle et pour son rayonnement apostolique.

Exemple émouvant du frère André

Telle semble être, d’ailleurs la volonté de

Dieu, car depuis le siècle dernier surtout, il

ne cesse d’inspirer des théologiens et des

historiens à écrire sur les privilèges et la sain-

teté de saint Joseph, comme de susciter des

apôtres pour répandre sa dévotion et fonder

des lieux de pèlerinage en son honneur. Un

des exemples les plus émouvants de ce cou-

rant providentiel est celui du frère André.

En effet, le 27 décembre 1870, quelques

semaines à peine après la proclamation solen-

nelle du Patronage de saint Joseph par Pie IX,

Alfred Bessette devenait Frère André, au novi-

ciat de la Congrégation Sainte-Croix au Cana-

da. Cet humble religieux devait devenir le plus

grand apôtre de saint Joseph au XXe siècle

et lui ériger un sanctuaire qui, selon l’expres-

Le Frère André, fondateur de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Grand apôtre de saint Joseph, canonisé le 17 octobre 2010

(suite de la page 1)

Statue de l’Oratoire Saint-Joseph

(suite en page 3)

En 1980, les Pèlerins de saint Michel érigeaient une chapelle en l’hon-

neur de saint Joseph sur leur terrain à Rougemont. Elle a été construite

sur le même modèle que celle du Mont-Royal bâtie en 1904.

Table des matières

Octobre-Novembre-décembre 2010

Pages

Frère André canonisé, J. Durand, c.s.c.

1 à 5

Persécutions contre les parents cath. Y.P. 6

Abolition du Ministère de l’Éducation. Y. P. 7

Une adolescente nous parle de modestie 8-9

Que cesse l’avortement ! Me A. Morais 9

La grâce de l’apostolat. Mme Mich. Thibodeau  10

Abonner à Vers Demain. Mme J. Marie Gagnon 10

Le Rosaire et l’action. Melvin Sickler

11

Reconnaissance à Douglas. Mgr B. Tapsoba    12

Prière, action et jeûne. Mgr An. Milandou 12-13

Solution à l’endettement. Mgr F. Ambongo 13

Le Crédit Social unit. Mgr Valentin Masengo 14

Dieu vient à notre secours. Mgr G. Mulumba 14

Lettre à Pauline Marois. Mme Has.-Ali

15

Contre l’avortement. Déclaration d’évêques   15

Objection de conscience, euthanasie. Y.P. 16

Le Crédit Social... Mme Françoise A. Offoumou 17

Contre les taxes, pour le dividende. L.E. 18-19

Où prendre l’argent  ? Louis Even 20-21

Léandre Carré, Décédé.

Par Th. Tardif 21

Pauvreté en Afrique. Mgr François Lapierre 22

Annonce du Jéricho et semaine d’étude

22

Photos du congrès 23-24