EnglishEspañolPolskie

L'Église est la famille de Dieu dans le monde

Par Alain Pilote le mercredi, 01 août 2012. Dans Éditorial

C es paroles de Benoît XVI, tirées de sa première encyclique Dieu est amour (n. 25), constituaient le thème de notre semaine d’étude et congrès de fin août et début septembre 2012. En 2008, le cardinal Bernard Agré, de Côte d’Ivoire, fut l’un des premiers évêques à assister à nos semaines d’étude sur une économie au service de l’être humain et de ses besoins, à Rougemont au Canada, et depuis ce temps, ce sont près de cinquante évêques d’Afrique qui y ont assisté, en plus de centaines d’autres prêtres et laïcs impliqués dans la question sociale, et l’enthousiasme est au rendez-vous à chaque occasion. Tout comme notre fondateur, Louis Even, tous s’exclament: «C’est une lumière sur mon chemin.»

On peut dire sans se tromper que cette semaine d’étude d’août 2012, suivie de notre congrès annuel, a été la plus réussie jusqu’à date. Quatre évêques, vingt-quatre prêtres et plusieurs laïcs, tous d’Afrique, nous ont vraiment épatés par leurs commentaires, et leur désir de faire connaître et appliquer cette solution de justice dans leur milieu. Vous trouverez par exemple, en page 14, le témoignage de Mgr Mathieu Madega Lebouakhan, évêque de Port-Gentil, au Gabon, et en page 24, le témoignage de Madame Céline Akouete, ancienne employée de la Banque centrale d’Afrique de l’Ouest. Ces témoignages nous comblent d’espérance, et nous remplissent de feu pour continuer notre apostolat pour la justice sociale.

Comme l’a dit Benoît XVI, «l’Afrique est le continent de l’esprance». Déjà le Pape Jean-Paul II, lors d’une visite en Afrique, avait déclaré au Président du Nigéria, le 12 février 1982:

«Toute l’Afrique, lorsqu’on la laissera gérer ses propres affaires, sans qu’il y ait quelque pression ou intervention que ce soit de la part des puissances ou des groupes étrangers, non seulement étonnera le reste du monde par ses réalisations, mais sera capable de faire partager aux autres continents et nations sa propre sagesse, son sens de la vie, son respect de Dieu.»

De grands événements ecclésiaux se sont passés récemment, ou sont sur le point de se passer: le Congrès eucharistique international à Dublin, en Irlande, en juin dernier, et l’Année de la foi (voir page suivante), qui doit débuter en octobre 2012, pour se terminer en novembre 2013. Plusieurs de nos Pèlerins à plein-temps étaient présents à ce Congrès à Dublin, et nous en font rapport. (Voir page 11.) Le thème de ce Congrès était: «Communion avec le Christ et entre nous», ce qui signifie qu’il ne faut jamais séparer l’amour de Dieu de l’amour du prochain, et que c’est sur cet amour du prochain que l’on sera jugé à la fin de notre passage sur cette terre. (Voir page 28.) Bonne lecture!

 

Prières devant la tombe de Louis-Zéphirin Moreau

À propos de

Panier

Dernière parution

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut