Table of Contents Table of Contents
Previous Page  14 / 22 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 14 / 22 Next Page
Page Background

Page 16

Oct.-Nov.-Déc. 2010

Journal Vers Demain, 1101 rue Principale, Rougemont, QC, Canada — J0L 1M0

Tél.: Montréal (514) 856-5714; Rougemont: (450) 469-2209; Fax (450) 469-2601;

www.versdemain.org

La député britannique Christine McCafferty

a présenté à l’Assemblée parlementaire du

Conseil de l’Europe, un Rapport qui deman-

dait de limiter la pratique de l’objection de

conscience en Europe, surtout dans le domai-

ne de l’avortement et de l’euthanasie.

Le 7 octobre 2010, le Conseil de l’Europe

devait exprimer par un vote sa décision.

Avec une loi semblable, les médecins, in-

firmiers et infirmières, tout le personnel atta-

ché aux soins médicaux, ne pourraient plus

invoquer l’objection de conscience pour ne

pas participer directement ou indirectement à

l’euthanasie et à l’avortement.

L’évêque du diocèse de Toulon, en France, a

demandé à ses diocésains de réciter un chape-

let ou bien de jeûner le jour du 7 octobre, fête

de Notre-Dame du Rosaire, pour que ce projet

de loi soit renversé. D’autres autorités religieu-

ses ont commandé des prières. Beaucoup de

catholiques de l’Europe et du monde entier ont

prié et jeûné en cette fête solennelle. Au centre

de Vers Demain, à Rougemont, ce jour-là, nous

avons offert la récitation du Rosaire et notre

Messe quotidienne, à cette intention particu-

lière.

Projet de loi rejeté

Grande victoire de Notre-Dame du Rosaire,

le 7 octobre 2010: le Conseil de l’Europe a re-

connu le droit de l’objection de conscience et

rejeté le projet de loi de Mme McCafferty.

Voici des extraits de ce qui a été publié à

Rome par (

ZENIT.org.

), le 7 octobre 2010:

“Ce projet de résolution a été entièrement

remplacé par un nouveau texte qui affirme,

défend et promeut le droit du personnel mé-

dical à l’objection de conscience.

Dans une déclaration à ZENIT, Grégor Pup-

pinck, directeur de l’ECLJ (European Centre

for Law and Justice) se réjouit de ce renverse-

ment complet de perspective.

«Le Conseil de l’Europe réaffirme la valeur

fondamentale de la conscience humaine, et

de la liberté face aux tentatives d’instrumen-

talisation idéologique de la science et de la

médecine», affirme-t-il.

La résolution adoptée affirme que «nul hô-

pital, établissement ou personne ne peut faire

l’objet de pressions, être tenu responsable ou

subir des discriminations d’aucune sorte pour

son refus de réaliser, d’accueillir ou d’assister un

avortement (…)»

La nouvelle résolution «affirme, défend

et promeut le droit du personnel médical à

l’objection de conscience; elle s’applique non

seulement aux médecins, mais à tout le per-

sonnel médical engagé directement ou indi-

rectement dans un acte de procédure d’avor-

tement, d’euthanasie; elle s’applique non

seulement aux individus, mais aussi aux ins-

titutions, hôpitaux et cliniques, privées mais

aussi publiques; (

Madame McCafferty voulait

obliger les hôpitaux catholiques et autres à

Le Conseil de l’Europe a reconnu le droit de l’objection de conscience

Concernant surtout l’euthanasie et l’avortement

Victoire de Notre-Dame du Rosaire

pratiquer l’avortement

); et elle (

cette nouvel-

le résolution

) protège contre les discrimina-

tions et pressions exercées contre le person-

nel médical objecteur», a commenté Gregor

Puppinck.

«C’est une grande victoire de la culture

et de la justice», a conclu Gregor Puppinck.

Jesús Colina

L’Ordre des Infirmières du Québec

Voici une autre nouvelle très encouragean-

te: l’Ordre des infirmières du Québec s’oppose

à la légalisation de l’euthanasie.

Continuons de prier avec ferveur le Rosaire

pour obtenir l’abolition complète des lois sur

l’avortement et l’euthanasie et que l’euthanasie

ne soit jamais légalisée en Amérique et dans

le monde entier. Prions, jeûnons et sacrifions-

nous pour obtenir des législations en confor-

mité avec la loi de Dieu: «Tu ne tueras point».

Yvette Poirier

Lumineuses conférences

Sur les problèmes du monde actuel

Maison de l’Immaculée, Rougemont

Chaque mois, aux dates suivantes 

24 octobre. 28 novembre. 26 décembre

10 heures a.m.: Ouverture. Chapelet

Rapports des apôtres revenant de mission

Midi: dîner dans le réfectoire de la Maison

de l’Immaculée, chacun apporte ses

provisions.

1.30 à 4.30 heures p.m. Conférences

3.30 hres p.m. Confessions

5.00 hres p.m. Sainte Messe à la chapelle

de la Maison de l’Immaculée.

6.15 hres p.m. souper avec ses provisions

Aux réunions de Vers Demain,

tous se présentent modestement

vêtus. Les dames en robe non dé-

colletée (pas plus d’un pouce en

bas du cou) à manches dépas-

sant le coude et à jupe couvrant

les genoux. Messieurs et dames

en shorts ne sont pas admis.

Invitation spéciale

Gens de Montréal et de Laval

Vous êtes invités à la réunion

Du 2e dimanche de chaque mois

14 novembre. 12 décembre. 9 janvier

1.30 hre p.m.: heure d’adoration

2.30 heures p.m.: Réunion

Eglise St-Bernardin

7979 8e Avenue, Ville Saint-Michel

Pour informations:

tél. 514-856-

5714

Deux Archevêques et cinq Évêques sont

venus assister à notre semaine d’étude et à

notre congrès international 2010. Nous avons

suivi le sage conseil de Mgr Placide Mukendi,

de la République démocratique du Congo,

qui nous avait conseillé d’inviter les évêques

des pays d’Afrique, afin qu’ils puissent venir

se pénétrer de cette formule économique du

Crédit Social, qui permettrait de mettre fin au

scandale de la pauvreté dans le monde et qui

appliquerait la Doctrine Sociale de l’Église.

De nombreux laïcs et prêtres nous avaient

demandé une lettre d’invitation pour venir

participer à notre semaine d’étude, mais la

plupart d’entre eux ne pouvaient obtenir un

visa. Mgr Placide de nous dire: “Les évêques

vont obtenir facilement un visa. En venant

participer à la semaine d’étude et au congrès,

ils vont nécessairement comprendre cette so-

lution qui mettrait fin à la pauvreté”. Cela s’est

bien réalisé.

Tous les évêques participants nous ont

fortement invités à nous rendre dans leur

diocèse afin de permettre la formation d’un

personnel pour répandre cette lumineuse so-

lution du Crédit Social en Afrique. Prions le

maître de la moisson d’envoyer des ouvriers

à sa vigne, afin de nous permettre de répon-

dre à toutes les invitations.

Nous remercions nos généreux bienfai-

teurs qui nous ont permis de faire toutes ces

invitations et ont contribué à défrayer des dé-

placements.

Pour le mois de mars 2011, des évêques

qui sont venus nous proposent plusieurs

noms à inviter. Nous prions saint Joseph, le

pourvoyeur de l’Oeuvre des Pèlerins de saint

Michel, qui rendra sûrement possible le finan-

cement de ces grands projets d’expansion de

par le monde.

Il nous est difficile d’inviter un évêque sans

lui offrir un billet d’avion. Nous voudrions

aussi apporter une petite contribution à des

prêtres et des laïques qui désireraient bien

venir, mais sans aide extérieure, cela leur se-

rait impossible.

Nous vous remercions d’avance pour vo-

tre grande générosité. Nous prions Dieu de

vous remettre au centuple toutes vos larges-

ses. Tout pour la plus grande gloire de Dieu

et le salut des âmes.

Marcel Lefebvre

L’Afrique recherche une alternative

Pour mettre fin à la pauvreté de ses pays riches en ressources naturelles