EnglishEspañolPolskie

La prière à saint Michel Archange de retour

le lundi, 01 octobre 2018. Dans Prières, rosaire et dévotions

Le 21 octobre 2018, le journal Ottawa Sun publiait cette lettre de Mgr Terrence Prendergast, S.L., archevêque d’Ottawa (le texte français a aussi été publié sur le site internet de l’archidiocèse) :

De nos jours, l’Église catholique fait face à certains bouleversements et à des divisions un peu partout à travers le monde. Le pape François dit que cela n’a vraiment rien de surprenant puisque c’est le rôle de Satan de diviser les gens et de causer de la confusion. De fait, le mot « diable » tire son origine du mot grec « diabolos » – celui qui divise.

Le pape François a personnellement demandé à tous les catholiques de réciter quotidiennement le Rosaire en ce mois d’octobre – une série de prières adressées à Dieu le Père et à la Vierge Marie, entrecoupées de méditations sur les mystères de la vie du Christ et de sa Mère. (...)

Le pape demande aussi que la prière du chapelet, pendant tout le mois d’octobre, s’achève par la prière à saint Michel écrite par le pape Léon XIII :

« Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat et soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous vous en supplions ; et vous, Prince de la Milice Céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen. »

Aux États-Unis, plusieurs évêques invitent les fidèles à réciter la prière à saint Michel à la fin de chaque messe afin de demander pardon pour les cas d’abus sexuels commis par des prêtres et le camouflage de ces cas par des évêques dans le but de sauvegarder l’image de l’Église. Dans plusieurs diocèses, ce sont les fidèles eux-mêmes qui ont encouragé les évêques à adopter cette pratique (de la prière à saint Michel).

Les évêques de l’Ontario se sont montrés favorables à l’adoption de cette pratique dans leurs diocèses respectifs. À la suite de quoi, j’invite les pasteurs des diocèses d’Ottawa et de Cornwall à introduire cette pratique dans leurs paroisses respectives à partir du 2 décembre, le premier dimanche de l’Avent. (...)

Nous devons également faire appel à des forces spirituelles dans ce combat contre les forces du mal. J’espère que mon appel lancé à toutes les paroisses pour qu’elles fassent front commun contre les forces du mal en récitant cette prière d’intercession à l’archange Michel, sera bien reçu et mis en pratique et contribuera à faire advenir guérison, renouveau et protection envers les personnes les plus vulnérables.

Mgr Terrence Prendergast, S.J.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut