Table of Contents Table of Contents
Previous Page  2 / 24 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 2 / 24 Next Page
Page Background

Page

Mars-Avril 2010

Journal Vers Demain, 1101 rue Principale, Rougemont, QC, Canada — J0L 1M0

Tél.: Montréal (514) 856-5714; Rougemont: (450) 469-2209; Fax (450) 469-2601;

www.versdemain.org

Benoît XVI présidera six canonisations le di-

manche 17 octobre 2010: il l’a annoncé vendredi

le 19 février lors d’un consistoire ordinaire. Dont

l’un est notre bon Frère André.

zenit.org

nous le

présente comme suit: «Le bienheureux Canadien,

Frère André Bessette (au siècle, Alfred), était reli-

gieux de Sainte-Croix (1845-1937), apôtre de saint

Joseph et grand thaumaturge; «Pauvre, serviteur

et humble», «Pauper, servus et humilis», lit-on

sur sa tombe; homme de prière à qui l’on venait

se confier, l’humble «Frère André» est à l’origine

de l’imposante basilique construite à Montréal

en l’honneur de saint Joseph, en qui il avait une

confiance toute spéciale; il a été béatifié par Jean-

Paul II en 1982.

Un événement historique au retentissement mondial

Frère André sera canonisé le 17 octobre 2010

Montréal, le 19 février 2010 - C’est dans une

atmosphère de joie palpable que plusieurs mem-

bres de la famille religieuse de Sainte-Croix, du

diocèse de Montréal et de l’Oratoire Saint-Joseph

du Mont-Royal ont été réunis aujourd’hui dans la

Salle du Consistoire de la Cité vaticane, pour en-

tendre le pape Benoît XVI annoncer en leur pré-

sence et devant les cardinaux en réunion, que

Frère André sera canonisé le dimanche 17 octo-

bre prochain à Rome.

Cette nouvelle attendue depuis si longtemps

du premier modèle masculin de sainteté né au Ca-

nada a provoqué des applaudissements nourris.

Le supérieur général de la Congrégation de

Sainte-Croix, père Hugh Cleary et le recteur de

l’Oratoire Saint-Joseph, père Claude Grou étaient

au nombre de la délégation en compagnie de ma-

dame l’ambassadeur du Canada auprès du Saint-

Siège, Anne Leahy:

«La canonisation de frère André est un grand

honneur pour le Canada. Frère André est une fi-

gure très connue non seulement dans l’Église ca-

tholique. Son rayonnement s’étend bien au-delà

de Montréal; il a touché les gens au Canada tout

entier et même à l’étranger. Ses mérites, que

l’Église tient à reconnaître, sont une expression

particulièrement resplendissante de la contribu-

tion des catholiques à notre pays et à sa tradi-

tion spirituelle.»

Le cardinal Jean-Claude Turcotte, archevê-

que de Montréal, a déclaré en point de presse à

l’Oratoire Saint-Joseph:

«L’annonce de la canonisation de frère An-

dré est ce qui pouvait arriver de mieux cette an-

née pour l’Église de Montréal. J’ai toujours été

impressionné par cet homme, à la fois humble

et visionnaire, un homme à la foi profonde. Un

exemple de ténacité, autant d’actualité encore

aujourd’hui en 2010. »

Le supérieur de la province canadienne de la

Congrégation de Sainte-Croix, père Jean-Pierre

Aumont, c.s.c., a mentionné que «l’annonce de la

canonisation de frère André est un précieux ca-

deau qu’accueillent avec bonheur ses nombreux

amis qui ont bénéficié de son intercession et de

son soutien depuis plusieurs décennies. Pour les

religieux de Sainte-Croix, il représente plus que

jamais une source d’inspiration, un modèle de foi

et de confiance en Dieu et en l’être humain. Il nous

invite à rêver grand et à croire en l’avenir!»

Une renommée mondiale

À sa mort, le 6 janvier 1937, un million de per-

sonnes ont défilé devant son cercueil pour lui ren-

dre hommage.

Au fil des ans, 10 millions de personnes ont

signé des pétitions pour sa canonisation. Depuis

1941, on a multiplié les démarches pour qu’il soit

canonisé et déclaré saint. En 1978, Paul VI l’a dé-

claré vénérable, et en 1982 Jean-Paul II l’a béatifié.

Une petite biographie

Alfred Bessette, le bienheureux frère André,

frère convers de la Congrégation de Sainte-Croix,

grand thaumaturge canadien et fondateur de l’Ora-

toire Saint-Joseph du Mont Royal, est né dans

la paroisse de Saint-Grégoire d’Iberville, (Mont-

Saint-Grégoire, Québec) le 9 août 1845, fête du

saint Curé d’Ars. Il était le fils d’Isaac Bessette et

de Clothilde Foisy. Le frère André est décédé le

6 janvier, fête de l’Epiphanie 1937, à l’hôpital No-

tre-Dame-de-l’Espérance de ville Saint-Laurent,

(Montréal) Québec.

Alfred Bessette est le huitième enfant d’une

famille de 12 (dont 4 morts en bas âge). Il est bap-

tisé, le lendemain de sa naissance.

À l’automne de 1849, Isaac Bessette vend sa

propriété de Saint-Grégoire et déménage à Farn-

ham. Le père de famille, pauvre, exerce divers

métiers. Le 20 février 1855, un arbre qu’il abat, lui

tombe sur la poitrine et le tue. Désormais seule

avec ses enfants, Clothilde assure leur éducation

chrétienne et leur transmet la dévotion traditionnelle

à la sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph. Restée

sous le choc de la mort de son mari, elle dépérit et

meurt de tuberculose le 20 novembre 1857.

Alfred a 12 ans. Il est recueilli par sa tante

maternelle Marie-Rosalie et son mari Timothée

Nadeau, qui résident à Saint-Césaire. Il suit des

leçons de catéchisme, puis reçoit la confirmation

de Mgr Jean-Charles Prince, premier évêque de

Saint-Hyacinthe, le 7 juin 1858. Quand l’oncle Na-

deau, en 1860, part travailler en Californie, le mai-

re de Saint-Césaire, Louis Ouimet, accueille l’ado-

lescent et le fait travailler sur la ferme. En 1862, il

est apprenti boulanger puis cordonnier. Son état

de santé est faible, il ne digère rien, mais il prie

beaucoup. Depuis sa tendre enfance à Farnham,

Alfred, malgré sa santé fragile, se prive de des-

sert et porte à la taille une ceinture en cuir avec

des pointes de fer pour se sacrifier. Ses prières à

genoux sont longues, fréquentes et intenses: on

le trouve les bras en croix, devant un crucifix, à

l’église, dans sa chambre ou dans une grange.

Suivant l’exemple de plusieurs Canadiens du

temps qui émigrent aux Etats-Unis pour gagner le

pain quotidien, Alfred prend le train pour la Nou-

velle-Angleterre en octobre 1863. Des frères, des

sœurs et des connaissances d’Alfred y sont déjà

installés. Le jeune homme de 18 ans, qui a peine

à supporter le travail en usine, alterne les emplois

dans des filatures de coton avec le travail dans des

fermes. Il est embauché au Connecticut (Moosup,

Putnam, Hartford et Killingly), au Massachusetts

(North Easton) et au Rhode Island (Phoenix). Ré-

servé de nature, Alfred, épuisé après sa journée

de travail, s’enferme dans sa chambre et prie.

Après quatre ans, il revient à Saint-Césaire

chez Louis Ouimet; le curé, André Provençal re-

marque la piété du jeune homme et lui conseille

d’entrer en communauté. Alfred invoque son

ignorance. L’abbé Provençal calme ses réticen-

ces en l’assurant qu’il trouvera le climat de prière

dont il a besoin, tout en se rendant utile, dans la

Congrégation de Sainte-Croix, à laquelle il avait

confié en 1869, la direction d’un collège à St-Cé-

saire.

Le 22 novembre 1870, Alfred se présente au

collège Notre-Dame, à Côte-des-Neiges (Mon-

tréal), où la Congrégation de Sainte-Croix vient

d’installer son noviciat. M. le curé Provençal a

écrit une lettre de recommandation au maître des

novices, lui disant: «Je vous envoie un saint.»

Avec un autre postulant, Alfred prend l’habit

religieux le 27 décembre, et prend aussi le nom

d’André, en l’honneur du curé André Provençal

qui l’avait si bien dirigé.

En 1872, les supérieurs de la congrégation hé-

(suite en page 3)

Le grand thaumaturge canadien, Frère André

Fondateur de l’imposante Oratoire Saint-Joseph

Sera canonisé à Rome, le 17 octobre 2010

Table des matières

Mars-Avril 2010

Pages

Le Frère André sera canonisé à Rome 1 à 4

Espoir pour l’Afrique. Cardinal Turkson

5

Mère Julienne du Rosaire

6

Dividende gratuit à chacun. L. Even 7 à 9

Saint Suaire de Turin. F. Giraud 10 à 12

Ne prenons pas la place de Dieu 13

Civilisation de la vie ou de la mort 14

Prions pour nos défunts. Th. Tardif 15

Développements en Afrique 16-17

Dictature du ministère de l’Education 18

Le Cardinal Ouellet proteste 18

Protéger la Création. Benoît XVI 19

Capitalisme et communisme. L. Even 20-21

L’Eglise et le capitalisme. A. Pilote  22

Crédit Social met l’argent à sa place. L.E. 23

Message du Pape pour le carême 24